Jardins d'hiver et balcons en extension, la réhabilitation de Grand Parc en détail

Lauréats du prix Mies van der Rohe 2019, l'opération Grand Parc conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin expérimente le béton préfabriqué pour offrir plus d'espace et de lumière à 530 logements existants.

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture - © Philippe Ruault
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Jardins d'hiver et balcons en extension, la réhabilitation de Grand Parc en détail

Articles Liés

Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, finalistes du prix Mies van der Rohe[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 2011 / LAURÉAT - DRUOT ET LACATON & VASSAL - RÉHABILITATION DE LA TOUR[...]

Sauvés de la démolition par l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco d’un large secteur de Bordeaux, trois des immeubles de la cité du Grand Parc, un grand ensemble de logements construit de 1959 à 1975, ont été réhabilités, métamorphosés par l’adjonction, en surépaisseur de façade, de jardins d’hiver (3 m de profondeur), qui se poursuivent par des balcons (80 cm de profondeur). C’est en béton que ces extensions sont réalisées, matériau de prédilection d’Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, et des cités de logements en général.

Double peau préfabriquée

Le nombre d’appartements à équiper (530) et les conditions d’un chantier en site occupé –les habitants restant chez eux durant les travaux– ont conduit naturellement à la production en série d’éléments préfabriqués –poteaux et dalles– sur un terrain loué hors du site. Le stockage sur place étant impossible, ils sont arrivés chaque jour par flux tendu au rythme de l’avancement du chantier. Désolidarisé de la structure existante, ce dispositif en double peau repose sur ses propres fondations, des pieux, en raison du sol marécageux. Au rez-de-chaussée, des poteaux en V sont coulés, au-dessus desquels vient s’empiler, du premier au dernier étage, la structure des jardins d’hiver. Les poteaux sont levés et disposés deux à deux, avec l’écartement voulu ; puis les dalles nervurées (6 m de longueur pour les plus courantes), déjà équipées au sol des garde-corps des balcons, viennent s’y superposer, sans prendre appui sur les façades existantes (connexion par barres métalliques). Les façades des séjours sont ensuite déposées pour être entièrement vitrées, et les jardins d’hiver clos par des panneaux de polycarbonate. Sur le premier bâtiment de 80 logements, la pose des poteaux et dalles a duré quarante-quatre jours.

 

L'opération Grand Parc est publiée dans le dossier détails spécial "béton préfabriqué" dans AMC n°242-mai 2015.

  • Lieu : Bordeaux (Gironde)
  • Maîtrise d’ouvrage : Aquitanis
  • Maîtrise d’œuvre : Anne Lacaton & Jean-Philippe Vassal, architectes mandataires ; Frédéric Druot et Christophe Hutin, architectes associés ; Secotrap (structure béton, fluides) ; Cesma, structure métallique ; Cardonnel, thermique ; Gui Jourdan, acoustique ; Vpeas, économie ; Batscop, OPC
  • Entreprise : GTM bâtiment Aquitaine (agence Jugla)
  • Programme : 530 logements réhabilités ; huit logements neufs
  • Surfaces : 68 000 m2 SP (jardins d’hiver inclus), dont 38 400 m2 existants
  • Coût : 27,2 M€ HT, logements réhabilités ; 1,2 M€ HT, logements neufs

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus