Le monolithe du musée des Beaux-Arts de Coire, signé Barozzi Veiga

Après un premier travail de restauration dirigé par Peter Zumthor, le musée des Beaux-Arts a chargé les architectes barcelonais Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga de réaliser son extension. Depuis, l'historique Villa Planta du XIXe siècle est connectée, par un ouvrage en sous-sol, à un nouveau volume monolithique, entre verre et béton. 

Le musée des Beaux-Arts des Grisons livré en 2016 à Chur, par Barozzi Veiga - © Simon Menges
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Le monolithe du musée des Beaux-Arts de Coire, signé Barozzi Veiga

A la suite d’un concours international, l’agence barcelonaise Barozzi Veiga livre l’extension du musée des Beaux-Arts à Coire en Suisse en 2016. Le site d'intervention se trouve aux abords directs de la Villa Planta, le siège historique du musée. Construite par l’architecte Johannes Ludwig en 1874, Villa Planta était la résidence privée du marchand Jacques Ambrosius von Planta. Rachetée par le canton des Grisons avant d’être transformée en musée des Beaux-Arts, les bâtisses initiales ont fait l’objet, dans les années 1980, d’un projet de restauration dirigé par Peter Zumthor. Bien qu’elle s’en différencie du point de vue formel et architectural, l’extension de l’équipement donne naissance à une nouvelle unité des constructions du musée.

Mille et une références

Dans son autonomie formelle la plus totale, le projet de Barozzi Veiga est riche en références à la Villa Planta. Le plan carré et les proportions du modèle ont été étudiés puis repris de façon à générer un ensemble cohérent tout en maintenant un rapport d’échelle clair entre les deux bâtiments. Malgré un accès différent, les deux volumes se développent derrière une façade de représentation : quand des sphinx gardent l’escalier monumental de la villa, un cadre de béton lisse souligne l’entrée de la nouvelle aile. Le soubassement uniforme en béton lisse de cette dernière fait encore référence à la bâtisse XIXe. Pour l’extension, les architectes interprètent la rigueur géométrique de l’étage principal de la villa, avec son style palladien et ses nombreuses coupoles, par une architecture extrêmement formelle. Ainsi, les niveaux d’exposition conservent le schéma des pièces communicantes avec un hall central, point focal de la symétrie. Les nombreux témoignages intérieurs et extérieurs de l’activité marchande du premier propriétaire de la villa, tels que les sphinx, les fresques de style Pompéi ou encore la coupole dorée aux inspirations byzantines, se traduit dans la composition des nouvelles façades : un bas-relief à caissons en béton gris perle, clin d’œil évident à l’époque classique. Pour conserver au maximum le jardin, la liaison entre la Villa Planta et le nouveau bloc se fait en sous-sol par trois étages de galeries d’exposition.

 

Foisonnant de références au bâtiment préexistant, le nouveau volume signé Barozzi Veiga, en plus d’être autonome, représente un élément de renouveau tant pour le programme que pour la ville de Coire.

 

  • Lieu : Coire, Suisse
  • Maîtrise d’ouvrage : Hochbauamt Kanton Graubünden
  • Maîtrise d'oeuvre : Barozzi Veiga, architectes
  • Programme : extension du musée des Beaux-Arts
  • Surface : 4 000 M2
  • Calendrier : Livraison en 2016
  • Coût : NC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Généalogie du bâti industriel - Livre

05/05/2021

300 Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478036_k5_k1_3420501.jpg

Référence: Gottfried Böhm, déconstructiviste avant […]

04/05/2021

300 Emblématique du renouveau architectural en Allemagne de l'Ouest dans l'après-guerre, l'œuvre de Gottfried Böhm est influencée par l'esthétique brutaliste des années 1960, puis par le courant postmoderne. Premier lauréat germanique du prix Pritzker en 1986, l'architecte désormais centenaire est […]

PHOTO - 24961_1477805_k2_k1_3420135.jpg

Mars - Portrait

04/05/2021

300 Julien Broussart, Raphaël Renard et Sylvain Rety fondent Mars Architectes en 2012 à Paris. Ajap 2014, ils viennent de livrer un bâtiment d'habitation emblématique tout en bois (Paris XIIe ). L'agence Mars réalise une surélévation d'immeuble et une résidence étudiante (Paris XIIIe et XVe ). Elle […]

Architecture Studio - Bureaux - Buenos Aires - Argentine

Les pistes de l’AFEX pour renforcer la présence […]

03/05/2021

300 En novembre 2020, l’AFEX a lancé une étude sur l’exportation de l’architecture française dans le monde, permettant d’actualiser des informations indispensables sur la profession, les dernières données datant de 1998. Avec 4,2 % du chiffre d’affaires global des agences réalisé à l’étranger, la France […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital