L’artiste Laëtitia Badaut Haussmann investit la maison Louis Carré, chef-d’œuvre français d’Aalto

La Maison Louis Carré a été édifiée sur les plans de l’architecte finlandais Alvar Aalto pour le galeriste et collectionneur Louis Carré. Ce chef-d’œuvre de l’architecture moderne, terminé en 1959, est le seul édifice d’Aalto en France et une de ses villas particulières les plus remarquables. Jusqu'au 3 septembre 2017, l'exposition de Laëtitia Badaut Haussmann, «La Politesse de Wassermann», propose d'explorer la mémoire de ce lieu marqué de la signature de l'architecte finlandais et des artistes qui y ont séjourné.

Maison Louis Carré Coul 1 - © Collection Maison Louis Carré
photo n° 1/9
Zoom sur l'image L’artiste Laëtitia Badaut Haussmann investit la maison Louis Carré, chef-d’œuvre français d’Aalto

Classée monument historique en 1996 et ouverte au public onze ans après, la Maison Louis Carré constitue l’unique construction en France du Finlandais Alvar Aalto (1898-1976). Son architecture témoigne de l’entente parfaite entre le galeriste et collectionneur Louis Carré et l'architecte, qui concevaient tous deux l’art comme un moyen tangible pour améliorer et embellir la vie ordinaire. Fidèle à sa conception fluide de l’espace et sa vision très personnelle du modernisme, Aalto a parfaitement intégré cette maison dans la douceur du paysage d’Île-de-France et dessiné une œuvre totale, du plan général aux pièces de mobilier.

Intéragir avec les espaces d’Aalto

L’exposition de Laëtitia Badaut Haussmann, «La Politesse de Wassermann», se conçoit comme un voyage qui s’inspire de la mémoire des lieux, des soirées mondaines, des séances de travail avec Cocteau et des parties d’échecs avec Duchamp qui les ont animés; de la mémoire des femmes architectes et designers qui y jouèrent un rôle essentiel (Olga Carré, Elissa Aalto, Marlaine Perrochet, Maija Heikinheimo); et de l’histoire de la modernité, de l’art, du design, des rites d’un milieu social aujourd’hui disparu. Son titre est emprunté au texte de J.G. Ballard, The Atrocity Exhibition publié en 1969 aux États-Unis (La Foire aux atrocités, dans sa version française de 1976). Le projet a été mené en collaboration avec l’équipe de la Maison Louis Carré et constitue le troisième volet d’un cycle d’expositions établissant un dialogue entre les bâtiments iconiques de l’architecture moderne et l’art contemporain.

 

  • Exposition «La Politesse de Wassermann», de Laëtitia Badaut Haussmann

  • Du 25 Juin au 3 Septembre 2017, à la Maison Louis Carré, à Bazoches-Sur-Guyonne (Yvelines)

  • www.maisonlouiscarre.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

« Moderne Maharajah, un mécène des années 1930 ». Man Ray, le maharajah et sa femme vers 1927

Une fascinante modernité indienne exposée au Musée […]

06/12/2019

A Paris, le Musée des Arts décoratifs met à l’honneur l’extraordinaire figure du maharajah d’Indore qui donna libre cours son goût pour les avant-gardes artistiques et décoratives en créant, en Inde, un univers moderne unique. […]

Elizabeth de Portzamparc, architecte

Elizabeth de Portzamparc - Portrait

06/12/2019

Architecte et urbaniste, Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles porteurs de nouvelles valeurs, des repères urbains forts qui structurent les lieux où ils s’installent. Née à Rio de Janeiro, Elizabeth de Portzamparc […]

Pavillon 6 du Parc des expositions de la Porte de Versailles avec l'auvent de Jean Nouvel

Jean Nouvel illumine le Parc des expositions de […]

05/12/2019

A Paris, le hall 6 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles vient tout juste d’être inauguré. Réalisé par Valode & Pistre qui ont aussi en charge le schéma directeur du site, il est agrémenté d'un auvent signé Jean Nouvel. […]

Roland Schweitzer - un parcours d'architecte

Roland Schweitzer, l'œuvre complète - Livre

05/12/2019

Véritable ouvrage-testament que l’architecte Roland Schweitzer coordonna quelques années avant sa disparition, en 2018, cette monographie brille par la diversité de ses programmes. Surtout, elle dresse le parcours d'un bâtisseur engagé qui, bien avant que […]

23 logements sociaux, Clément Vergély architecte, Lyon

L'épaisseur du confort, par Clément Vergély à Lyon

04/12/2019

Derrière une modénature sans ambage, reprenant le vocabulaire des constructions du vieux Lyon, l'immeuble de logements conçu par Clément Vergély dissimule une façade épaisse, offrant des jardins d'hiver facilement appropriables. Au sud de la […]

Bernard Desmoulin et Marc Barani, élus à l'Académie des beaux-arts, en interview dans Le Moniteur, le 16 octobre 2019

Rencontre avec Marc Barani et Bernard Desmoulin, […]

04/12/2019

Marc Barani et Bernard Desmoulin seront installés courant 2020 à l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France. Avec la volonté de la décloisonner. Interview croisée avec les journalistes Milena Chessa et Jacques-Franck Degioanni, à […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus