L'architecture est reine durant Un été au Havre

Lancé en 2017 pour célébrer les 500 ans de la fondation de la ville et de son port, Un été au Havre avait, cette année-là, fait l'objet d'une programmation festive confié à Jean Blaise. A l’image de la ville, Un été au Havre s’est ancré dans l’audace et la modernité. Plusieurs artistes avaient été invités à réinterpréter Le Havre. L’édition 2017 a remporté un véritable succès, avec près de deux millions de visiteurs. La manifestation a propulsé la ville dans une dimension artistique nouvelle, qui célèbre désormais, chaque été, l'art contemporain. Cette année, Un été au Havre revient dans un format consacré à l'architecture.
Cités oubliées d'Olivier Grossetête, lors d'Un été au Havre - © Claire Boucher
photo n° 1/5
Zoom sur l'image L'architecture est reine durant Un été au Havre

dav

Pour la troisième édition d'Un été au Havre, Jean Blaise, directeur artistique de la manifestation, a invité plusieurs figures internationales de l'art contemporain à interagir avec la ville : provoquer son architecture, transgresser ses limites. Parmi les 11 nouvelles œuvres et installations qui enrichissent celles conservées des précédentes années, retour sur les travaux des sculpteurs Olivier Grossetête et Stephan Balkenhol.

Cités oubliées

Sculpteur français, Olivier Grossetête développe depuis plus de vingt ans de monumentales installations de carton, qui tirent leur inspiration du lieu dans lequel elles se dressent. Des Etats-Unis à la Chine en passant par Marseille à l’occasion de son titre de Capitale européenne de la culture en 2013, ses cités éphémères se sont nourries des architectures du monde entier, sans jamais se limiter au seul réalisme : elles revendiquent leur appartenance à un monde imaginaire en provoquant un sentiment de réalité «augmentée». Pour les ériger, l'artiste, secondé par le régisseur technique Lionel Puddu, s'appuie sur l'énergie humaine : le visiteur, qu'il soit d'ici ou d'ailleurs, est vivement invité à participer au montage de ces villes temporaires, mais aussi à leur piétinement.

Apparitions

De son côté, l’artiste Stephan Balkenhol donne naissance à de nouveaux membres de sa famille de personnages figés, inexpressifs en apparence, mais dont le regard captivant est doté d’un étrange pouvoir d’attraction. L’apparente simplicité des personnages de céramique du sculpteur allemand, leur dénuement parfois, contrastent avec la puissante émotion qui s’en dégage. Les sculptures prendront place dans les cadres de plusieurs baies inoccupées des façades des immeubles Perret de la rue de Paris, au Havre. A découvrir jusqu'au 22 septembre !

 

  • Un été au Havre
    Du 29 juin au 22 septembre 2019, au Havre

    Plusieurs sites d'exposition
    Programme complet

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

La bibliothèque du campus de Saint-Aignan à Rouen, 1964-1969. Architectes Pierre Noël et André Guerrier.

A Rouen, le campus de Mont-Saint-Aignan promis à […]

26/05/2020

300 Fin janvier 2020, un permis de démolir a été délivré par la Préfecture de Seine-Maritime, malgré l’avis défavorable de la municipalité de Mont-Saint-Aignan, pour l’un des premiers bâtiments du campus rouennais, le Bâtiment des sciences, édifié à partir de 1959 par l’architecte Pierre Noël et son […]

Carré Sénart, vue aérienne nord-ouest, OIN Sénart

L'EPA Sénart recrute urbanistes et paysagistes

26/05/2020

300 L’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) recrute cinq équipes pluridisciplinaires d’urbanistes et de paysagistes afin de coordonner 23 projets urbains, répartis sur l'ensemble du territoire de l’opération d’intérêt national de Sénart et au-delà, en Seine-et-Marne et en Essonne. A […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital