Kengo Kuma, Projectiles réunis pour le musée d’histoire maritime de Saint-Malo

 

Le musée d’histoire maritime de Saint-Malo est conçu par l’agence Kengo Kuma comme « un musée dans les airs », un musée-belvédère, une icône-observatoire. C’est un nouvel emblème au cœur de la cité qui s’étend sur un site multiple. La scénographie conçue par Projectiles dialogue avec l’architecture et son territoire immédiat et lointain.

L'aménagement intérieur du musée d’histoire maritime de Saint-Malo, par Projectiles - © OCTAV TIRZIU
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Kengo Kuma, Projectiles réunis pour le musée d’histoire maritime de Saint-Malo

Elle déploie la collection selon une graduation d’ouverture vers la ville, du haut vers le bas, du plus ouvert au plus immersif. La mise en scène fait également référence à la structure du bateau. Elle répartit la collection sur les trois niveaux selon trois paysages intérieurs caractéristiques, instaurant un dialogue constant entre les objets et les gens.

Trois paysages intérieurs

Le niveau supérieur est conçu comme une vigie, très ouvert sur la ville, où sont déployées les thématiques locales. La scénographie transforme la proue du bâtiment en phare urbain. Le musée devient sensible à son environnement, « son enveloppe vibrante », tel un phare dont l’intensité lumineuse change selon les mouvements climatiques : il annonce les vents et les marées, il exprime le temps. Le musée observe le territoire qui à son tour le regarde.

Le niveau médian, est un grand espace ouvert dont le sol marque l’identité, faisant référence au pont du bateau. Il est dédié aux voyages et aux découvertes, et ouvre des fenêtres virtuelles vers le monde.

Le niveau inférieur correspond à la calle. C’est un espace introverti, une immersion totale dominée par l’univers de l’archéologie sous-marine.

L’ensemble du mobilier muséographique se décline et s’adapte à l’esprit de chaque paysage intérieur. Sa matérialité est une fusion entre le bois et la pierre acrylique. Sa forme s’inspire des lignes tendues et courbes des coques de bateaux. L’eau arrondit les angles.

Des dispositifs de médiation hybrides

Le parcours scénographique est ponctué de dispositifs de médiation riches en narrations, qui interagissent avec le public : des portraits augmentés par ceux des visiteurs, des cartes postales anciennes mais vivantes, une colonne vertébrale de témoignages traversant les trois niveaux du musée, la vie à bord comme un grand cabinet de curiosité se déployant également sur les trois séquences et en constante interaction avec les publics, des vitrines hybrides inédites entremêlant la collection à la narration, des « télé-transporteurs » qui sont de véritables machines à se déplacer dans l’espace et le temps.

 

 

  • Lieu : St Malo
  • Lauréat du concours architecture : Agence Kengo Kuma
  • Lauréat du concours scénographie : Projectiles
  • Equipe scénographie : Projectiles, architecte-scénographe mandataire ; CL Design, graphisme signalétique ; Mardi 8, multimédias ; Atelier Hervé Audibert, lumière ; TPFI, fluides ; Eric Bachelier, économiste ; Sona Architecture, BIM manager

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe […]

19/02/2019

Parmi les 7 réalisations françaises encore en lice pour obtenir le prix Mies van der Rohe 2019, seule l'opération Grand Parc, de transformation de 530 logements conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, reste […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Jardins d'hiver et balcons en extension, la […]

19/02/2019

Seule réalisation française sélectionnée parmi les finalistes du prix Mies van der Rohe 2019, l'opération Grand Parc conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin expérimente le béton […]

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr.

Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager […]

19/02/2019

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe […]

Rising Talent Awards, Chen Hingyu, Pin Wall Light, Bentu

Jeune design made in China, aux Galeries Lafayette

18/02/2019

Le jeune design chinois a fait l’objet d’un double focus en ce début d’année. Lors du salon Maison&Objet au mois de janvier 2019, au cœur des Rising Talent Awards, et en écho, dans l'exposition de la sélection aux Galeries Lafayette […]

Qui a dit?

Qui a dit: "Le symbolisme est essentiel dans […]

18/02/2019

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Le symbolisme est essentiel dans l'architecture"? Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, Denise Scott Brown et Robert Venturi ou Jacques Herzog et Pierre de Meuron? La réponse, en image.   "A la base de […]

Bjarke Ingels, architecte, agence BIG

Bjarke Ingels, agence BIG - portrait

18/02/2019

Fondée en 2006 par l’architecte danois Bjarke Ingels –ancien collaborateur de Rem Koolhaas et ancien associé de Julien de Smedt (Plot)–, l’agence BIG regroupe architectes, designers, urbanistes, paysagistes et chercheurs, à Copenhague, New York et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus