Jean-Louis Cohen au secours de la cité-jardin de la Butte Rouge

A l’invitation des habitants et des associations mobilisées pour la défense de la cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine (Association Châtenay Patrimoine Environnement - ACPE, Environnement 92 et France Nature Environnement d’Ile-de-France), l’historien de l'architecture et professeur Jean-Louis Cohen donnera une conférence exceptionnelle ce 15 mars 2019, au Centre Protestant de Robinson, dans la même ville: «La cité-jardin de la Butte Rouge: un idéal à sauver».

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry - © B. Gutglas
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Jean-Louis Cohen au secours de la cité-jardin de la Butte Rouge

Articles Liés

Cités-jardins, un patrimoine francilien - Livre

La cité-jardin de la Butte Rouge à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) constitue un patrimoine architectural exceptionnel et un exemple d’urbanisme social et environnemental mondialement reconnu, visité et étudié. Pourtant cet ensemble est aujourd’hui menacé. Non seulement, il n’est pas ou peu pris en compte dans la politique urbaine menée localement, mais les conséquences culturelles et sociales des transformations déjà engagées pourraient être irréversibles et fortement préjudiciables: dégradation de la cohérence d’ensemble du site et du cadre de vie, destruction de bâtiments remarquables, risque d’expulsion des habitants, etc. Une mise en perspective historique s’impose pour mieux comprendre l’enjeu de sa préservation.

Une ville à la campagne

Il y a maintenant un siècle, depuis 1920, que la cité-jardin a été conçue comme une ville à la campagne. Composée de 3695 logements implantés dans un écrin de verdure de 65 hectares, elle devait résorber la pénurie des logements en région parisienne. Modèle historique d’urbanisme social humaniste, elle a été conçue pour les classes populaires sous l’impulsion d’Henri Sellier, administrateur-délégué de l’office des Habitations à Bon Marché, puis membre du gouvernement du Front Populaire. Imaginée par les architectes Joseph Bassompierre, Paul de Rutté, Paul Sirvin, André Arfvidson et le paysagiste Riousse, sa construction s’est échelonnée en 7 tranches entre 1931 et 1965.

Un lieu de mémoire à protéger de la pression foncière

Inspirée des théories du mouvement moderne des «cités-jardins» initiée par E. Howard au début du XXe siècle, la cité-jardin de la Butte Rouge est un lieu de mémoire de 80 ans d’urbanisme et de construction en France. Contrairement aux cités-jardins de Suresnes et de Stains, elle n’est pas protégée contre les transformations intempestives de la promotion immobilière. Implantée à l’intérieur du périmètre de la Métropole du Grand Paris, elle est située au sud des Hauts-de-Seine. Ce territoire a encore des espaces naturels comme la Vallée-aux-loups et la forêt de Verrières. Ces espaces marquent ce territoire et sont à protéger. Vu la pression foncière qui a cours dans cette partie du territoire de la région Ile-de-France, il est important de préserver les 65 hectares de la cité-jardin au regard de son histoire architecturale, paysagère et urbaine, car depuis un siècle elle est un modèle et demeure un idéal à suivre.

 

  • "La cité-jardin de la Butte Rouge : un idéal à sauver", conférence de Jean-Louis Cohen
  • Vendredi 15 mars 2019 à 17h00
  • Centre Protestant de Robinson, 36, rue Jean-Longuet, Châtenay-Malabry
  • Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

La rénovation des Procuratie Vecchie de la place Saint-Marc à Venise par David Chipperfield

Arrêt sur chantier : David Chipperfield et la […]

16/07/2019

Grâce aux travaux de rénovation opérés par David Chipperfield, les Procuratie Vecchie qui bordent la place Saint-Marc à Venise seront bientôt ouverts au public. Une grande première pour un lieu resté fermé depuis 500 ans. En […]

Les bureaux TERENEO à Lille, de Béal & Blanckaert, 2019

Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de […]

15/07/2019

A Lille, à quelques mètres de la belle usine Le Blan-Lafont réhabilitée, Antoine Béal et Ludovic Blanckaert livrent trois niveaux de bureaux pour le promoteur Tereneo. Une structure bois efficace qui se joue de la brique afin d'instaurer un dialogue avec le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus