L’artiste Laëtitia Badaut Haussmann investit la maison Louis Carré, chef-d’œuvre français d’Aalto

La Maison Louis Carré a été édifiée sur les plans de l’architecte finlandais Alvar Aalto pour le galeriste et collectionneur Louis Carré. Ce chef-d’œuvre de l’architecture moderne, terminé en 1959, est le seul édifice d’Aalto en France et une de ses villas particulières les plus remarquables. Jusqu'au 3 septembre 2017, l'exposition de Laëtitia Badaut Haussmann, «La Politesse de Wassermann», propose d'explorer la mémoire de ce lieu marqué de la signature de l'architecte finlandais et des artistes qui y ont séjourné.

Maison Louis Carré Coul 1 - © Collection Maison Louis Carré
photo n° 1/9
Zoom sur l'image L’artiste Laëtitia Badaut Haussmann investit la maison Louis Carré, chef-d’œuvre français d’Aalto

Classée monument historique en 1996 et ouverte au public onze ans après, la Maison Louis Carré constitue l’unique construction en France du Finlandais Alvar Aalto (1898-1976). Son architecture témoigne de l’entente parfaite entre le galeriste et collectionneur Louis Carré et l'architecte, qui concevaient tous deux l’art comme un moyen tangible pour améliorer et embellir la vie ordinaire. Fidèle à sa conception fluide de l’espace et sa vision très personnelle du modernisme, Aalto a parfaitement intégré cette maison dans la douceur du paysage d’Île-de-France et dessiné une œuvre totale, du plan général aux pièces de mobilier.

Intéragir avec les espaces d’Aalto

L’exposition de Laëtitia Badaut Haussmann, «La Politesse de Wassermann», se conçoit comme un voyage qui s’inspire de la mémoire des lieux, des soirées mondaines, des séances de travail avec Cocteau et des parties d’échecs avec Duchamp qui les ont animés; de la mémoire des femmes architectes et designers qui y jouèrent un rôle essentiel (Olga Carré, Elissa Aalto, Marlaine Perrochet, Maija Heikinheimo); et de l’histoire de la modernité, de l’art, du design, des rites d’un milieu social aujourd’hui disparu. Son titre est emprunté au texte de J.G. Ballard, The Atrocity Exhibition publié en 1969 aux États-Unis (La Foire aux atrocités, dans sa version française de 1976). Le projet a été mené en collaboration avec l’équipe de la Maison Louis Carré et constitue le troisième volet d’un cycle d’expositions établissant un dialogue entre les bâtiments iconiques de l’architecture moderne et l’art contemporain.

 

  • Exposition «La Politesse de Wassermann», de Laëtitia Badaut Haussmann

  • Du 25 Juin au 3 Septembre 2017, à la Maison Louis Carré, à Bazoches-Sur-Guyonne (Yvelines)

  • www.maisonlouiscarre.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pavillon d’architecture

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et […]

04/10/2022

300 A l'occasion de la Biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, les architectes Sophie Berthelier et Véronique Descharrières déploient un pavillon éphémère qui met la rencontre entre les visiteurs, au cœur du dispositif architectural. Toujours au devant des débats culturels, le Frac […]

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

PHOTO - 29820_1743800_k2_k1_4008454.jpg

HISTOIRE D'UNE MUTATION - Livre

03/10/2022

300 Monographie consacrée à la Samaritaine, cet ouvrage remonte l'histoire du grand magasin parisien, mais il aborde surtout, avec une grande richesse de documents visuels, l'histoire de la renaissance de cet ensemble urbain après sa fermeture en 2005. Une renaissance, sous la houlette de LVMH […]

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

PHOTO - 30472_1782010_k2_k1_4104158.jpg

COSA - portrait

29/09/2022

300 Arnaud Sachet et Benjamin Colboc fondent l'agence Cosa en 2016, à Paris. Arnaud Sachet, diplômé de l'ENSAIS en 2001, et Benjamin Colboc, diplômé de Paris Belleville en 2003, ont fondé Cosa en 2016, après avoir collaboré au sein de Colboc Franzen & associés. Recherchant des réponses simples à des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital