Hamonic+Masson & Associés et Comte & Vollenweider - 188 logements sociaux et en accession, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, les 188 logements sociaux et en accession conçus pour le compte de Bouygues Immobilier à Paris (XIIIe arrodissement) ont été réalisés par les agences Hamonic+Masson et Comte & Vollenweider.

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, - © Takuji_Sjhimmura
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Hamonic+Masson & Associés et Comte & Vollenweider - 188 logements sociaux et en accession, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Habité depuis mars, "Home" est l’immeuble résidentiel le  plus haut construit dans la capitale depuis les années 1970. Il culmine à 50 m au-dessus de l’avenue de  France, dans un secteur du XIIIe arrondissement – Masséna-Bruneseau – où la Ville de Paris a autorisé un déplafonnement des hauteurs de construction maximum en 2011. Cette opération est exemplaire par sa parité entre locatif social (92 logements) et accession à la propriété (96 logements). "La ville se conçoit avec le brassage social et se construit avec le logement social qui, contrairement au préjugé, est une vitrine d’innovations et de qualité architecturale ", explique l’élu Ian Brossat. La Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) a acquis les logements sociaux auprès de Bouygues Immobilier par une vente en l’état futur d’achèvement. Le bâtiment de 27 500 tonnes repose sur 333 boîtes à ressorts qui l’isolent des vibrations du réseau ferré de la gare d’Austerlitz voisine. En superstructure, l’édifice de 13 780 m² se présente sous la forme d’un socle horizontal de 68 m aligné sur rue d’où émergent deux masses verticales aux plans plus décalés. "Notre projet, c’est un peu la rencontre entre Henri Sauvage, inventeur de l’immeuble à gradins à Paris, pour la recherche du soleil et l’échappée au diktat de  l’alignement sur rue, et   tour de Babel en tant que défi architectural et symbole de mixité et  de vie", s’accordent à dire ses auteurs, les  agences d’architecture parisienne Hamonic+Masson et niçoise Comte & Vollenweider. Tous les appartements se prolongent à l’extérieur par un espace privatif de 20 à 30 m². « Cette généreuse épaisseur d’usage se retrouve sur toutes les façades afin que les résidents profitent du privilège d’habiter en hauteur sur la ville », souligne l’architecte Pierre-André Comte. Chaque balcon, chaque terrasse, chaque loggia diffère des autres. Dans la tour, les balcons filants pivotent d’étage en étage, tandis que, dans l’immeuble à gradins, les terrasses se décalent niveau après niveau. Les loggias, isolées par des celliers, sont transformables en jardins d’hiver grâce à des parois coulissantes.

 

  • Lieu : Paris XIIIe
  • Maîtrise d’ouvrage : Bouygues Immobilier
  • Maîtrise d'œuvre : Hamonic + Masson & Associés, architecte mandataire ; Comte & Vollenweider, architecte associé ; Sibat, BET TCE et HQE ; Jean-Paul Lamoureux, acoustique
  • Programme : 188 logements, dont 92 en locatif social
  • Surface : 13 780 m² Shon
  • Coût : 24,5 M€ HT, travaux
  • Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Habitat résidentiel

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital