L'architecte australien Glenn Murcutt reçoit le Praemium Imperiale 2021

L’architecte australien Glenn Murcutt est lauréat de l’édition 2021 du Praemium Imperiale, décerné chaque année par la Japan Art Association. Il succède au duo new-yorkais Tod Williams et Billie Tsien et est le premier australien, toutes catégories confondues, à recevoir ce prix.
Portrait de Glenn Murcutt, 2021 - © Anthony Browell
photo n° 1/4
Zoom sur l'image L'architecte australien Glenn Murcutt reçoit le Praemium Imperiale 2021

Articles Liés

Christian de Portzamparc reçoit le prix Praemium Imperiale

L'architecte espagnol Rafael Moneo, lauréat du Praemium Imperiale 2017

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du Praemium Imperiale 2019

Tous les ans depuis 1988, la Japan Art Association, fondation culturelle liée à la famille impériale japonaise, décerne son prestigieux prix dans cinq catégories : peinture, sculpture, musique, architecture et théâtre / cinéma. L’édition précédente remonte à 2019 avec le duo d’architectes new-yorkais Tod Williams et Billie Tsien, la pandémie ayant l’année suivante amené les organisateurs à reporter d’un an leur annonce. En 2021, l’heureux lauréat du Praemium Imperiale est l’australien Glenn Murcutt, à l’âge de 85 ans.
 
Déjà lauréat du prix Pritzker en 2002, Glenn Murcutt est un architecte discret et avant-gardiste. Né en 1936 à Londres, il a passé la majeure partie de sa vie en Australie, et c’est exclusivement sur ce continent qu’il a construit. Son architecture est ancrée dans la tradition et le climat australien. 
 
Il ouvre son cabinet à Sydney en 1969, et exercera essentiellement seul, d’abord sur des commandes privées. La Maison Marie Short (1974), avec sa double toiture en tôle ondulée au faîtage arrondi, est une de ses réalisations les plus célèbres. En 2005 il construit aussi la maison Walsh, long volume de plain pied protégé par le débord d'une toiture simple pente. Ses projets publics sont plus récents, comme le Centre éducatif Arthur et Yvonne Boyd (1999), conçu en collaboration avec les architectes Wendy Lewin et Reginald Lark, ou le Centre islamique australien, réalisé avec l’architecte Hakan Elevli (2016). 
 
Faite de matériaux simples - bois local, tôle ondulée, pierre, verre, béton, son architecture se fonde sur l’observation du terrain, de la lumière, du climat. Il dira de ses ouvrages qu'ils sont ouverts sur leur environnement, tout en protégeant efficacement leurs occupants. Il en résulte des espaces naturellement ventilés, offrant à la fois perspectives et refuge. 
 
La Japan Art Fondation salue une architecture « empreinte d’une grande légèreté et d’une beauté poétique en harmonie avec la nature, en même temps qu’elle reflète une architecture moderniste et rationnelle, ainsi qu’une grande sagesse écologique ».
 
Pour cette 32ème édition, les autres lauréats sont Sebastiao Salgado (catégorie Peinture), James Turrel (catégorie Sculpture), Yo-Yo Ma (catégorie Musique) et la Scuola di Alta Formazione / Instituto Centrale per il Restauro (Prix d’encouragement pour les jeunes artistes). La catégorie Théâtre/Cinéma n’a pas de lauréat cette année.
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Lauréat de l'Équerre d'argent 2019, résidence Julia-Bartet, centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Cœur à Paris XIVe, Charles-Henri Tachon (architecte), RIVP (maître d’ouvrage)

Trophée béton : Charles-Henri Tachon et Ingrid […]

21/10/2021

300 À l’occasion du lancement de l’édition 2022 du Trophée béton Pro aura lieu jeudi 21 octobre à la Maison de l’architecture Île-de-France une conférence spéciale intitulée « L’architecture béton en héritage ». Les architectes Charles-Henri Tachon, Ingrid Taillandier, Philippe Prost, Isabelle Buzzo et […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k2_k1_3684073.jpg

La recherche en agence (2/5) : construire un […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

AMC hors série

Le hors-série spécial santé d'AMC est paru

13/10/2021

300 Au sommaire du numéro hors-série spécial santé d'AMC et disponible en format numérique, un entretien avec Reinier De Graaf, architecte urbaniste associé d'OMA, ainsi qu'une sélection de 20 réalisations livrées en France et dans le monde, présentées en détails. En couverture, le service […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital