L'architecte australien Glenn Murcutt reçoit le Praemium Imperiale 2021

L’architecte australien Glenn Murcutt est lauréat de l’édition 2021 du Praemium Imperiale, décerné chaque année par la Japan Art Association. Il succède au duo new-yorkais Tod Williams et Billie Tsien et est le premier australien, toutes catégories confondues, à recevoir ce prix.
Portrait de Glenn Murcutt, 2021 - © Anthony Browell
photo n° 1/4
Zoom sur l'image L'architecte australien Glenn Murcutt reçoit le Praemium Imperiale 2021

Articles Liés

Christian de Portzamparc reçoit le prix Praemium Imperiale

L'architecte espagnol Rafael Moneo, lauréat du Praemium Imperiale 2017

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du Praemium Imperiale 2019

Tous les ans depuis 1988, la Japan Art Association, fondation culturelle liée à la famille impériale japonaise, décerne son prestigieux prix dans cinq catégories : peinture, sculpture, musique, architecture et théâtre / cinéma. L’édition précédente remonte à 2019 avec le duo d’architectes new-yorkais Tod Williams et Billie Tsien, la pandémie ayant l’année suivante amené les organisateurs à reporter d’un an leur annonce. En 2021, l’heureux lauréat du Praemium Imperiale est l’australien Glenn Murcutt, à l’âge de 85 ans.
 
Déjà lauréat du prix Pritzker en 2002, Glenn Murcutt est un architecte discret et avant-gardiste. Né en 1936 à Londres, il a passé la majeure partie de sa vie en Australie, et c’est exclusivement sur ce continent qu’il a construit. Son architecture est ancrée dans la tradition et le climat australien. 
 
Il ouvre son cabinet à Sydney en 1969, et exercera essentiellement seul, d’abord sur des commandes privées. La Maison Marie Short (1974), avec sa double toiture en tôle ondulée au faîtage arrondi, est une de ses réalisations les plus célèbres. En 2005 il construit aussi la maison Walsh, long volume de plain pied protégé par le débord d'une toiture simple pente. Ses projets publics sont plus récents, comme le Centre éducatif Arthur et Yvonne Boyd (1999), conçu en collaboration avec les architectes Wendy Lewin et Reginald Lark, ou le Centre islamique australien, réalisé avec l’architecte Hakan Elevli (2016). 
 
Faite de matériaux simples - bois local, tôle ondulée, pierre, verre, béton, son architecture se fonde sur l’observation du terrain, de la lumière, du climat. Il dira de ses ouvrages qu'ils sont ouverts sur leur environnement, tout en protégeant efficacement leurs occupants. Il en résulte des espaces naturellement ventilés, offrant à la fois perspectives et refuge. 
 
La Japan Art Fondation salue une architecture « empreinte d’une grande légèreté et d’une beauté poétique en harmonie avec la nature, en même temps qu’elle reflète une architecture moderniste et rationnelle, ainsi qu’une grande sagesse écologique ».
 
Pour cette 32ème édition, les autres lauréats sont Sebastiao Salgado (catégorie Peinture), James Turrel (catégorie Sculpture), Yo-Yo Ma (catégorie Musique) et la Scuola di Alta Formazione / Instituto Centrale per il Restauro (Prix d’encouragement pour les jeunes artistes). La catégorie Théâtre/Cinéma n’a pas de lauréat cette année.
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

PHOTO - 30472_1782010_k2_k1_4104158.jpg

COSA - portrait

29/09/2022

300 Arnaud Sachet et Benjamin Colboc fondent l'agence Cosa en 2016, à Paris. Arnaud Sachet, diplômé de l'ENSAIS en 2001, et Benjamin Colboc, diplômé de Paris Belleville en 2003, ont fondé Cosa en 2016, après avoir collaboré au sein de Colboc Franzen & associés. Recherchant des réponses simples à des […]

PHOTO - 30472_1782147_k2_k1_4104695.jpg

DORTE MANDRUP, UN ART DE L'ENRACINEMENT - […]

28/09/2022

300 Réunissant cinq projets conçus pour des lieux symboliques, l'exposition « Place », à la maison du Danemark à Paris, donne un aperçu de la méthode de l'architecte danoise Dorte Mandrup, mêlant analyse du contexte et harmonie des formes. A l'ère de l'anthropocène, elle invite à redécouvrir le dialogue […]

Ilulissat Icefjord Centre, Groenland, Dorte Mandrup architects

La démarche de Dorte Mandrup, en conférence

28/09/2022

300 Jeudi 13 octobre 2022, l'architecte Lars Johan Almgren, représentant de l'agence scandinave Dorte Mandrup, donnera une conférence à la maison du Danemark à Paris. L'occasion de découvrir autrement les projets présentés dans l'exposition "Place, Architecture et paysage en symbiose", consacrée aux […]

Tour de logements, Barcelone (Espagne), Studio Odile Decq architecte

En rouge et blanc, une tour de luxe à Barcelone […]

27/09/2022

300 Conçue par Odile Decq, cette tour de 30 étages abritant des logements de haut standing, se dresse à l'entrée de l'emblématique avenue Diagonal à Barcelone. Le projet a été distingué par le Chicago Atheneum International Award 2022, dans la catégorie High Rises / Skyscrapers. En 2015, le Studio Odile […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital