L'architecte salarié, cet inconnu au bataillon de la profession

La crise sanitaire et le confinement qui a suivi ont obligé les agences d’architecture à s’organiser pour faire travailler ensemble leurs collaborateurs à domicile. Car la conception architecturale reste un travail collectif, qui ne pourrait se faire sans les quelque 36 000 salariés que compte la profession. Pourtant, si certaines agences investissent du temps et de l’argent dans la gestion de leurs ressources humaines, le manque de professionnalisme en la matière prévaut encore le plus souvent.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
L’agence d'architecture Dominique Coulon & associés à Strasbourg, dans un bâtiment d’habitation conçu par les architectes. - © Eugeni Pons
photo n° 1/8
Zoom sur l'image L'architecte salarié, cet inconnu au bataillon de la profession

Articles Liés

Coronavirus: faire tourner l'agence d'architecture à l'heure du confinement

Coronavirus: les architectes face à la crise

Coronavirus: les représentants des architectes, inquiets d'une reprise "à risque" des[...]

Sous la verrière cristalline, les collaborateurs sont aux coudes à coudes parmi les plantes grasses. L’open space immaculé préserve la concentration, les salles de réunion aux peintures criardes favorisent l’émulation. Il y a aussi une table de ping-pong autour de laquelle organiser des réunions et un emmarchement […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital