Île de Nantes, acte 2 - Exposition

Alors qu'une nouvelle page de la grande aventure de l'île de Nantes va bientôt s'ouvrir avec la désignation prochaine d'une nouvelle équipe de maîtrise d'œuvre urbaine, la Samoa -maître d'ouvrage éclairé de ce vaste projet- dresse, en exposition, le bilan des six années d'action de l'équipe Smets-uapS-Keran, dont la mission s’achève fin 2016.

Exposition "Architectures habitées de l’île de Nantes 2010-2016" - © Samoa
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Île de Nantes, acte 2 - Exposition

On attend encore le nom de celui qui succédera à l’équipe Smets-uapS-Keran qui œuvre depuis 2010 à l'aménagement de l’île de Nantes et dont la mission s’achève à la fin de l’année 2016. Pour patienter, et pendant que le dialogue compétitif à l'issue duquel sera désigné l'heureux élu suit son cours, la Samoa a engagé une réflexion rétrospective sur l'architecture qui a émergé lors du deuxième acte de la transformation de son vaste territoire de projet –Smets-uapS-Keran ont eux-mêmes succédé à Alexandre Chemetoff qui a engagé la mutation de l’île en 2000. L'aménageur a confié ce travail critique au sociologue Jean-Louis Violeau, qui assure le commissariat de l'exposition "Architectures habitées de l’Île de Nantes 2010-2016", présentée jusqu'au 17 décembre 2016 à la galerie Loire de l'école d'architecture de Nantes et dont la scénographie est l'œuvre de cinq de ses étudiants.

 

Approche sensible

Moins spectaculaire que les années Chemetoff dont les grands projets ont transfiguré les espaces publics de l'île, la période Smets-uapS-Keran n'en a pas moins changé le visage de ce vaste territoire. L'équipe, qui a dû composer avec l'explosion des projets immobiliers sur le territoire, a assuré la cohérence et la qualité des lieux par une grande implication auprès des promoteurs et des architectes choisis pour y construire. Ils les ont invités, avec les collectivités locales, les habitants et les entreprises, à participer à des workshops thématiques (figure paysagère, valeur d’usage, etc.) et ont été très exigeants sur l'écriture des fiches de lot. Une méthode privilégiant une approche sensible, un "pragmatisme en action" comme le qualifie Jean-Louis Violeau, qui a intimement lié la qualité du programme à celle de sa traduction architecturale en attachant autant d'importance au processus qu'au résultat. "Le PLU a même été modifié dans l’intérêt du projet", rappelle Anne Mie Depuydt, qui a défendu des concepts comme les rez-de-chaussée habités, l’hybridation habitat-bureaux et les programmes évolutifs.

 

Épaisseur et mélange

Quoi de mieux pour vanter les qualités d'une action que d'illustrer celle des architectures et les formes de vie qui en sont nées? L'exposition "Architectures habitées de l’île de Nantes 2010-2016" offre ainsi un riche panorama de 28 opérations exemplaires lancées entre 2010 et 2016 et classées en cinq thématiques: Vu de l’intérieur (habiter autrement); Travailler mais autrement (activités); Au bonheur des cerveaux (enseignement et recherche); Créer dans le délaissé (culture) et Room-service (services à la personne). On y retrouve des opérations déjà reconnues comme "le Pont supérieur" (pôle d'enseignement supérieur du spectacle vivant), conçu par l'agence locale Raum avec les Belges de L'Escaut, ou "l'Oiseau des îles" (logements sociaux collectifs et maisons de ville) conçus par Antonini Darmon. D'autres viennent d'être livrées, comme Imbrika (bâtiment mixte de bureaux, commerces et logements) imaginé par Brenac&Gonzalez pour le groupe Giboire, ou en chantier, comme l'école hôtelière Vatel, installée par LAN dans un vaste îlot ouvert. Autant d'exemples du foisonnement d'architectures et d'usages qui habitent aujourd'hui l'île de Nantes. "Si la période précédente (2000-2010) avait pour diverses raisons donné naissance à quelques espaces publics majeurs, celle qui vient de lui succéder (2010-2016) aura plutôt privilégié les architectures marquantes, placées sous le signe de l'épaisseur et du mélange", décrit Jean-Louis Violeau dans l'ouvrage qui accompagne l'exposition, L'île de Samoa à Nantes (Éditions B2).

 

  • Exposition "Architectures habitées de l’île de Nantes 2010-2016"
    Jusqu'au 17 décembre 2016
    Galerie Loire, école nationale supérieure d'architecture de Nantes
    6, quai François-Mitterrand, 44000 Nantes

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

« Moderne Maharajah, un mécène des années 1930 ». Man Ray, le maharajah et sa femme vers 1927

Une fascinante modernité indienne exposée au Musée […]

06/12/2019

A Paris, le Musée des Arts décoratifs met à l’honneur l’extraordinaire figure du maharajah d’Indore qui donna libre cours son goût pour les avant-gardes artistiques et décoratives en créant, en Inde, un univers moderne unique. […]

Elizabeth de Portzamparc, architecte

Elizabeth de Portzamparc - Portrait

06/12/2019

Architecte et urbaniste, Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles porteurs de nouvelles valeurs, des repères urbains forts qui structurent les lieux où ils s’installent. Née à Rio de Janeiro, Elizabeth de Portzamparc […]

Pavillon 6 du Parc des expositions de la Porte de Versailles avec l'auvent de Jean Nouvel

Jean Nouvel illumine le Parc des expositions de […]

05/12/2019

A Paris, le hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles vient tout juste d’être inauguré. Réalisé par Valode & Pistre qui ont aussi en charge le schéma directeur du site, il est agrémenté d'un auvent signé Jean Nouvel. […]

Roland Schweitzer - un parcours d'architecte

Roland Schweitzer, l'œuvre complète - Livre

05/12/2019

Véritable ouvrage-testament que l’architecte Roland Schweitzer coordonna quelques années avant sa disparition, en 2018, cette monographie brille par la diversité de ses programmes. Surtout, elle dresse le parcours d'un bâtisseur engagé qui, bien avant que […]

23 logements sociaux, Clément Vergély architecte, Lyon

L'épaisseur du confort, par Clément Vergély à Lyon

04/12/2019

Derrière une modénature sans ambage, reprenant le vocabulaire des constructions du vieux Lyon, l'immeuble de logements conçu par Clément Vergély dissimule une façade épaisse, offrant des jardins d'hiver facilement appropriables. Au sud de la […]

Bernard Desmoulin et Marc Barani, élus à l'Académie des beaux-arts, en interview dans Le Moniteur, le 16 octobre 2019

Rencontre avec Marc Barani et Bernard Desmoulin, […]

04/12/2019

Marc Barani et Bernard Desmoulin seront installés courant 2020 à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France. Avec la volonté de la décloisonner. Interview croisée avec les journalistes Milena Chessa et Jacques-Franck Degioanni, à […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus