L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

La Serpentine Gallery a choisi Frida Escobedo pour concevoir son prochain pavillon d’été du Kensington Gardens. Cette architecte mexicaine née en 1979 est la dix-huitième à accepter l’invitation depuis Zaha Hadid en 2000, et la plus jeune. Elle succède à Francis Kéré, dont la structure éphémère a été visitée l’année dernière par plus de 200 000 personnes.

Serpentine Pavilion 2018, Frida Escobedo - © Frida Escobedo, Taller de Arquitectura, Renderings by Atmósfera
photo n° 1/5
Zoom sur l'image L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

Articles Liés

Le pavillon de la Serpentine selon Kéré

BIG briques à la Serpentine Gallery

Frida Escobedo crée son agence en 2006 à Mexico, après quatre années associée à Alejandro Alarcón au sein du studio Perro Rojo. En 2009 elle remporte le prix Forum des jeunes architectes décerné par la ligue d’architecture de New York, et fait partie des architectes sélectionnés par Herzog et de Meuron pour le projet Ordos 100 en Chine. En 2012 elle représente le Mexique à la biennale d’architecture de Venise, et est lauréate en 2014 du prix de la IX Bienal Iberoamericana d'architecture et d'urbanisme. En 2015, elle est invitée par le Victoria & Albert Museum à investir sa cour centrale avec une installation éphémère célébrant l’année du Mexique au Royaume-Uni. En 2017, la ligue d’architecture de New York, à nouveau, lui décerne le prix « Emerging voices », pour sa restructuration de « La Tallera », ancien atelier de l’artiste peintre David Alfaro Siqueiros, réalisée en 2012 à Cuernavaca (Mexique).
 

Réfléchir la course du soleil

 
Pour sa première réalisation au Royaume-Uni, comme le veut la coutume de la Serpentine, elle proposera un pavillon s’inspirant de l’architecture domestique mexicaine. Il prendra la forme d’une cour fermée par une enceinte ajourée, une « celosia », composée de tuiles de ciment laissant filtrer les vues sur le parc. Le mur de cette cour s’alignera sur la façade est de la Serpentine Gallery, alors que l’axe du patio s’alignera sur le nord, en référence au méridien de Greenwich. Dans un des angles, deux volumes rectangulaires accueilleront un espace café et un lieu de débats et de divertissements. Sur le sol du pavillon, débordant dans la cour, un bassin triangulaire fera écho à la sous-face incurvée de la toiture, bardée de panneaux réfléchissants. Série d’espaces et de surfaces interconnectés, ce dispositif révèlera la course du soleil et le temps qui passe, faisant de la lumière et l’ombre des matériaux à part entière.
 
  • A visiter à partir du 15 juin, jusqu’au 7 octobre 2018 sur les pelouses de la Serpentine Gallery.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pavillon 6 du Parc des expositions de la Porte de Versailles avec l'auvent de Jean Nouvel

Jean Nouvel illumine le Parc des expositions de […]

05/12/2019

A Paris, le hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles vient tout juste d’être inauguré. Réalisé par Valode & Pistre qui ont aussi en charge le schéma directeur du site, il est agrémenté d'un auvent signé Jean Nouvel. […]

Roland Schweitzer - un parcours d'architecte

Roland Schweitzer, l'œuvre complète - Livre

05/12/2019

Véritable ouvrage-testament que l’architecte Roland Schweitzer coordonna quelques années avant sa disparition, en 2018, cette monographie brille par la diversité de ses programmes. Surtout, elle dresse le parcours d'un bâtisseur engagé qui, bien avant que […]

23 logements sociaux, Clément Vergély architecte, Lyon

L'épaisseur du confort, par Clément Vergély à Lyon

04/12/2019

Derrière une modénature sans ambage, reprenant le vocabulaire des constructions du vieux Lyon, l'immeuble de logements conçu par Clément Vergély dissimule une façade épaisse, offrant des jardins d'hiver facilement appropriables. Au sud de la […]

Bernard Desmoulin et Marc Barani, élus à l'Académie des beaux-arts, en interview dans Le Moniteur, le 16 octobre 2019

Rencontre avec Marc Barani et Bernard Desmoulin, […]

04/12/2019

Marc Barani et Bernard Desmoulin seront installés courant 2020 à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France. Avec la volonté de la décloisonner. Interview croisée avec les journalistes Milena Chessa et Jacques-Franck Degioanni, à […]

34 logements sociaux, Guillaume Ramillien architecte, Fourchambault (Nièvre)

Déclinaison autour de la densité, 34 logements […]

03/12/2019

En périphérie de Nevers (Nièvre), l'architecte Guillaume Ramillien conçoit 34 habitations en duplex se combinant, entre maisons individuelles, en bandes, ou intermédiaires, pour ménager un peu de densité dans un lotissement isolé. A […]

AFEX, Architectes français à l’export

Grand Prix Afex 2020: ouverture des candidatures

03/12/2019

L'Afex, association œuvrant à la promotion de l'architecture et des architectes français dans le monde, ouvre les candidatures à son Grand Prix 2020. Les candidats ont jusqu'au 17 janvier 2020 pour déposer leur dossier. Dans le cadre de ses missions, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus