Hardel Le Bihan - Logements sociaux et commerces - Paris

A quelques mètres du centre universitaire Clignancourt, les 63 logements s’inscrivent dans une opération mixte composée de deux immeubles d’habitat social et d’un resto’U, en association avec Gaëtan Le Penhuel Architecte. Les trois volumes bâtis qui composent cet ensemble, clairement identifiables, sont articulés autour d’une porosité nord-sud qui laisse passer le soleil jusque sur le mail Croisset. Le rez-de-chaussée commercial sur l’avenue de la Porte de Clignancourt complète le programme pour redynamiser le quartier.

Hardel Le Bihan - Logements sociaux et commerces - Paris 18e - © Schnepp Renou
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Hardel Le Bihan - Logements sociaux et commerces - Paris

L’immeuble Hardel et Le Bihan, contenu dans l’angle nord-ouest de la parcelle et en retrait des limites séparatives, offre un vaste cœur d’îlot ensoleillé ainsi qu’une prairie plantée sur le toit du restaurant universitaire. Il s’implante dans le respect de la porosité caractéristique de la ceinture verte parisienne, alternant bâti et percées.

Eloge de la compacité

Culminant à R+9, les logements installent une verticalité assumée qui redéfinit l’entrée Nord de Paris et dynamise la volumétrie de l’ensemble. Le bâti emprunte aux HBM voisins un langage de failles, leur grande épaisseur, et réinterprète certaines de leurs modénatures en façade.  La conception d’un bâtiment épais, par les porosités qu’elle induit, contribue au confort urbain en faisant bénéficier le mail Croisset d’un ensoleillement direct. Elle permet également d’optimiser les surfaces habitables et d’offrir une quantité de vitrage généreuse en proportion des façades. La rationalité des plans n’a pas empêché de doter chaque appartement de qualités propres, et d’individualiser les espaces intérieurs à l’image des terrasses toutes différentes, qui donnent sa particularité à cette interface métropolitaine d’une porte de Paris en pleine mutation.

Une résille de béton

Afin d’atténuer la massivité du bâtiment, une peau extérieure légère dédouble les façades réelles. Cette peau légère revêt la forme d’une résille en béton préfabriqué, constituée de balcons et de poteaux. Elle instaure une esthétique façonnée par l’usage et le contexte. La disposition des balcons repose sur un principe de quinconce irrégulier qui anime les façades tout en optimisant l’ensoleillement et en rationnalisant la quantité d’espaces extérieurs. L’alternance de hauteurs simples et doubles élance le bâtiment et épouse sa verticalité. Le bâtiment, entièrement réalisé en béton, allie deux techniques de mise en oeuvre : préfabrication pour les poteaux, balcons, panneaux matricés ; et coulé en place pour les voiles des façades en fond des balcons. La nuance claire du bâtiment présente un contraste fort avec les ombres projetés par la résille et la matrice. La force plastique du projet est mise en avant par la discrétion du camaïeu de teintes gris blanc qui le compose et lui confère une certaine abstraction.

 

  • Lieu : avenue de la Porte de Clignancourt 75018 Paris. 
  • Maîtrise d’ouvrage : Paris Habitat
  • Maîtrise d'oeuvre : Hardel Le Bihan Architectes (Pascaline Gasc chef de projet) : 63 logements, commerces et parking ; Gaëtan Le Penhuel (architecte mandataire) : 40 logements et restaurant universitaire du CROUS ; ID+ (BET généraliste) ; RFR Elements (HQE) ; Fayat (entreprise générale)
  • Programme : ensemble de 103 logements sociaux, restaurant universitaire, commerces et parking 53 places
  • Surfaces : 9070 m² SDP dont surfaces Hardel Le Bihan : 4538 m² SDP logement et 390 m² SDP commerces
  • Calendrier : avril 2018
  • Coût : 18,6 M€ 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Réinventer Paris 2: moins de salade, plus de […]

16/01/2019

Les résultats de la deuxième édition de l'appel à projets urbains innovants «Réinventer Paris» ont été dévoilés au pavillon de l'Arsenal, devant un parterre hétéroclite de candidats mêlant […]

OHLAB - Boutique, à Miami (Etats-Unis)

Logo habité, par OHLAB architects

16/01/2019

Influencés par le pop art, les clients du concept store In-Sight trouveront désormais les dernières tendances en matière de mode, d’art et d’art de vivre, dans un décor signé OHLAB. Pour affirmer l’identité de ce concept store […]

AMC n°20-février 1971, couverture

Dans les archives d'AMC: 1971, l'enseignement […]

16/01/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Galaxia, œuvre d’art paramétrique de Mamou Mani au Burningman 2018, Nevada

Structure paramétrique flambée, au Burning Man

15/01/2019

Burning Man, le festival hors normes qui se tient depuis 1986 dans le désert de Burning Rock (Nevada), transporte dans un ailleurs phénoménal. En déployant une extraordinaire structure tridimensionnelle en bois, l’architecte français Mamou Mani a […]

La bibliothèque Alexis-de-Tocqueville à Caen, OMA, Rem Koolhaas: lectures croisées

Histoire d’un projet: la bibliothèque d’OMA à Caen […]

15/01/2019

Consacré à la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville de Caen, réalisée en  2017 par OMA, cet ouvrage collectif revient sur la genèse d’un projet déjà considéré comme un archétype architectural du XXIe siècle. […]

Aline Cousot et Enzo Sessini, « La ville cryptée: les sous-sols de la place d’Italie, support de nouvelles spatialités (Paris XIIIe arr.) », Ensa Strasbourg

Les gagnants de la septième édition du Trophée […]

14/01/2019

Depuis 2012, le Trophée béton Écoles organisé par l’association Bétocib, CIMbéton et la Fondation Ecole française du béton, sous le patronage du ministère de la Culture, a pour but de mettre en valeur les travaux des jeunes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus