Le monolithe du musée des Beaux-Arts de Coire, signé Barozzi Veiga

Après un premier travail de restauration dirigé par Peter Zumthor, le musée des Beaux-Arts a chargé les architectes barcelonais Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga de réaliser son extension. Depuis, l'historique Villa Planta du XIXe siècle est connectée, par un ouvrage en sous-sol, à un nouveau volume monolithique, entre verre et béton. 

Le musée des Beaux-Arts des Grisons livré en 2016 à Chur, par Barozzi Veiga - © Simon Menges
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Le monolithe du musée des Beaux-Arts de Coire, signé Barozzi Veiga

A la suite d’un concours international, l’agence barcelonaise Barozzi Veiga livre l’extension du musée des Beaux-Arts à Coire en Suisse en 2016. Le site d'intervention se trouve aux abords directs de la Villa Planta, le siège historique du musée. Construite par l’architecte Johannes Ludwig en 1874, Villa Planta était la résidence privée du marchand Jacques Ambrosius von Planta. Rachetée par le canton des Grisons avant d’être transformée en musée des Beaux-Arts, les bâtisses initiales ont fait l’objet, dans les années 1980, d’un projet de restauration dirigé par Peter Zumthor. Bien qu’elle s’en différencie du point de vue formel et architectural, l’extension de l’équipement donne naissance à une nouvelle unité des constructions du musée.

Mille et une références

Dans son autonomie formelle la plus totale, le projet de Barozzi Veiga est riche en références à la Villa Planta. Le plan carré et les proportions du modèle ont été étudiés puis repris de façon à générer un ensemble cohérent tout en maintenant un rapport d’échelle clair entre les deux bâtiments. Malgré un accès différent, les deux volumes se développent derrière une façade de représentation : quand des sphinx gardent l’escalier monumental de la villa, un cadre de béton lisse souligne l’entrée de la nouvelle aile. Le soubassement uniforme en béton lisse de cette dernière fait encore référence à la bâtisse XIXe. Pour l’extension, les architectes interprètent la rigueur géométrique de l’étage principal de la villa, avec son style palladien et ses nombreuses coupoles, par une architecture extrêmement formelle. Ainsi, les niveaux d’exposition conservent le schéma des pièces communicantes avec un hall central, point focal de la symétrie. Les nombreux témoignages intérieurs et extérieurs de l’activité marchande du premier propriétaire de la villa, tels que les sphinx, les fresques de style Pompéi ou encore la coupole dorée aux inspirations byzantines, se traduit dans la composition des nouvelles façades : un bas-relief à caissons en béton gris perle, clin d’œil évident à l’époque classique. Pour conserver au maximum le jardin, la liaison entre la Villa Planta et le nouveau bloc se fait en sous-sol par trois étages de galeries d’exposition.

 

Foisonnant de références au bâtiment préexistant, le nouveau volume signé Barozzi Veiga, en plus d’être autonome, représente un élément de renouveau tant pour le programme que pour la ville de Coire.

 

  • Lieu : Coire, Suisse
  • Maîtrise d’ouvrage : Hochbauamt Kanton Graubünden
  • Maîtrise d'oeuvre : Barozzi Veiga, architectes
  • Programme : extension du musée des Beaux-Arts
  • Surface : 4 000 M2
  • Calendrier : Livraison en 2016
  • Coût : NC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tank Shanghai,  Event Plaze, Open architecture

Tank Shanghai, cinq réservoirs d’exposition dans […]

24/07/2019

Le quartier du West Bund de Shanghai est équipé depuis mars 2019 d’un nouvel espace de culture, revenant à cinq rotondes (ex-réservoirs d’huile sur un aéroport fermé) dans un jardin paysager de qualité, par Open architecture. A […]

Le musée Hergé réalisé par Christian de Portzamparc à Louvain-la-Neuve (Belgique)

Le monde d'Hergé selon Christian de Portzamparc à […]

23/07/2019

Il vient de fêter ses dix ans et n’a pas pris une ride. A Louvain-la-Neuve (Belgique), le musée Hergé, loin d'être un musée au sens classique du terme, est un navire posé dans les bois dans lequel on embarque pour découvrir une production […]

Plan masse - projet lauréat pour le réaménagement du site Maine-Montparnasse à Paris par Roger Stirk Harbour et Partners, 07/2019

Le quartier Maine-Montparnasse à Paris sera revu […]

23/07/2019

L’une des principales polarités de la capitale, le quartier Montparnasse fait depuis plusieurs années l'objet de projets, publics et privés, de renouvellement urbain et architectural. Sa transformation devrait permettre de renouer avec son passé de haut lieu de […]

L'exposition Electro à la Philharmonie de Paris

A la Philharmonie de Paris, l'électro prend forme […]

23/07/2019

Hypnotisant ! Chaque œuvre du duo de 1024 Architecture provoque une fascination chez le spectateur. Dès leurs débuts, il y a dix ans, du jeu de déformation des lignes des cours de tennis pour l’Open de Paris Bercy ou dans les structures tubulaires qu’ils […]

Salle Firmin-Gémier recréée par Brossy & associés à Paris

Brossy & associés redonne vie à une salle de […]

22/07/2019

Pour retrouver des caractéristiques fonctionnelles et réglementaires que la conception d’origine de Jacques Carlu, en 1936, n’assurait plus, le théâtre de Chaillot a fait l’objet d’un projet architectural, technique et patrimonial. D’une part, […]

La tour Alto d'IF Architectes en chantier à Paris, 2019

Arrêt sur chantier : signée IF architectes, la […]

22/07/2019

Unique en son genre, la tour Alto prend forme à la Défense, à Paris. Conçue par If architectes, elle signe une nouvelle ère pour l'architecture de l'esplanade où les nouvelles technologies permettent la mise en œuvre d'une architecture […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus