H2O et Snohetta à l'abordage du musée de la Marine

Le musée de la Marine, installé au palais de Chaillot à Paris depuis 1943, va faire l’objet d’une vaste rénovation conduite par les agences H2O et Snohetta.

Rénovation du musée de la Marine, Paris, H2O et Snohetta architectes - © H2O et Snøhetta architectes
photo n° 1/7
Zoom sur l'image H2O et Snohetta à l'abordage du musée de la Marine

Avant de fermer ses portes pour se refaire beauté le 31 mars 2017, le musée de la Marine a dévoilé le nom de ses relookeurs. C'est aux architectes H2O et Snohetta que revient la tâche de moderniser l'institution, installée depuis 1943 dans l'aile Passy du palais de Chaillot à Paris (XVIe arr.). Riche de presque 3000 maquettes de bateaux et de plus de 7000 peintures et dessins, la voisine du musée de l’Homme et de la Cité de l’architecture a vu sa fréquentation stagner depuis plusieurs années. L'ambitieux plan de rénovation mis en place vise à renforcer son attractivité en explorant tout le potentiel du musée de la marine le plus ancien au monde. "D'un musée national de la Marine, nous voulons aller vers un Musée national maritime", explique Denis-Michel Boëll, directeur adjoint du musée de la Marine, au Journal du dimanche. Le projet a pour ambition de transmettre au grand public la conscience des enjeux de la mer d’aujourd’hui et de demain. L'institution, qui dépend du ministère de la Défense, consacrera 50 millions d'euros au projet.

Epure

Lancé en septembre 2016, le concours d'architecture pour la rénovation de l'institution a reçu plus d'une centaine de candidatures françaises et étrangères, parmi lesquelles le jury a retenu quatre agences pour poursuivre la compétition: Caruso St John, Adelfo Scaranello, Jean Marc Ibos et Myrto Vitart et H2O/Snohetta, association franco-norvégienne qui a finalement remporté la mise. "Notre projet s’appuie sur une forme de composition et de restitution des volumes des galeries de l’exposition internationale de 1937, explique l'agence H2O. Les espaces d’exposition sont épurés et conservés dans leurs proportions, à la fois exceptionnels dans leur dimension et simples dans leur traitement". L'équipe lauréate devra travailler en dialogue avec l’architecte en chef des monuments historiques et le muséographe qui sera prochainement désigné. Le concours pour la muséographie sera lancé peu avant que les travaux de refonte du musée commencent, en novembre 2018. Réouverture des portes prévues pour 2021.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital