La lente agonie d’Oscar au Havre

Réhabilitation du Volcan de Niemeyer, Deshoulières-Jeanneau Architectes, Le Havre - © A.B.
photo n° 10/10
Zoom sur l'image La lente agonie d’Oscar au Havre

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Fredo

    Je suis désolé, vous êtes déconnectés de la réalité. Je suis havrais, et je ne comprends absolument pas les propos d'Archipolata. Cette réhabilitation est la conséquence d'un échec architectural précédent. L'oeuvre d'Oscar est magnifique, mais froide et désertée par les havrais. Cette réhabilitation trahis peut être les ultra connaisseurs d'Oscar, mais les havrais sont unanimes pour dire que c'est une réussite. Bref la couture entre l'oeuvre de Niemeyer et le reste de la ville semble se faire. Moi même étant grand amateur d'architecture et d'urbanisme j'avoue redécouvrir avec grand interêt l'oeuvre de Niemeyer que je sous estimait il y'a encore quelques mois. Cette réhabilitation est plus humaine, plus ouverte, bref elle a réussi ce que le premier jet n'a jamais su faire. Concernant le choix d'architecte locaux, c'est discutable. L'extension de l'Hôtel de Ville de Perret a été réalisée par un architecte local en 1987. C'est une catastrophe...et curieusement le milieu professionnel de l'architecture n'a pas l'air de s'en émouvoir.

  • marieanne

    J'ai adoré le Volcan lié dans sa forme au Nucléaire au baril de pétrole ! c'était osé avangardisme!!!une energie transfomée en culture ! theatre musique chant.c'est un lieu qui me rappel mes année lycée. Qu'elle dommage cet agonis. Cela me rappel le France échouer sur la côte havraise. Ne m'appeler plus jamais Oscar !!!

  • ARCHIPOLATA

    En effet, cher ARCHIDEMEURE, je pense aussi qu'une réhabilitation réussie s prolonge le projet en le surpassant. Aujourd'hui, feu le projet d'Oscar n'est plus.

  • ARCHIDEMEURE

    Je suis egalement Havrais, et non architecte.... Pour moi restaurer un edifice, ce n'est pas forcement l'entretenir, le reparer ou le refaire.C'est le retablir dans son etat complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné...

  • Archipolata

    Je suis Havrais, je suis architecte. Je m'en veux terriblement de ne pas avoir anticipé un désastre qui se poursuit à l'intérieur des bâtiments. Le défaut du forum était d'être un trou dans une ville plate, sans véritable centralité pour alimenter sa fréquentation. Point. Pourquoi, à l'occasion d'une réhabilitation pour mise aux normes, avoir mis en jeu les qualités du projet initial et son évidente poésie ? Où était l'ABF ? Quand bien même la carence de la Maîtrise d'Ouvrage, comment le massacre a-t il pu échapper à l'équipe de la Scène Nationale qui occupe le lieu ? Comment celle-ci a-t elle pu soutenir le projet ? En tant que Havrais, pouvait-on pressentir ? La première "curiosité" était programmatique : faire du Petit Volcan une médiathèque alors qu'il était scène modulable où se logeaient les meilleurs souvenirs de spectacle et de convivialité. Le Havre est malade. Le malade est délicat. Il faut cesser de toute urgence de le soigner à coup de buldo (...ou de Ricciotti dans un coin alors que de modestes et brillants locaux crèvent littéralement la gueule ouverte à vouloir demeurer par amour pour leur Ville). Les bras m'en tombent : On essaie de s'élever dans la Culture et se trouve planté par la brutalité du demeuré !

  • Urba 14

    Complètement d'accord. Le sol béton épuré d'origine formait un ensemble avec les volcans et faisait partie de "l'œuvre". C'était leur socle, leur parvis, leur esplanade...Ce n'était pas, comme aujourd'hui, un espace public banal, plutôt "mode" et transposable...

Voir tous les commentaires (6)
PHOTO - 29305_1715017_k3_k1_3943819.jpg

Ancrer l'architecture pour habiter le paysage, […]

20/05/2022

300 Pour réaliser en circuit court cette opération labellisée « Bâtiment passif », les jeunes architectes corses ravivent une filière de bois local. Surtout, ils fondent les qualités architecturales de leur projet sur les complexités induites par ce choix technique ambitieux. C'est en Corse-du-Sud que […]

PHOTO - 29036_1700781_k2_k1_3914328.jpg

RPBW DE L'INTÉRIEUR - Livre

20/05/2022

300 Assurément, il y a une méthode Piano, mais elle est indissociable de l'histoire des projets et de l'aventure humaine qui les relie. Loin de se réduire à un pur exercice d'admiration, ce livre plonge au cœur du processus de création de RPBW, pour en déceler certains principes. L'agence Renzo Piano […]

PHOTO - 29305_1715010_k2_k1_3943771.jpg

Les spatialités multiples de Gaudi - Exposition

19/05/2022

300 Replaçant le parcours de l'architecte dans le contexte d'essor économique et urbain de Barcelone, l'exposition du musée d'Orsay met à bas le mythe de l'artiste génial et isolé. Photographies, mobilier, dessins et maquettes invitent à comprendre sa recherche du volume, partant de l'intimité de sa […]

PHOTO - 29036_1700546_k6_k5_3912617.jpg

PERIS+TORAL - Portrait

19/05/2022

300 Le Madrilène José Manuel Toral et la Baléare Marta Peris sont diplômés de l'ETSAB à Barcelone et y fondent leur agence en 2005. Hormis quelques réaménagements d'espaces publics, l'essentiel de l'activité de l'agence Peris+Toral se concentre sur le logement, principalement social, dont elle fait un […]

PHOTO - 29305_1715005_k22_k1_3943755.jpg

Kengo Kuma déploie un origami d'ombre et de […]

18/05/2022

300 Le musée Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt, a enfin achevé sa mue. Lauréat du concours en 2012, Kengo Kuma a mené ce chantier complexe à son terme, avec la construction d'un bâtiment de 2 600 m2 et la restauration de neuf pavillons au cœur du sublime jardin du philanthrope. Le banquier et […]

PHOTO - 29305_1714979_k2_k1_3943599.jpg

Kengo Kuma - Portrait

18/05/2022

300 Né en 1954, Kengo Kuma est diplômé d'architecture de l'université de Tokyo en 1979. Il crée son agence au Japon en 1990, puis en France en 2008. Sur notre territoire, on doit à Kengo Kuma le Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur à Marseille, la cité des arts et de la culture de Besançon, le conservatoire […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital