L’hôtel de la marine se pare d’un bijou de lumière signé Hugh Dutton

Place de la Concorde à Paris, à quelques mois de l’ouverture au public de l’hôtel de la Marine, réalisé au XVIIIe siècle par Ange-Jacques Gabriel, le Centre des monuments nationaux a dévoilé l’achèvement de sa nouvelle verrière, signée par l’architecte britannique Hugh Hutton.

La verrière de l'Hôtel de la Marine - © Nicolas trouillard/Hugh Dutton Associés - 2BDM, Paris 2020
photo n° 1/10
Zoom sur l'image L’hôtel de la marine se pare d’un bijou de lumière signé Hugh Dutton

Hotel de la Marine CMN © Hugh Dutton Associés - 2BDM, Paris 2020 Photo © Nicolas trouillard

Articles Liés

Les 30 ans de la pyramide du Louvre se fêtent en conférences

ÉQUERRE D'ARGENT 1989 / PRIX SPÉCIAL DU JURY – IEOH MING PEI – LE GRAND LOUVRE

Aussi emblématique qu’impressionnante, la nouvelle verrière de l’hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris, ­s’inscrit dans le projet d’ensemble de restauration et d’aménagement de l’ancien garde-meuble de la Couronne ayant accueilli l’état-major de la Marine de 1789 à 2015 –pour lequel l’agence Moatti-Rivière est chargée de la scénographie du futur ­parcours de visite. Si la décision de coiffer d’une verrière de 300 m2 la cour de l’intendant, inscrite dans le prolongement de celle d’honneur, avait pour but de créer un lieu d’accueil du public abrité, on ne peut que constater que le résultat dépasse largement l’objectif de départ.

Retrouver la pureté du XVIIIe siècle

La seconde vie de ce lieu patrimonial opère à travers un changement de fonction, orchestré par une lumière naturelle retrouvée –elle était auparavant occultée par des réhausses du XIXe siècle. Là se trouve la force du projet et de son approche sensible de l’ingénierie: ce n’est pas un atrium et la cour conserve son identité. Non seulement on s’y sent «dehors» et la lumière pénètre jusqu’au sol, mais plus encore c’est à la restitution du volume initial et à la pureté de ses façades du XVIIIe siècle que l’on est confronté, où l’on s’immerge. Située entre les 2e et 3e étages, à la limite de l’étage du XIXe siècle –sans intérêt architectural mais à fort rendement immobilier–, la verrière efface les méfaits du temps, devient un ornement qui permet de voir le bâtiment comme au siècle des Lumières. Pour Hugh Hutton, qui a étroitement collaboré avec Christophe Bottineau, l’architecte en chef des monuments historiques, il s’agissait de dématérialiser la structure pour mieux se détacher de la volumétrie existante. Au socle minéral couleur miel s’oppose la béance d’un ciel cristallin dont le principe constructif s’inspire directement des somptueux lustres à pampilles du XVIIIe siècle, ainsi que de la géométrie des pierres précieuses taillées.

Un millefeuille structurel

Dans la forme et dans l’usage, c’est à cette idée d’un cristal démultipliant la lumière que répond la verrière, objet sculptural en trois dimensions. «Nous avons accroché un losange de 70 tonnes sur une poutre périmétrique fixée sur les surélévations», résume Hugh Hutton. La géométrie de l’ouvrage résulte de la superposition de diverses couches structurelles. Composée de verre calepiné sur un plan triangulaire, la verrière supérieure s’adapte à la géométrie de la cour. Quatre triangles aux arêtes transparentes s’élèvent vers le centre; leurs arêtes ne se rejoignent pas, ménageant un vide central. Densifiée en périphérie où elle forme des losanges, cette structure d’acier est dissimulée sous un habillage polimiroir. En partie inférieure, des lamelles de verre dépolies et réfléchissantes suivent une trame rayonnante créant un effet kaléidoscopique. Pour celui qui a eu la chance de participer à la conception de la pyramide inversée du Louvre aux côtés de Peter Rice et de Ieoh Ming Pei, cette verrière en est aussi l’écho: celui d’un nouveau joyau dans le ciel parisien. Le coût total du chantier s'élève à 2,5 millions d'euros, et a bénéficié d'un don de 800000 euros des Fondations Velux.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nouvelle symbolique sociale, Distance obligatoire

A l'heure de la contagion, un New-Yorker revisite […]

08/04/2020

300 L'éloignement physique est devenu un code survie. Dylan Coonrad, directeur créatif du CannonDesign, réinterprète avec humour la signalétique urbaine, langage symbolique du comportement à adopter dans l'espace public. Histoire de se faire en douceur à un système d'interactions humaines imposé qui […]

Michael McKinnell architecte, 1935-2020

Coronavirus: Michael McKinnell, architecte du […]

08/04/2020

300 L'architecte Michael McKinnell, co-auteur du Boston city hall, monument brutaliste, est décédé aux Etats-Unis, victime du coronavirus. L'architecte américain Michael McKinnell est décédé à l'âge de 84 ans, victime du coronavirus. Né en Angleterre, il avait cofondé l'agence Kallmann McKinnell and […]

Point de vue sur l'enseignement de l'architecture, à l'heure du confinement

L'école d'architecture à l'heure du confinement: […]

07/04/2020

300 "Prétendre à une réelle continuité pédagogique pendant ce confinement reviendrait à admettre que nous n’avons plus besoin d’école physique, ce qui aurait des conséquences désastreuses". Dans une lettre adressée à l'ensemble des enseignants de leur établissement, des étudiants de l'école […]

Capture d'écran, jeu en ligne

Confinés et cultivés: réviser l'histoire de […]

06/04/2020

300 Pendant le confinement, cours publics et jeux en ligne permettent d'entretenir sa culture architecturale. Du léger pour se défouler, ou du sérieux où prendre des notes, selon l'humeur de la journée. 1. Jean-Louis Cohen au Collège de France Titulaire de la chaire architecture et forme urbaine au […]

Protective face shield, Prusa Printers

Coronavirus: les précautions à prendre avant de […]

06/04/2020

300 Pour aider à protéger du coronavirus les personnels soignants dans les hôpitaux et les Ehpad, les initiatives technologiques solidaires se multiplient. Fablabs professionnels et particuliers, étudiants et même architectes mettent à disposition leur imprimante 3D pour créer des visières qui font […]

BÉTON NATURE, 35 RÉALISATIONS CONTEMPORAINES

Les vertus paysagères du béton - Livre

03/04/2020

300 Dans le langage commun, associer béton et nature relève presque de l’oxymore, comme si, fondamentalement, il ne pouvait pas y avoir de dialogue entre les deux. A l’heure du développement durable et du green washing, quand certains architectes en arrivent à pourfendre l’usage même du béton, cet […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital