Jacques Ferrier - Siège de la métropole Rouen Normandie - Rouen

Conçu par Jacques Ferrier, le siège de la Métropole Rouen Normandie ajoute sur les bords de la Seine, au cœur de la métropole rouennaise, un nouveau signal qui se veut mémorable, inédit et contextuel.

 

Jacques Ferrier – Siège de la métropole Rouen Normandie - Rouen - ©  Luc Boegly
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Jacques Ferrier - Siège de la métropole Rouen Normandie - Rouen

La singularité du bâtiment de Jacques Ferrier se fonde sur le lien que le nouveau siège communautaire crée avec le paysage de Rouen. Son profil contraste avec l’omniprésence des plans horizontaux qui caractérise ce site portuaire, et sa silhouette fait écho aux bâtiments industriels rénovés de la rive droite. Les obliques du volume répondent aux silhouettes des grues et des objets portuaires, aux étraves des navires qui passent. Le bâtiment révèle et se sert de la puissance du site pour intensifier la vie urbaine sur la rive gauche. En prolongement du futur parc, le bâtiment est à son tour créateur de contexte pour le futur écoquartier dont il sera la proue.

Des facettes impressionnistes

Son architecture facettée et transparente est conçue pour jouer des variations de lumière du ciel normand, des reflets de l’eau et des couleurs du climat. Le bâtiment est revêtu d’une façade d’écailles de verre colorées. Irisant et diffractant la lumière solaire, elles parent le bâtiment de touches de couleur qui se démultiplient avec les reflets du fleuve. Ce registre poétique est inspiré de l’impressionnisme et de Claude Monet. Le verre est revêtu d’une couche d’oxydes métalliques qui, de l’extérieur crée un reflet iridescent coloré, et s’efface vu de l’intérieur, n’altérant pas la vision des espaces de travail.

Autonomie énergétique

La double-peau joue un rôle dans la protection thermique passive des façades. En toiture, les écailles de verre deviennent des panneaux photovoltaïques et contribuent de façon significative à l’autonomie énergétique du bâtiment. Ces panneaux solaires, d’un type récent et fabriqué en Europe, autorisent plusieurs nuances de couleur tout en ayant un rendement élevé. Les transparences et profondeurs de ce dispositif de double-façade jouent de la variabilité des lumières et prévient toute forme de massivité.

Parcours simples et intuitifs

Les volumes de travail s’étagent librement organisés en fonction des usages. L’accueil à rez-de-chaussée de la partie aval du siège donne un accès simple et direct aux étages. L’ensemble du niveau quai est dédié aux activités recevant du public, aux salles de réunion et de réception, aux services et activités de support. En toiture du bâtiment, la terrasse belvédère prolonge les espaces de réception et offre une vue panoramique sur la métropole et le fleuve. Les bureaux sont répartis sur des plateaux bénéficiant partout d’un excellent éclairement. Au cœur du bâtiment une faille creuse le volume sur toute sa hauteur et offre aux espaces intérieurs une ouverture sur le ciel. Elle s’élargit en patios selon les niveaux, créant autant de terrasses accessibles aux visiteurs.

 

  • Lieu : Rouen
  • Maîtrise d’ouvrage : Métropole Rouen Normandie
  • Maîtrise d'oeuvre : Jacques Ferrier Architecture, architecte mandataire. Studio Pauline Marchetti et Sensual City Studio, signalétique, design et scénographie du hall. C&E ingénierie, ingénierie des structures.  SOGETI, ingénierie des fluides et économie de la construction. ACV, acoustique.
  • Programme : siège de la Métropole - bureaux, espaces de réunion, de réception et d’exposition
  • Surface : 8300 m2
  • Calendrier : juillet 2017
  • Coût : 25 M euros HT (valeur 2017)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus