La maison de Mollino à l’Institut culturel italien à Paris – Exposition

L’Institut culturel italien de Paris, en collaboration avec le Museo Casa Mollino de Turin, présente une riche exposition autour de l’œuvre audacieuse et foisonnante de l’architecte-designer turinois Carlo Mollino (1905-1973). L’occasion de redécouvrir l’univers de ce personnage hors du commun du design et de l’architecture de l’entre-deux-guerres. Car l’auteur du chef-d’œuvre qu’est le Teatro Regio – présenté dans la rubrique Référence du numéro de février d’"AMC" – était aussi photographe, pilote averti de voitures et d’avions d’acrobatie, ou encore journaliste et professeur à la faculté d’Architecture du Politecnico de Turin, entre autres.

Evi, '50, photographie de Carlo Mollino - © Museo Casa Mollino
photo n° 1/10
Zoom sur l'image La maison de Mollino à l’Institut culturel italien à Paris – Exposition

Né à Turin en 1905, Carlo Mollino vivra et travaillera principalement dans sa ville natale. Dans le parcours de l’exposition, sont exposés des meubles originaux, des projets, des dessins, des maquettes d’architecture et d’automobiles ainsi que les célèbres photographies Polaroid. Au total, ce sont plus de 100 photographies, qui illustrent chronologiquement chaque activité de ce créateur éclectique qui pratiquait aussi bien l’aviation que le ski de haut niveau, documentant ses acrobaties et ses techniques inédites par des diagrammes et des dessins. Une place de choix a été réservée au projet de la “Casa del Sole” de Cervinia conçue et réalisée, avec tout le mobilier intérieur, en 1954. Photographe habile et talentueux, il aménage pour lui, entre 1936 et 1960, trois appartements exclusivement dédiés à la photographie. Dans les années 1930, il se consacre principalement à la photographie surréaliste et symboliste, avec des photos en noir et blanc. En 1950, il publie “Il Messaggio dalla Camera Oscura”, l’un des textes les plus intéressants jamais écrits autour de la photographie. Dans les années 1950, il réalise exclusivement des portraits féminins et à partir de 1962, il n’utilisera plus que la technique Polaroid. En 1960, il commence la réalisation d’un projet personnel autour d’une maison secrète, qu’il n’habitera jamais et qui est devenue aujourd’hui le Museo Casa Mollino, fondé par Fulvio et Napoleone Ferrari en 1999. Précurseur dans le langage esthétique de la forme, sculpteur dans les dynamiques obsessionnelles et anthropomorphes de ses meubles, Carlo Mollino est un architecte aux équilibres “dangereux”, aux lignes sveltes et empiriques suspendues dans un espace sans cesse réinventé.

 

  • La Casa di Mollino
  • Du 5 février au 30 avril 2015
  • Institut culturel italien – Hôtel de Gallifet – 73, rue de Grenelle 75007 Paris

 

À lire :

  • Catalogue de l'exposition, La Casa Carlo Mollino, sous la dir. de Marina Valensise
  • AMC n°239 de février 2015, Le teatro Regio à Turin, par Giovanna D'Amia, pp. 53-60

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Tod Williams et Billie Tsien à leur agence à New York, 2019

Tod Williams et Billie Tsien sont les lauréats du […]

17/09/2019

Depuis 1988, la Japan Art Association, plus ancienne fondation culturelle du Japon, décerne chaque année le Praemium Imperiale. Un prix qui récompense des disciplines aussi variées que l’architecture, la peinture, la sculpture, la musique et le […]

Vue intérieure de la bibliothèque l'Heure Joyeuse, Ellena Mehl architectes, Paris, 2018

L'Heure Joyeuse d'Ellena Mehl architectes

17/09/2019

Dans le 5e arrondissement de Paris, à quelques encablures de la place Saint-Michel, le bâtiment datant de 1975 et abritant la bibliothèque l’Heure Joyeuse devenait vétuste et non conforme à l’accueil du public. La mission de l’agence Ellena Mehl […]

Extérieur du Groupe scolaire Miriam Makeba, TOA, Nanterre, 2019

TOA livre la première école en terre crue […]

16/09/2019

C’est à Nanterre (Hauts-de-Seine) que le premier bâtiment public en terre crue voit le jour en Ile-de-France. La municipalité souhaitait, lors du concours en 2015, expérimenter un nouveau matériau avec pour objectif un groupe scolaire « à […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus