La maison-paysage consacrée par le Kasper Salin 2018

Hamra est un espace privé tout autant qu’un lieu public. Il change, s'adapte et génère une grande liberté d’usages. Réalisé par l’architecte française Anna Chavepayre du collectif Encore, cette habitation de 130m2 a été distinguée par le Prix Kasper Salin 2018, la consécration architecturale suédoise la plus prestigieuse, décernée par l’Ordre des architectes suédois. Alors qu'étaient également dans la course la titanesque rénovation du Musée National suédois de Gert Wingårdh ou encore l’ensemble de 25 000 m2 de logements de Bjarke Ingels ”79&Park”.

Maison-atelier à Hullehällar sur l’île de Gotland (Suède), Anna Chavepayre architecte, du collectif Encore - © Michel Bonvin
photo n° 1/12
Zoom sur l'image La maison-paysage consacrée par le Kasper Salin 2018

Articles Liés

BIG livre 168 logements dans une nouvelle opération à Stockholm

Située au sud de l’île de Gotland, à Hullehällar (Suède), la maison-atelier "Hamra" (130 m2) est installée aux abords d’une route. Réalisée par l’architecte française Anna Chavepayre du collectif Encore, elle a été commanditée par l’artiste suédoise Birgitta Burling, en recherche d’un atelier et d'une résidence secondaire. Chaque pièce est directement accessible de l’extérieur, de telle sorte que les traditionnelles limites entre intérieur et extérieur sont mises à mal à travers une architecture vivante, ludique et multifonctionnelle.

Microclimats

En hiver, seule une partie de la maison est chauffée et l’été, toute la parcelle se transforme en résidence, atelier, salle d'exposition et lieu de fête. La maison n’est alors qu'une des pièces, ou plutôt qu'une des pierres d'un paysage bien plus étendu. Elle fabrique différents microclimats: un côté chaud au sud, public et proche de la route ; un jardin secret de l’autre côté, au frais. Les murs extérieurs ne se contentent pas d'être une limite entre l'intérieur et l'extérieur. On peut y prendre une douche, aller aux toilettes, monter sur scène, cuisiner, dormir et se baigner "dans" les murs. Inversant les logiques habituelles, les façades deviennent des cloisons pour les espaces extérieurs. Comme dans une clairière où le coucher du soleil, les arbres, les ombres, le vent et les oiseaux font naturellement partie de la maison.

  • Lieu : Hullehällar, île de Gotland (Suède)
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'œuvre : Anna Chavepayre - collectif encore
  • Programme : maison-atelier
  • Calendrier : 2010-2017

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre

Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983

20/05/2019

Architecte de renommée internationale, principalement connu en France pour la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei est décédé dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mai 2019, à l'âge de 102 ans. Plusieurs fois récompensé pour son […]

Transformation d'un immeuble de bureaux en logements, à Charenton-le-Pont, par Moatti & Rivière en 2016

L'agence Moatti - Rivière, lauréate du prix de la […]

20/05/2019

Jeudi dernier, le duo maîtrise d’œuvre - maitrise d’ouvrage composé de l'agence Moatti-Rivière et de l'Immobilière 3F a été proclamé lauréat du prix de la transformation de bureaux en logements, grâce à […]

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus