La nappe de béton ondulante et fédératrice de SO-IL et Freaks pour la verrerie de Meisenthal

Signée SO-IL et Freaks, la réhabilitation de la verrerie de Meisenthal ne se réduit pas à valoriser un patrimoine industriel remarquable. A l'échelle du site, elle redessine une urbanité qui fédère le déjà-là, optimise l'organisation de trois entités : un musée, une salle de spectacles et un centre de production.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
PHOTO - 29305_1715011_k4_k1_3943800.jpg - © Photos Iwan Baan
photo n° 1/19
Zoom sur l'image La nappe de béton ondulante et fédératrice de SO-IL et Freaks pour la verrerie de Meisenthal

Articles Liés

SO-IL - Portrait

Le classicisme et l'immobilier financier, Chipperfield et Emerige réinventent Morland à[...]

Pour Sammode, FREAKS redonne vie au hangar périurbain

On est en pays de Bitche, riche d'une tradition verrière dont le village de Meisenthal - voisin de Saint-Louis et des cristalleries Lalique - constitue l'un des fleurons. En pleine renaissance aujourd'hui, la verrerie avait fermé ses portes en 1969. Rachetée par la municipalité, la friche d'un hectare est investie par une poignée d'habitants, qui y installent un musée du verre en 1983. Suivront en 1992 la création du Centre international d'art verrier […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital