L'agence Baukunst valorisera les dessous de la Défense

A l’issue d’une année de dialogue compétitif lancé pour valoriser 20000 m2 situés sous l'axe historique de la capitale, l'établissement public Paris La Défense chargé de la gestion et de l'aménagement du quartier d'affaires, a choisi Baukunst. L'agence belge remporte la mise face à cinq groupements d’architectes internationaux, Kaan Architecten, Lacaton & Vassal, Tezuka Architects et Emilio Tunon. Avec l'ambition de transformer le quartier en un véritable lieu de vie, ce projet à 20 millions d'euros témoigne autant d'une volonté de faire fructifier une réserve foncière que d'amener de la qualité urbaine en dessous de la dalle et d'y déployer de nouveaux usages. Unique en son genre par son caractère hybride mêlant à la fois l'infrastructure, l'architecture et l'espace public, il montre que le développement du premier quartier d'affaires d'Europe ne passe pas seulement par la construction verticale, mais aussi par la reconversion de surfaces existantes.

Volumes résiduels de Paris la Défense, projet lauréat de l’agence Baukunst - © Baukunst
photo n° 1/6
Zoom sur l'image L'agence Baukunst valorisera les dessous de la Défense

Articles Liés

Dossier spécial: espaces souterrains

Baukunst infiltre Bozar à Bruxelles - Exposition

Concevoir des modèles d’appropriation et de transformation pour les 20000 m2 cachés sous La Défense était l'objet du dialogue compétitif lancé en 2019 par l'établissement public chargé de la gestion et de l'aménagement du quartier d'affaires. Désigné lauréat, le projet-pilote de l'agence belge qui a le vent en poupe Baukunst, s'est distingué par la création d’une continuité entre les différents espaces aujourd’hui compartimentés, et l'optimisation de la «porosité»  entre la dalle et les niveaux inférieurs.

La dynamique d'un dessus-dessous

Des principes qui s'accompagnent de deux réalisations majeures: une passerelle monumentale en forme d'anneau flottant (au-dessus de la Place de la Statue), qui constituera l'entrée principale des volumes, et une promenade publique distribuant leur enchaînement (avant de rejoindre la place basse). Des jardins intérieurs et des biotopes seront notamment reliés aux espaces verts de la dalle par des trémies, faisant entrer la lumière naturelle à l’image d’un patio. "Ce n'est pas un objet architectural classique et il y a tout un travail de programmation qui reste à construire. C'est un palimpseste que nous avons approché de façon archéologique, en travaillant sur quelques points névralgiques pour mieux en révéler le paysage du dessous", explique l'architecte fondateur de Baukunst, Adrien Verschuere.

Une identité brutaliste

Le projet recycle la matière existante des lieux, son caractère monumental et monolithique pour lui conférer une nouvelle identité, pour construire un espace insolite à l’échelle humaine. Face au caractère «brutaliste» de l'existant, le projet de transformation s’appuiera essentiellement sur la multiplicité de mouvements. Lumière naturelle et artificielle, ombres, senteurs et extraits de paysage minéral et végétal constitueront les matières premières de ces surprenantes ambiances. Par effet de contraste, elles permettront d’augmenter la puissance de l’armature infrastructurelle existante.

Expérimentations programmatique et méthodologique

Les volumes résiduels révèleront un univers inattendu au cœur de quartier d'affaires. Inspiré par l'atelier existant de l'artiste Raymond Moretti, le projet s’ouvrira également aux loisirs, aux évènements, et aux sports. L’ambition étant de développer une offre complémentaire à ce qui existe déjà, mixte et dédiée à tous les usagers du site, pour créer une destination insolite et ludique, tournée vers les loisirs et les arts. Cette reconquête du sous-dalle s'accompagne de la mise en place d'une méthodologie progressive voulue par la maîtrise d'ouvrage qui, au vu de l'imbrication des volumes et de leur contexte technique et réglementaire complexe, souhaite privilégier une programmation évolutive qui s'adapte au lieu et pas le contraire. "Plus qu'un projet, il s'agit de construire un outil d'exploration qui permettra au fur et à mesure de déployer des programmes", résume l'architecte. Dans cette optique, l'aménageur a aussi changé de méthode et de modèle économique: il ne vendra pas ces nouveaux lieux mais les exploitera lui-même. D'ici fin 2021, la première phase de ce projet-pilote consistera à viabiliser les espaces pour les rendre accessibles et «utilisables». Avec des interventions d'abord limitées aux espaces de l'atelier de Moretti et à celui dit de la Cathédrale. Cette dernière devrait ouvrir au public dès 2022.

 

  • Maître d’ouvrage et investisseur: PARIS LA DEFENSE

  • Architecte (mandataire): BAUKUNST

  • Techniques Fluides & Economie: SETEC

  • Stabilité: GREISCH

  • Programmation: ATTITUDES URBAINES

  • Urbanisme: AWP

  • Design & acoustique: Studio DAP

  • Concepteur lumière: Licht Kunst Licht

     

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Aménagement balnéaire, La Plage architecture et paysage, Saint-Quay-Portrieux (22)

Bon été !

30/07/2021

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (Biennale de Venise, expositions estivales, livres, etc.). Et découvrez la base de données […]

Pavillon de l'Allemagne - 2038 The New Serenity - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021 : Les dix pavillons à ne pas manquer

30/07/2021

300 En 2021, pour visiter la biennale de Venise, mieux vaut être en forme. Est-ce dû au thème général du vivre ensemble? Aux nombreux reports? À la crise sanitaire mondiale? Au réchauffement climatique? Les préoccupations des exposants sont sombres, les installations évoquent la fin du monde et le […]

Abonnés AMC

Pavillon du Danemark - Connectedness - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #1 : Le […]

29/07/2021

300 Et sur la première place du podium Venise 2021 de la rédaction d’AMC, roulement de tambour… le Danemark ! Avec « Connectedness » une installation spatiale autour du phénomène naturel du cycle de l’eau, qui s’empare du pavillon dans son ensemble pour offrir au visiteur une expérience […]

Abonnés AMC

Génération HMO

Génération HMO, vers un renouveau de la profession […]

28/07/2021

300 L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP) a bientôt 15 ans, l'heure du premier bilan. Une large enquête sociologique, menée sur les travaux des étudiants HMO de toutes les Ensa en 2018-2019, dresse un état des lieux de la formation et esquisse des pistes pour son évolution. Elle […]

Abonnés AMC

Restaurant scolaire, LT2A, Marly (Nord)

Un restaurant scolaire à Marly par LT2A

28/07/2021

300 Implanté à Marly (Nord) sur un terrain en pente, calé entre les deux ailes d'un groupe scolaire datant des années 1960, le restaurant conçu par LT2A absorbe la déclivité du sol et préserve un bosquet d'arbres préexistant. Le plan rectangulaire de ce restaurant scolaire réalisé par l'agence LT2A, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 25877_1528012_k3_k1_3530912.jpg

L'art total de Jean Tschumi

27/07/2021

300 Sobrement intitulée « Jean Tschumi architecte », l'exposition de la Cité de l'architecture et du patrimoine jusqu'au 19 septembre 2021 est la première rétrospective hexagonale consacrée au créateur suisse, dont l'œuvre est peu connue du public français. Bénéficiant du don exceptionnel de plus de 300 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital