L'eau construite à Paris - Livre

Explorer le patrimoine de l'eau à Paris -qu'il soit naturel, architectural, technique ou humain-, c'est découvrir un vaste réseau, visible et invisible, voyager à travers une géographie urbaine et rurale méconnue. Car si, chaque jour de l'année, trois millions de Parisiens accèdent au bien commun si précieux qu'est l'eau potable, peu savent que son ingénieux système de distribution -certes adapté au fil du temps-, remonte au Second Empire.

Les patrimoines de l’eau - © Editions du patrimoine
photo n° 1/6
Zoom sur l'image L'eau construite à Paris - Livre

Articles Liés

Expérimentations en résidences - Livre

Rena Dumas de l’intérieur - Livre

L’exercice de la scénographie - Livre

Dès l'antiquité, l'approvisionnement en eau a constitué une préoccupation politique essentielle dont témoignent certains vestiges, comme les aqueducs de Lutèce et Médicis. Nommé préfet de la Seine en 1853 par Napoléon III, Georges Eugène Haussmann obtient du Conseil de Paris qu'il vote un important programme d'alimentation en eau de la capitale et d'évacuation des eaux usées. Il en confie la réalisation à Eugène Belgrand, ingénieur de l'Ecole nationale des ponts et chaussées.

D'Haussmann à aujourd'hui

Le «système Belgrand», conçu sur le principe d'adduction gravitaire de l'eau, a ainsi ouvert la ville aux territoires qui l'entourent, les sources étant parfois éloignées de plus de 100 km. Cela constitue le réseau actuel, pensé comme un dispositif d'approvisionnement global, qui couvre douze départements. Face aux enjeux de demain et aux défis posés notamment par le changement climatique, la gestion de l'eau revêt une importance particulière. Magnifiquement illustré par un corpus de documents historiques et de photographies contemporaines, ce livre est non seulement l'occasion de saluer le génie de ces infrastructures mais de redécouvrir une architecture qui englobe aqueducs, usines, réservoirs, regards ou fontaines de la capitale. Sans oublier les 1985 km de canalisations qui en traversent les sous-sols!

  • LES PATRIMOINES DE L'EAU. Guillaume Picon. Editions du Patrimoine, 172 p., 230 ill., 2019, 39 €.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital