Hommage à Vittorio Gregotti, intellectuel opérant

L'architecte, théoricien et concepteur prolifique, Vittorio Gregotti s'est éteint à Milan le 15 mars 2020, victime du coronavirus.

Vittorio Gregotti en 1975 - © Adriano Alecchi / Mondadori Collection
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Hommage à Vittorio Gregotti, intellectuel opérant

Articles Liés

Coronavirus: Michael McKinnell, architecte du Boston city hall, s'est éteint

Michel Ragon, 1924-2020

Yona Friedman, 1923-2020

«Dans l’imaginaire des architectes, l’idée du futur est nettement scindée en deux parties. Tandis que le futur collectif est laissé à la féroce utopie négative des dessins animés et du cinéma, les efforts se multiplient pour y opposer des espaces d’autonomie, de défense même, pour le sujet et le petit groupe. L’image célèbre de la «bulle de Banham», une membrane transparente et fermée dans laquelle la famille entière trouve à s’abriter en se limitant à des contacts indirects par le biais de moyens audiovisuels, est le paradigme d’un futur qui ferait une utilisation massive des instruments technologiques pour se construire un refuge contre le monde», écrivait l'architecte Vittorio Gregotti en 2007, dans le recueil Dix-sept lettres sur l'architecture (Editions Parenthèses). L'Italien s'est éteint à Milan le 15 mars 2020, victime du coronavirus à l'âge de 92 ans, tandis que partout dans le monde, la vision du futur telle qu'il l'interprétait chez les architectes il y a plus de 10 ans, s'est imposée au présent.

Critique respecté

Né en 1927 à Novare dans le Piémont et diplômé de l’Ecole polytechnique de Milan, Vittorio Gregotti, véritable star en son pays, a marqué l'histoire récente de l'architecture. Enseignant et théoricien mais également concepteur prolifique, l'Italien incarnait cette vision de l'architecte intellectuel, opérant certes dans le champ de l'architecture et de l'aménagement urbain, mais se nourrissant de savoirs politiques, de littérature, de sciences sociales et de sciences de la nature. Dès 1952, il entre à la rédaction de Casabella-Continuità, entamant alors une activité de critique respecté dans de nombreuses revues italiennes. Il organise à partir de 1975, les premières expositions d’architecture dans le cadre de la Biennale de Venise, préfigurant les futures biennales internationales d'architecture qu'accueillera la Sérénissime dès 1980. Nommé à la direction de Casabella de 1982 à 1996, Gregotti impose le titre dans le débat architectural européen. Il en fait une revue de référence et de tendance, articulant débats d'idées et présentations de bâtiments.

Concepteur reconnu

S'il était un fervent défenseur du dialogue entre les disciplines -et par là, de l'architecture en tant que telle-, Vittorio Gregotti œuvrait autant dans le champ de la théorie que sur les chantiers. Son agence Gregotti associati international, fondée en 1973 à Milan, est l'auteure de «plus de 1500 projets en Italie et à l’étranger», d'après le quotidien La Repubblica. Parmi ses réalisations récentes, le siège social de Pirelli livré à Milan en 2003. L'immeuble bâti autour d'une ancienne tour de refroidissement des usines de pneumatiques trône au cœur du quartier de la Bicocca, dont Gregotti a conduit la transformation urbaine et au sein duquel il a également conçu le théâtre Arcimboldi (2002). On lui doit également la reconstruction du stade Luigi-Ferraris de Gênes, pour accueillir la Coupe de monde de football de 1990. A l'étranger, l’une de ses réalisations majeures demeure le Centre Culturel de Belem, conçu à Lisbonne avec le Portugais Manuel Salgado (1993). En France, il faut retenir notamment le Grand Théâtre de Provence, inauguré en 2007 à Aix-en-Provence, tourbillon minéral couleur ocre érigé au pied de la montagne Sainte-Victoire. Autant de réalisations qui illustrent le «dialogue critique avec les conditions empiriques du lieu» que se devait d'établir l'architecture, d'après Vittorio Gregotti. Il exposa sa démarche mêlant géographie et sémiologie dès le milieu des années 1960 dans Il Territorio dell’Architettura, traduit en français en 1982 (Editions de l'Equerre). «Les quatre vertus du projet, qui semblent avoir été oubliées par une grande partie de l'architecture ces dernières années, sont la simplicité, la précision, l'ordre et l'organicité», soutenait en ce sens Gregotti, lors d'une conférence à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, en 2005.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Enzo Mari portrait

Enzo Mari s'en est allé, son œuvre vit à la […]

27/10/2020

300 Le décès d'Enzo Mari, père fondateur d'un design pour un homme de la sobriété, sonne comme un lever de rideau, alors que son œuvre brille actuellement -autant que son œil était vif- dans les salles du musée milanais de La Triennale. A 88 ans, le grand Enzo Mari, créatif insatiable, défenseur avant […]

Appel aux étudiants, pour réfléchir aux lieux du […]

27/10/2020

300 Derniers jours pour participer à "Traversées", le concours d'écriture en français et en portugais, ouvert aux étudiants en architecture et en urbanisme, pour réfléchir de façon créative au contexte que nous traversons, à l'heure de la pandémie, des confinements et couvre-feu. Lancé par l’Ambassade […]

RCR Arquitectes au Centre Pompidou à Paris

RCR Arquitectes et MiAS font leur entrée au musée

26/10/2020

300 Le Centre Pompidou à Paris présente, jusqu'en mai 2020, les 73 croquis et 10 maquettes de l'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker en 2017 qui intègrent la collection d’architecture du Musée national d'art moderne. Le studio MiAS Arquitectes expose quant à lui 42 maquettes, 14 […]

LiquenLAV. Valentin Sanz, architecte

LiquenLAV, architecture, design et graphisme - […]

26/10/2020

300 Basée en Espagne, à Almenar de Soria, l'agence d'architecture, de design et de graphisme ­LiquenLAV a été fondée par Valentin Sanz. Valentin Sanz est d’abord architecte, mais il développe au cours de réalisations un intérêt particulier pour le design d’objet et de mobilier. Diplômé de l’université […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370610_k2_k1_3177153.jpg

Paris coloré, Paris transformé - Le fonds […]

23/10/2020

300 Jusqu'au 11 janvier 2010 à la Cité de l'architecture et du patrimoine, le musée Albert-Kahn lève le voile sur une partie de son extraordinaire collection d'images de la capitale au début du XXe siècle. Au prisme de l'autochrome et de films, celle-ci apparaît à la fois intemporelle et en profonde […]

Par art et par nature / Architectures de guerre, Philippe Prost.

La leçon de guerre de Philippe Prost - Livre

23/10/2020

300 Qui a dit que l’architecture de guerre était un sujet aride ? Pour se convaincre du contraire, il faut lire le dernier essai de Philippe Prost, grand spécialiste de Vauban, qui se saisit de l’un de ses thèmes de prédilection pour penser l’architecture d’aujourd’hui et la ville de demain à l’aune de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital