La nouvelle ère du privé à Paris Rive Gauche

Jusqu'au 19 mai 2019, le pavillon de l'Arsenal présente une exposition rétrospective sur la ZAC Paris Rive Gauche (XIIIe arr.). L'occasion de découvrir l'histoire et l'actualité de ces 130 hectares toujours en mouvement, le plus ambitieux projet urbain de la capitale depuis Haussmann. L'occasion, surtout, de découvrir son futur visage, avec l'exposition du projet lauréat de la consultation «Inventer Bruneseau».

"Nouvel R", projet lauréat "Inventer Bruneseau", Les Nouveaux Constructeurs, AG Real Estate, Icade, Nexity, promoteurs. Youssef Tohme, Hardel et Le Bihan, David Adjaye et Buzzo et Spinelli, architectes. Bassinet Turquin, paysagistes - © Hardel Le Bihan, Youssef Tohme, Adjaye Associates, Buzzo Spinelli - Ida+
photo n° 1/6
Zoom sur l'image La nouvelle ère du privé à Paris Rive Gauche

Articles Liés

L'épopée Paris Rive Gauche - Livre

Quand Marc Mimram se joue de la gravité, à Paris Rive Gauche

Comme des maisons superposées: 75 logements sociaux à Paris, par Jean et Aline Harari

Ses 130 hectares méritaient bien une rétrospective: la ZAC Paris Rive Gauche, plus grand territoire de projet de la capitale, fait l'objet d'une exposition au pavillon de l'Arsenal jusqu'au 19 mai 2019. L'occasion de dresser l'histoire du quartier gagné sur le faisceau ferroviaire de la gare d'Austerlitz (XIIIe arr.) et confié en 1991 à la Société d’étude, de maîtrise d’ouvrage et d’aménagement de la ville de Paris (Semapa). Pour mettre en valeur cette aventure urbaine qui devrait s'achever à l'horizon 2028, où se mêlent une dizaine d’urbanistes et près de deux cents équipes d’architectes et maîtres d’ouvrage, l'exposition profite des archives de l'Apur et du travail de reconstitution chronologique réalisé par Soline Nivet, dans son ouvrage Paris Rive Gauche, Documents 1981-2016.

La fabrique de la ville

 

Des premiers croquis de Rem Koolhaas pour l'Exposition universelle de 1989 sur le secteur Bercy-Tolbiac à la redécouverte du patrimoine industriel qui ponctue le site dans les années 1990 -comme avec l'école d'architecture de Paris-Val de Seine, installée dans la halle aux compresseurs de la Sudac-, en passant par la théorisation de l'îlot ouvert par Christian de Portzamparc en 1995, l'exposition offre une plongée dans ce qui fait office de laboratoire architectural par son échelle et sa complexité -programmatique, économique, technique avec la construction d'une dalle au-dessus des voies ferrées. Avec des documents de conception, des maquettes historiques, les campagnes de mobilisation des riverains, des interviews avec les urbanistes et une efficace chronologie de tous les bâtiments construits, c'est la fabrique de la ville, ses problématiques, ses outils et ses acteurs qui sont mis en valeur.

Tour et périphérique

 

L'exposition est également l'occasion de découvrir le dernier épisode du feuilleton des appels à projets urbains innovants orchestrés par la mairie de Paris: «Inventer Bruneseau», consultation pour désigner l'équipe chargée d'aménager le secteur Bruneseau de la ZAC Paris Rive Gauche, à la limite d'Ivry-sur-Seine. C'est le projet Nouvel R, porté par Les Nouveaux Constructeurs avec AG Real Estate, Icade et Nexity, et conçu par les architectes Youssef Tohme, Hardel et Le Bihan, David Adjaye et Buzzo et Spinelli, avec les paysagistes Bassinet Turquin, qui remporte le gros lot. Il faut reconnaître que leur projet porte bien son nom: c'est effectivement une nouvelle ère pour l'aménagement de la ZAC et de la capitale, dont les clés sont désormais confiées aux promoteurs privés. Au-delà de révéler l'aspect expérimental de l'aménagement du secteur, l'exposition du pavillon de l'Arsenal met donc surtout en évidence que l'élaboration de Paris Rive Gauche est un sismographe de l'histoire politique et économique de Paris. Bruneseau verra donc, d'ici cinq à six ans, la construction de près de 95000 m2, dont 25000 de bureaux, 50000 de logements et 20000 de commerces et d'activités. Huit édifices ponctueront le site, dont une tour de 180 m de haut, répartis entre les bretelles d'accès au périphérique.

 

  • Exposition "Paris Rive Gauche, histoires et actualités d'un quartier"
  • Jusqu'au 19 mai 2019
  • Pavillon de l'Arsenal, 21, boulevard Morland, 75004 paris
  • pavillon-arsenal.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Vers une architecture bas carbone et du vivant / Énergie fossile

Un documentaire pour s'engager vers une […]

29/11/2022

300 Le mouvement Unisson(s) propose un court-métrage présentant des solutions en faveur d’une « architecture bas-carbone et du vivant », mêlant analyses de réalisations exemplaires et vulgarisation des règlementations européennes et françaises en vigueur. Des informations pas vraiment inédites, mais […]

AMC n°309-novembre 2022, couverture

Le numéro de novembre d'AMC est paru

28/11/2022

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°309-novembre 2022) et disponible en format numérique: une enquête sur le boulevard périphérique de Paris, un dossier sur la biodiversité urbaine, des détails "surélévations" et une matériauthèque "biodégradables". Mais aussi les réalisations du […]

PHOTO - 30893_1803606_k6_k1_4154796.jpg

Dans l'existant, des logements hors standard par […]

28/11/2022

300 Sur le canal Saint-Martin, la reconversion en logements d'un ancien bâtiment des douanes par l'architecte François Brugel (agence FBAA) démontre le potentiel d'une telle démarche : en mettant à profit la typologie mi-domestique mi-utilitaire des entrepôts, elle crée des espaces d'habitation […]

PHOTO - 30893_1803654_k21_k15_4155077.jpg

Détails : coupoles et dômes

25/11/2022

300 Constatant que la forme du dôme est plus rigide qu'une couverture plane, les bâtisseurs d'antan ont rapidement abrité l'espace habitable sous une coupole. L'igloo découle de cette idée et d'une extrême économie de moyens. En la matière, le Panthéon de Rome (125 ap. J.-C.) ou le Duomo de Florence […]

Médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), Équerre d'argent 2022, catégorie Culture, jeunesse et sport, maîtrise d’ouvrage : Ville de Grasse ; architectes : Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes

"Il se dégage de la médiathèque de Grasse une […]

24/11/2022

300 Lors de la cérémonie de remise de l'Équerre d'argent 2022, l'architecte Gilles Perraudin a rendu au nom de l'ensemble des membres du jury, un vibrant hommage à travail des architectes Ivry Serres, et Emmanuelle et Laurent Beaudouin, concepteurs de la médiathèque Charles-Nègre de Grasse […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital