Jean-François Blassel - Passerelle à Creil - lauréat "ouvrage d'art" de l'Equerre d'argent 2017

La passerelle conçue par Jean-François Blassel à Creil (Oise), est lauréat dans la catégorie "Ouvrage d'art" du prix de l'Equerre d'argent 2017.

Lauréat dans la catégorie "Ouvrage d'art" du prix de l'Equerre d'argent 2017, passerelle à Creil (Oise), Jean-François Blassel (architectes), Communauté de l’agglomération creilloise (maître d'ouvrage) - © Communauté de l'Agglomération Creilloise
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Jean-François Blassel - Passerelle à Creil - lauréat ouvrage d'art de l'Equerre d'argent 2017

Articles Liés

Équerre d'argent 2017: les huit bâtiments finalistes

Équerre d'argent et Première Œuvre 2017 : les 25 bâtiments nommés

Symbole de la rénovation urbaine de Creil, la ­passerelle Nelson-Mandela se lit comme un balcon léger et délicat posé sur le paysage. Offerte aux piétons et aux cyclistes, longue de 112 m, elle enjambe l’Oise et relie aujourd’hui deux territoires différenciés. Entre ville et parc, elle constitue le trait d’union entre des quartiers jusqu’alors séparés : la rive droite est une friche industrielle en cours de réhabilitation, tandis que sur la gauche, l’île Saint-Maurice constitue un vaste espace vert, adossé à un coteau boisé. Aussi efficace qu’élégant, l’ouvrage procède d’un juste équilibre entre la prise en compte d’un site naturel précieux, des nouveaux usages et du choix d’une économie structurelle. Architecture et structure sont ici indissociables et la stratégie constructive mise en place vise à minimiser la dépense de matière, à privilégier l’épure : à base de matériaux simples mais soignés, la réalisation ne dissimule ou n’habille rien.

Ruban à travers le paysage

La structure dégage un rectangle de navigation 7 m au-dessus du niveau de l’eau ; le tablier est prolongé par deux rampes en pente douce qui facilitent l’accès des personnes à mobilité réduite. Portée par un pylône de 28 m de haut implanté sur l’île, l’asymétrie de la passerelle reflète le contraste urbain et paysager des deux berges. Sa composition puise ainsi ses lignes de force dans le site : la rive gauche, haute, qui s’appuie sur les coteaux et contient le cours de la rivière, et la rive droite, basse. Les câbles de suspension dessinent le funiculaire des charges et, depuis le haut du mât, ils s’infléchissent dans l’espace et effleurent à l’horizontale le mince tablier en béton pour atterrir discrètement, presque à l’horizontale sur la place publique. La minceur extrême du tablier –moins de 30 cm– est rendue possible grâce à un filigrane structurel tissé au-dessus des piétons. Véritable poste d’observation sur la ville et la nature, cet espace public ouvert et aérien est semblable à un ruban tendu à travers le paysage qu’elle transforme aussi, en tant qu’artéfact à observer.

  • Maîtrise d’ouvrage : communauté de l’agglomération creilloise
  • Maîtrise d’œuvre : Jean-François Blassel, architecte
  • Programme : passerelle
  • Surface : 346 m2 (passerelle), 1 130 m2 (ensemble ouvrage)
  • Coût : 5,26 M€ TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

The Beit Project à Paris - novembre 2018

The Beit Project est actuellement à Paris

19/11/2018

Après Barcelone, Berlin, Rome, Lodz, Nice, Marseille, Tanger, Sant Boi, Athènes, Ixelles, Bruxelles, Sofia, Skopje, Paris accueille actuellement, dans les murs de la Gare de l'Est, The Beit Project, lancé par l'architecte David Storelu. Après avoir […]

Dancing Forest de Kengo Kuma, Rennes

Kengo Kuma parle aux oiseaux à Rennes, dans le […]

19/11/2018

En cette fin d'année 2018, l'architecte japonais Kengo Kuma est le premier - des huit concepteurs invités - à livrer un nichoir à oiseaux inédit à Rennes. Dans l’attende de l’inauguration d’un complexe hôtelier dans […]

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus