Hérault Arnod – Cité internationale Paul Ricœur - Rennes

A Rennes, la Cité internationale est un bâtiment hybride conçu par Hérault Arnod architectes qui réunit trois propriétaires et quatre éléments programmatiques indépendants: un centre sportif, les locoaux de l’université Bretagne Loire et du centre international de la mobilité, une résidence pour chercheurs étrangers et un restaurant universitaire. Le projet organise la coexistence des programmes à l’intérieur d’une enveloppe unitaire, simple et compacte. Le bâtiment se compose d’un socle dans lequel sont positionnés les programmes recevant du public, et du volume en hauteur de la résidence pour chercheurs, hérissée de balcons.

Hérault Arnod – Cité internationale Paul Ricœur - Rennes - © André Morin
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Hérault Arnod – Cité internationale Paul Ricœur - Rennes

Articles Liés

Hérault-Arnod Associés - Salle de musiques amplifiées et électroniques, nominée à[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 2009 / NOMINÉ – ISABEL HÉRAULT ET YVES ARNOD – SIÈGE MONDIAL DE ROSSIGNOL

ÉQUERRE D'ARGENT 2005 / NOMINÉ - HERAULT & ARNOD - CENTRE CULTUREL ET SPORTIF

La Cité internationale Paul Ricœur, conçue à Rennes par Hérault Arnod architectes, est située à l’interface de deux logiques urbaines: d’un côté un quartier moderne, composé de vastes espaces publics et de bâtiments de grandes dimensions, de l’autre le centre-ville historique, composé d’immeubles plus petits, avec toits en ardoises. L’un des enjeux du projet est l’articulation des échelles de la ville traditionnelle et de la ville moderne, à la fois par l’organisation des volumes et la disposition des fonctions.

Imbrication de quatre programmes

L’imbrication des quatre programmes du socle, totalement indépendants dans leur fonctionnement, est incluse dans un système de façade au rythme vertical qui alterne aluminium et verre, unifiant l’ensemble dans une enveloppe transparente et brillante. Le projet des architectes s’ouvre sur toutes ses faces, laissant percevoir les activités intérieures afin d’apporter du mouvement et de la vie, d’animer l’espace public.

Façades graphiques

Le système graphique des façades découle de la logique climatique. Les aiguilles verticales saillantes en aluminium poli assurent à l’est et à l’ouest une fonction de protection solaire. L’ensemble forme une composition dont l’image est changeante: quasiment invisibles de face, les aiguilles forment de grands tableaux abstraits dans les vues de biais. Du côté du boulevard, le bâtiment vertical abrite la résidence pour chercheurs étrangers. Son traitement assume un certain contraste avec la partie basse, dont il est partiellement détaché par un vide au troisième étage. Chaque chambre possède une grande baie vitrée ouvrant sur le balcon. Le mobilier, réalisé en panneaux multiplis de hêtre, est dessiné sur mesure. Il comprend la cuisine et la salle de bains, le lit, le bureau et de nombreux rangements intégrés. La façade nord, sur le boulevard de la Liberté, est composée par des jardins d’hiver formant tampon thermique et phonique. La façade en verre blanc, très légère, alterne panneaux fixes et ouvrants. Des plantes grimpantes et des fougères arborescentes sont installées à l’arrière, l’ensemble formant ainsi un grand tableau végétal ouvert sur la ville.

 

 

  • Lieu : Rennes, Ille-et-Vilaine
  • Maîtrise d’ouvrage : Rennes Métropole
  • Maîtrise d'œuvre : Hérault Arnod architectes, Mickaël Dusson, chef de projet ; Michel Forgue, ingénieur économiste ; Batiserf, structure ; Inex, fluides ; Artelia, restauration ; Gérard Plénacoste, graphiste
  • Programme : résidence de 79 logements pour chercheurs étrangers : 2 878 m2 ; restaurant universitaire : 715 m2 ; siège de l’Université Bretagne Loire : 1268 m2 ; centre sportif : 2528 m2
  • Surface : 7389 m2 SHON
  • Calendrier : concours février 2011 - livraison mars 2016
  • Coût : 13,3 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité de ses aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels qu’hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital