Hommage à Vittorio Gregotti, intellectuel opérant

L'architecte, théoricien et concepteur prolifique, Vittorio Gregotti s'est éteint à Milan le 15 mars 2020, victime du coronavirus.

Vittorio Gregotti en 1975 - © Adriano Alecchi / Mondadori Collection
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Hommage à Vittorio Gregotti, intellectuel opérant

Articles Liés

Coronavirus: Michael McKinnell, architecte du Boston city hall, s'est éteint

Michel Ragon, 1924-2020

Yona Friedman, 1923-2020

«Dans l’imaginaire des architectes, l’idée du futur est nettement scindée en deux parties. Tandis que le futur collectif est laissé à la féroce utopie négative des dessins animés et du cinéma, les efforts se multiplient pour y opposer des espaces d’autonomie, de défense même, pour le sujet et le petit groupe. L’image célèbre de la «bulle de Banham», une membrane transparente et fermée dans laquelle la famille entière trouve à s’abriter en se limitant à des contacts indirects par le biais de moyens audiovisuels, est le paradigme d’un futur qui ferait une utilisation massive des instruments technologiques pour se construire un refuge contre le monde», écrivait l'architecte Vittorio Gregotti en 2007, dans le recueil Dix-sept lettres sur l'architecture (Editions Parenthèses). L'Italien s'est éteint à Milan le 15 mars 2020, victime du coronavirus à l'âge de 92 ans, tandis que partout dans le monde, la vision du futur telle qu'il l'interprétait chez les architectes il y a plus de 10 ans, s'est imposée au présent.

Critique respecté

Né en 1927 à Novare dans le Piémont et diplômé de l’Ecole polytechnique de Milan, Vittorio Gregotti, véritable star en son pays, a marqué l'histoire récente de l'architecture. Enseignant et théoricien mais également concepteur prolifique, l'Italien incarnait cette vision de l'architecte intellectuel, opérant certes dans le champ de l'architecture et de l'aménagement urbain, mais se nourrissant de savoirs politiques, de littérature, de sciences sociales et de sciences de la nature. Dès 1952, il entre à la rédaction de Casabella-Continuità, entamant alors une activité de critique respecté dans de nombreuses revues italiennes. Il organise à partir de 1975, les premières expositions d’architecture dans le cadre de la Biennale de Venise, préfigurant les futures biennales internationales d'architecture qu'accueillera la Sérénissime dès 1980. Nommé à la direction de Casabella de 1982 à 1996, Gregotti impose le titre dans le débat architectural européen. Il en fait une revue de référence et de tendance, articulant débats d'idées et présentations de bâtiments.

Concepteur reconnu

S'il était un fervent défenseur du dialogue entre les disciplines -et par là, de l'architecture en tant que telle-, Vittorio Gregotti œuvrait autant dans le champ de la théorie que sur les chantiers. Son agence Gregotti associati international, fondée en 1973 à Milan, est l'auteure de «plus de 1500 projets en Italie et à l’étranger», d'après le quotidien La Repubblica. Parmi ses réalisations récentes, le siège social de Pirelli livré à Milan en 2003. L'immeuble bâti autour d'une ancienne tour de refroidissement des usines de pneumatiques trône au cœur du quartier de la Bicocca, dont Gregotti a conduit la transformation urbaine et au sein duquel il a également conçu le théâtre Arcimboldi (2002). On lui doit également la reconstruction du stade Luigi-Ferraris de Gênes, pour accueillir la Coupe de monde de football de 1990. A l'étranger, l’une de ses réalisations majeures demeure le Centre Culturel de Belem, conçu à Lisbonne avec le Portugais Manuel Salgado (1993). En France, il faut retenir notamment le Grand Théâtre de Provence, inauguré en 2007 à Aix-en-Provence, tourbillon minéral couleur ocre érigé au pied de la montagne Sainte-Victoire. Autant de réalisations qui illustrent le «dialogue critique avec les conditions empiriques du lieu» que se devait d'établir l'architecture, d'après Vittorio Gregotti. Il exposa sa démarche mêlant géographie et sémiologie dès le milieu des années 1960 dans Il Territorio dell’Architettura, traduit en français en 1982 (Editions de l'Equerre). «Les quatre vertus du projet, qui semblent avoir été oubliées par une grande partie de l'architecture ces dernières années, sont la simplicité, la précision, l'ordre et l'organicité», soutenait en ce sens Gregotti, lors d'une conférence à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, en 2005.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Marc-Antoine Richard-Kowienski et Anne-Julie Martinon architectes, agence Maaj

Maaj architectes - Portrait

02/06/2020

300 Anne-Julie Martinon et Marc-Antoine Richard-Kowienski ont étudié à Paris-Belleville. Ils ont fondé l’agence Maaj en 2011. La première réalisation de l'agence Maaj, un chalet en mélèze à Arêches-Beaufort (Savoie), réinterprétation des fermes de la région, a été lauréat du palmarès des lauriers de la […]

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-Bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité des aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital