Hiru - Groupe scolaire à Moumour, nommé au prix de la Première Œuvre 2017

Le groupe scolaire conçu à Moumour (Pyrénées-Atlantiques) par HIRU architectes fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017.

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Groupe scolaire à Moumour (Pyrénées-Atlantiques), Hiru (architectes), Ville de Moumour (maître d'ouvrage) - © Pierre-Emmanuel Michel
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Hiru - Groupe scolaire à Moumour, nommé au prix de la Première Œuvre 2017

Articles Liés

La Soda - Centre sportif et culturel à Dieppe, nommé au prix de la Première Œuvre 2017

Atelier Rita - Centre d’hébergement d’urgence à Ivry-sur-Seine, lauréat du prix de la[...]

NZI - 26 logements participatifs à Montreuil, nommés au prix de la Première Œuvre 2017

Comme souvent dans les communes rurales, la construction d’un équipement est le projet d’un mandat. A Moumour, c’est celui d’une mairie soucieuse que la réhabilitation de l’école conforte l’activité en centre-bourg. Consciente de l’enjeu, l’agence Hiru s’est attelée à un diagnostic préalable, dosant ses choix pour tenir son budget. Trop délabré, le bâtiment de la ­cantine et des classes élémentaires est démoli. Même si son écriture est sans saveur, le pôle maternelle peut être conservé, moyennant une nouvelle isolation, la pose de menuiseries bois et d’un plancher chauffant. Le préau attenant est, lui, clos et transformé en salle de motricité. Sur le reste de la parcelle, les architectes articulent deux bâtiments neufs –l’un pour le réfectoire, l’autre pour les classes élémentaires–, qui referment la cour de récréation en dégageant un parvis. La référence au patrimoine béarnais est partout : dans l’implantation du bâti qui reprend celle des fermes du village, jusque dans la morphologie des volumes, unifiés par des toitures étirées. Sans verser dans le pastiche. Au contraire, les réinterprétations se veulent ancrées dans leur temps. L’ardoise qui recouvre habituellement les toitures devient un bardage de façade résolument contemporain. Tandis que les vastes toitures offrent une déambulation couverte et deux préaux extérieurs, à l’articulation de chaque programme. Les architectes ont joué sur les menuiseries pour donner un peu de profondeur à la peau. Tranchant avec le teint mat de l’ardoise, de grands cadres en mélèze autoclave pigmenté marron illuminent ponctuellement le volume massif de l’opération. Leur dessin est soigné: il intègre une persienne coulissante et un volet roulant pour faire le noir complet dans certaines pièces. Mis en œuvre par des entreprises locales, le projet a été  l’occasion de fructueux échanges avec les jeunes concepteurs, ce dont témoigne la qualité des ouvrages. 


  • Maîtrise d’ouvrage: ville de Moumour
  • Maîtrise d’œuvre: Hiru architectes; Verdi, BET TCE et économie
  • Programme: démolition, réhabilitation et extension d’une école maternelle et primaire, dont construction d’un bâtiment pour la cantine et 3 classes élémentaires
  • Surface: 568 m2 SP
  • Coût travaux: 804716 € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus