L’Atelier Tarkett à Paris, showroom d'un nouveau genre

Attention, ceci n’est pas un showroom, on parle désormais, grâce à l’intervention jusqu’au-boutiste des 5.5 designers, de l’Atelier Tarkett.

Tarkett l'atelier, canapé issu de chutes de matière - © Vincent FILLON
photo n° 1/10
Zoom sur l'image L’Atelier Tarkett à Paris, showroom d'un nouveau genre

Pour ouvrir un showroom d’un nouveau genre en 2017, c’est au collectif 5.5 que Tarkett à a fait appel. Le rendu noble et de qualité sis dans un immeuble parisien ancien, laisserait présager que l’on s’apprête à entrer dans une bijouterie plutôt que chez un fabricant solier. L’espace a été vivement défini par un bleu intense et chic, une nuance de la couleur de la marque voulue par les designers. De la vitrine verrière se voit déjà l’espace d’accueil, ponctué d’une sorte de sculpture, des pièces de la dernière collection réunies en suspension ainsi qu’un mobile.

Concevoir un calepinage in situ

L'habillage des murs latéraux est l’opportunité de créer une matériauthèque à partir de tous les nuanciers de la marque, par gamme. Une pièce fait sas, contenant une cuisine et un canapé lui-même constitué de chutes de matières empilées. En poursuivant en rez-de-chaussée, on parvient à la salle stratégique de cet ensemble pensé dans le détail : l’atelier. C’est la pièce qui sera sans doute la plus appréciée des prescripteurs. Ici se prévoient les échantillonnages échelle un qui permettent de tester son calepinage avant de lancer une commande. En s’enfonçant dans le bâtiment, reste une salle de réunion. A l’étage, un dernier espace se découpe entre un micro lieu en vitrine pouvant servir d’exposition et, enfin, un point de réunion haut de gamme où trône encore avec humour l’esprit des 5.5 : une table dont le plateau est revêtu de lames imitation bois. Il y a fort à parier que cet atelier, dont la conception a été expressément souhaitée inédite, portée et pilotée en interne par le responsable du marketing de Tarkett Nicolas Ferry, érige un nouveau modèle de présentation : celui qui valorise un produit que l’on croyait déjà connaître. Le décalage est heureux.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus