Herzog & de Meuron - Stade de football, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Culture Jeunesse et Sport, le stade de football "Matmut-Atlantique" de Bordeaux (Gironde) a été conçu par Herzog & de Meuron avec l'agence Groupe 6 dans le cadre d'un contrat de partenariat public-privé attribué à Fayat et Vinci.

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Culture Jeunesse et Sport, Stade de football, Bordeaux - © Francis Vigouroux Perspective
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Herzog & de Meuron - Stade de football, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Véhiculant un imaginaire ludique, le nouveau stade de foot de Bordeaux conçu par Herzog & de Meuron dans le cadre d’un PPP attribué à Fayat et Vinci, est aussi performant pour les sportifs qu’il est attractif pour les spectateurs. Tel un temple immaculé érigé à la gloire du ballon rond dans le quartier du Lac, il étonne par la simplicité et l’élégance de ses lignes. Calé entre deux canaux, à proximité de lignes de tramway, le nouvel équipement profite du parking de 6 000 places du parc des expositions et affiche une jauge de 42 000 places. "Nous avons choisi de faire un bâtiment rectangulaire pour l’intégrer dans la grille orthogonale à la fois naturelle et artificielle qui l’accueille", expliquent les architectes. De fait, son plan ne suit pas le tracé elliptique habituel mais s’inscrit dans un rectangle de 233 par 210 m. Évoquant les troncs des pins landais, 644 poteaux d’acier supportent l’arène dite le "bol". Seul un tiers de ces colonnes remplit une fonction structurelle, le reste est décoratif ou intègre des éléments techniques comme les descentes d’eaux pluviales. Leur diamètre varie de 400 à 700 mm pour les poteaux atteignant la toiture. Réalisés en béton préfabriqué, les gradins supérieurs sont portés par des crémaillères métalliques. L’entrée des spectateurs se fait par un emmarchement gigantesque en façade est et ouest. La montée sous la sous-face du bol – bardée de panneaux-sandwich en aluminium laqué – guide vers le serpentin. Cette galerie de plein air bordée de buvettes et de restaurants dessert les tribunes basses et hautes. En plus de fluidifier l’accès aux sièges, desservis par 64 escaliers, le serpentin permet de faire le tour des 800 m de l’arène sans perdre de vue ni la pelouse ni le ciel. Un dispositif que les architectes présentent comme le gage de la convivialité des lieux.

 

  • Lieu : Bordeaux, Gironde
  • Client concédant : Ville de Bordeaux
  • Maîtrise d’ouvrage : Stade Bordeaux Atlantique (SBA)
  • Maîtrise d'œuvre : Herzog & de Meuron, architectes ; Groupe-6, architectes d’exécution ; Michel Desvigne, paysagiste
  • Programme : stade de 42 000 places
  • Surface : 52 782 m² SP
  • Calendrier : 2010-2015
  • Coût : 183 M€ HT
  • Groupement d’Entreprises : Vinci Construction, Fayat

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus