Jean-Philippe Pargade - Pôle scientifique et technique, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Lieux d'activité, "l'Espace Bienvenüe", pôle scientifique et technique Paris Est Marne-la-Vallée (Val-de-Marne) a été conçu par l'architecte Jean-Philippe Pargade.

Nominé à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Lieux d'activité,
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Jean-Philippe Pargade - Pôle scientifique et technique, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Pour donner au campus sa dimension paysagère et l’intégrer dans la trame verte du cluster "Ville durable" (qui s’étend de Champs-sur-Marne jusqu’à Val-d’Europe), l’architecte a réparti le programme en deux corps de bâtiments. Formant une haute et longue muraille le long du boulevard, le premier est de type tertiaire. Le second se déploie à ses pieds sous forme de vagues en béton recouverte de végétation, tel un jardin émergeant du sol naturel avec lequel il forme une même promenade paysagère. Pas moins de 80 % des locaux étant occupés par l’Institut français des sciences et technologies des transports (Ifsttar), ce bâtiment bas abrite aussi des locaux partagés avec d’autres entités scientifiques du site. Sous trois voûtes parallèles de plus de 200 m de longueur prennent place un restaurant, un auditorium, un centre de documentation, des ateliers, des laboratoires et – clou du programme – une plate-forme d’essais d’éléments de structure. "Cette halle unitaire et ouverte renforce la synergie entre l’Ifsttar et ses partenaires", souligne Claire Sallenave, directrice déléguée du site. Jean-Philippe Pargade, qui souligne son aversion pour le "geste architectural", explique avoir voulu ici rendre hommage aux utilisateurs du lieu en réalisant un véritable ouvrage de génie civil : une couverture ondulante en béton d’un seul tenant, sans joint intermédiaire de dilatation-rétraction. Pour cela, elle est arrimée par ferraillage à six poteaux situés au centre du bâtiment tandis qu’elle ne fait que prendre appui sur les autres poteaux latéraux via des plots en néoprène qui lui autorisent de petits mouvements horizontaux. Autre défi : réaliser des courbes et contre-courbes qui ne soient pas facettées mais continues. Pour cela, les coffrages, disposés dans le sens longitudinal du bâtiment, ont été courbés au moyen d’une forêt d’étais réglés à différentes hauteurs. A l’arrivée, fluidité spatiale garantie.

 

  • Lieu : Université Paris Est Marne-la-Vallée, Val-de-Marne
  • Maîtrise d’ouvrage : ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
  • Maîtrise d'œuvre : Jean-Philippe Pargade, architecte mandataire ; Caroline Rigaldiès, architecte associée (Pargade Architectes) ; David Besson-Girard, paysagiste ; SNC Lavallin, BET TCE ; Voxoa, économiste
  • Surface : 35 300 m² SP
  • Coût : 95 M€ HT, travaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital