Kengo Kuma, Projectiles réunis pour le musée d’histoire maritime de Saint-Malo

 

Le musée d’histoire maritime de Saint-Malo est conçu par l’agence Kengo Kuma comme « un musée dans les airs », un musée-belvédère, une icône-observatoire. C’est un nouvel emblème au cœur de la cité qui s’étend sur un site multiple. La scénographie conçue par Projectiles dialogue avec l’architecture et son territoire immédiat et lointain.

L'aménagement intérieur du musée d’histoire maritime de Saint-Malo, par Projectiles - © OCTAV TIRZIU
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Kengo Kuma, Projectiles réunis pour le musée d’histoire maritime de Saint-Malo

Elle déploie la collection selon une graduation d’ouverture vers la ville, du haut vers le bas, du plus ouvert au plus immersif. La mise en scène fait également référence à la structure du bateau. Elle répartit la collection sur les trois niveaux selon trois paysages intérieurs caractéristiques, instaurant un dialogue constant entre les objets et les gens.

Trois paysages intérieurs

Le niveau supérieur est conçu comme une vigie, très ouvert sur la ville, où sont déployées les thématiques locales. La scénographie transforme la proue du bâtiment en phare urbain. Le musée devient sensible à son environnement, « son enveloppe vibrante », tel un phare dont l’intensité lumineuse change selon les mouvements climatiques : il annonce les vents et les marées, il exprime le temps. Le musée observe le territoire qui à son tour le regarde.

Le niveau médian, est un grand espace ouvert dont le sol marque l’identité, faisant référence au pont du bateau. Il est dédié aux voyages et aux découvertes, et ouvre des fenêtres virtuelles vers le monde.

Le niveau inférieur correspond à la calle. C’est un espace introverti, une immersion totale dominée par l’univers de l’archéologie sous-marine.

L’ensemble du mobilier muséographique se décline et s’adapte à l’esprit de chaque paysage intérieur. Sa matérialité est une fusion entre le bois et la pierre acrylique. Sa forme s’inspire des lignes tendues et courbes des coques de bateaux. L’eau arrondit les angles.

Des dispositifs de médiation hybrides

Le parcours scénographique est ponctué de dispositifs de médiation riches en narrations, qui interagissent avec le public : des portraits augmentés par ceux des visiteurs, des cartes postales anciennes mais vivantes, une colonne vertébrale de témoignages traversant les trois niveaux du musée, la vie à bord comme un grand cabinet de curiosité se déployant également sur les trois séquences et en constante interaction avec les publics, des vitrines hybrides inédites entremêlant la collection à la narration, des « télé-transporteurs » qui sont de véritables machines à se déplacer dans l’espace et le temps.

 

 

  • Lieu : St Malo
  • Lauréat du concours architecture : Agence Kengo Kuma
  • Lauréat du concours scénographie : Projectiles
  • Equipe scénographie : Projectiles, architecte-scénographe mandataire ; CL Design, graphisme signalétique ; Mardi 8, multimédias ; Atelier Hervé Audibert, lumière ; TPFI, fluides ; Eric Bachelier, économiste ; Sona Architecture, BIM manager

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Passage Clichy, Brassaï, 1930-1932

L'hôtel parisien, en quête d'idéal-type - […]

16/12/2019

Le Pavillon de l'Arsenal consacre, jusqu'au 12 janvier 2020, une large exposition aux hôtels, figure typologique trop inexplorée par les architectes. L'occasion de questionner, en remontant l'histoire parisienne de ces lieux d'habitation temporaire et à […]

La Marquise, Jean-Benoît Vétillard architecte, Pavillon de l'Arsenal, 2019

Les humeurs de la marquise, ou le futur de l'hôtel […]

16/12/2019

Dans le cadre de l'exposition "Hôtel Métropole" au Pavillon de l'Arsenal à Paris, l'architecte Jean-Benoît Vétillard imagine une marquise en fibre végétale, autonome en énergie. "La marquise est un organe palpitant, […]

Jean-Benoît Vétillard, architecte, Ajap 2018

Jean-Benoît Vétillard, architecte - Portrait

16/12/2019

Diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne en 2007, Jean-Benoît Vétillard fonde son agence à Paris en 2014. Jean-Benoît Vétillard mène son activité d'architecte à toutes les […]

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

Lyon célèbre les 150 ans de Tony Garnier

13/12/2019

Avec son utopie de «Cité industrielle», Tony Garnier fut le premier architecte moderne à penser la ville dans son ensemble. Né le 13 août 1869, cet architecte lyonnais, Grand Prix de Rome en 1899, a profondément transformé le visage de sa ville […]

Localarchitecture

Localarchitecture - Portrait

06/12/2019

Diplômés de l’EPFL, Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer fondent l'agence Localarchitecture à Lausanne en 2002. Les architectes Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer développent avec leur agence Localarchitecture une […]

A l'étage de la boutique Unifor, restauration de Simone Agresta

Renaissance d’une boutique Afra et Tobia Scarpa à […]

12/12/2019

UniFor a entièrement rénové son showroom historique à Paris, en ravivant l'œuvre conçue par Afra et Tobia Scarpa en 1979. Une intervention signée d’un autre architecte italien, Simone Agresta, qui a rendu hommage aux designers par la remise […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus