Hommage à François Depresle - Exposition à la Maison de l'architecture du Limousin

«L’architecte est pour moi un sculpteur d’espace en creux, il modèle les vides grâce aux volumes qu’il conçoit», ainsi disait François Depresle, affichant ses convictions orientées vers une nécessaire sobriété de l’architecture. Une exposition à la Maison de l’Architecture du Limousin ainsi qu’un livre permettent de prendre la mesure de la richesse de l’œuvre de l’architecte décédé en 2015.

François Depresle architecte, Aire de repos, Saint-Vaury (23), 2000 - © Jean-Christophe Ballot
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Hommage à François Depresle - Exposition à la Maison de l'architecture du Limousin

Né en 1957, François Desprele passe par l’Institut politique de Paris avant d’être diplômé de l’Ecole d’architecture de Paris La Défense en 1986. En 1990, il fonde son agence et il est lauréat des Albums de la jeune architecture en 1992. Architecte-conseil de 2003 à 2010 dans le département du Lot, il a tout au long de sa carrière développé une œuvre très diversifiée mais toujours rationnelle, sensible et élégante. Alternant entre régionalisme assumé - surtout en Limousin - et modernisme, son architecture était profondément contextuelle, cherchant avec beaucoup d’acuité à exprimer la nature du programme qu’elle abrite. Quel que soit le lieu d’intervention, urbain, péri-urbain ou rural, il lui tenait à cœur de concevoir le vide avant de dessiner le bâti, un travail nécessaire selon lui pour ne pas « créer de beaux objets générant autour d’eux des espaces interstitiels sans qualité ».

Une monographie sensible

Accompagnant l’exposition, un livre retrace son parcours d’homme et d’architecte. Ses amis lui rendent hommage et s’attachent chacun à leur manière à révéler sa singularité : élégance de l’âme, dessinateur infatigable, goût pour le patrimoine, régionalisme critique frotté à la modernité, fascination pour les lieux de vie collective, travail sur l’enclore et les limites…

 

  • "Autour de l'œuvre de François Depresle"
  • Exposition à la Maison de l'architecture du Limousin
  • 75 boulevard Gambetta, Limoges.
  • Jusqu'au 6 mai 2017, de 15 à 18h (mercredi, jeudi, vendredi, samedi)
  • Ouvrage collectif en français, avec les contributions de Jean-Christophe Ballot, Alain Borie, Joël Cariou, Bruno Depresle, Daniel Depresle, Christel Pierson, Stéphane Slama-Royer et Gil Tchernia, 144 pages, 20 euros TTC. Parution en décembre 2016. Pour l’acheter, contacter l’association des amis de François Depresle.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Decaris

    J'ai appris récemment la disparition de François que j'ai eu un court moment comme collaborateur alors qu'il était étudiant à l'Ecole de Chaillot. Ses qualités humaines et son élégance architecturale m'ont durablement marqué. C'est avec une grande satisfaction et émotion que je découvre l'honneur légitime qui lui est rendu Bruno DECARIS

  • franzoiz

    Bonjour, Je me permets de vous signaler que nous sommes les éditeurs du livre et les concepteurs de l'exposition. Les productions du effa/Françoise Arnold/Elisabeth Welter.

Abonnés AMC

PHOTO - 010_Image67296.jpg

Dans les archives d'AMC: Raj Rewal, en quête d'une […]

14/05/2021

300 En novembre 2013, Sandrine Gill et Patrick Henry rencontrent Raj Rewal, dans son agence à Delhi. Né en 1934, l'architecte appartient à cette génération post-coloniale d'intellectuels indiens qui ont voyagé et étudié hors de leur pays. S'il reconnaît l'apport de Le Corbusier et Louis Kahn, il ne […]

PHOTO - 24961_1478094_k2_k1_3420683.jpg

Raj Rewal en conversation - Livre

14/05/2021

300 Bien que Raj Rewal, figure du modernisme indien, soit considéré comme l'un des acteurs majeurs de la scène architecturale de l'Asie du Sud-Est, son œuvre demeure largement méconnue tant elle est abondante et protéiforme. A l'heure où la tendance de « la plus grande démocratie du monde » est […]

Palmarès de l'Equerre d'argent 2021, les candidatures sont ouvertes

Équerre d'argent 2021: les candidatures sont […]

12/05/2021

300 Les candidatures pour participer à la 39e édition du palmarès de l'Equerre d'argent sont ouvertes ! Proposez vos réalisations avant le 10 septembre 2021. Décernée depuis 1983, le prix organisé par les rédaction du Moniteur et d'AMC a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production […]

Abonnés AMC

Extension d'équipement scolaire, Ateliers O-S, Lugrin (Haute-Savoie)

Pureté des formes et humanité de la matière, une […]

11/05/2021

300 A Lugrin, commune du pays d'Evian offrant un panorama époustouflant sur le lac Léman, la silhouette étirée en Corten du nouveau réfectoire de l'école signée Ateliers O-S émerge du site étagé en terrasses. Avec sa forme archétypale de la grange à deux pans, il joue de la pureté de son volume pour […]

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, en charge de l’urbanisme, l’architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

PLU bioclimatique, esthétique parisienne et […]

11/05/2021

300 Révision du plan local d'urbanisme, élaboration d'un "Manifeste de l’esthétique parisienne", débat sur la construction de nouvelles tours, etc. Dans un long entretien avec les journalistes du Moniteur, Marie-Douce Albert et Nathalie Moutarde, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital