La nouvelle ère du privé à Paris Rive Gauche

Jusqu'au 19 mai 2019, le pavillon de l'Arsenal présente une exposition rétrospective sur la ZAC Paris Rive Gauche (XIIIe arr.). L'occasion de découvrir l'histoire et l'actualité de ces 130 hectares toujours en mouvement, le plus ambitieux projet urbain de la capitale depuis Haussmann. L'occasion, surtout, de découvrir son futur visage, avec l'exposition du projet lauréat de la consultation «Inventer Bruneseau».

"Nouvel R", projet lauréat "Inventer Bruneseau", Les Nouveaux Constructeurs, AG Real Estate, Icade, Nexity, promoteurs. Youssef Tohme, Hardel et Le Bihan, David Adjaye et Buzzo et Spinelli, architectes. Bassinet Turquin, paysagistes - © Hardel Le Bihan, Youssef Tohme, Adjaye Associates, Buzzo Spinelli - Ida+
photo n° 1/6
Zoom sur l'image La nouvelle ère du privé à Paris Rive Gauche

Articles Liés

L'épopée Paris Rive Gauche - Livre

Quand Marc Mimram se joue de la gravité, à Paris Rive Gauche

Comme des maisons superposées: 75 logements sociaux à Paris, par Jean et Aline Harari

Ses 130 hectares méritaient bien une rétrospective: la ZAC Paris Rive Gauche, plus grand territoire de projet de la capitale, fait l'objet d'une exposition au pavillon de l'Arsenal jusqu'au 19 mai 2019. L'occasion de dresser l'histoire du quartier gagné sur le faisceau ferroviaire de la gare d'Austerlitz (XIIIe arr.) et confié en 1991 à la Société d’étude, de maîtrise d’ouvrage et d’aménagement de la ville de Paris (Semapa). Pour mettre en valeur cette aventure urbaine qui devrait s'achever à l'horizon 2028, où se mêlent une dizaine d’urbanistes et près de deux cents équipes d’architectes et maîtres d’ouvrage, l'exposition profite des archives de l'Apur et du travail de reconstitution chronologique réalisé par Soline Nivet, dans son ouvrage Paris Rive Gauche, Documents 1981-2016.

La fabrique de la ville

 

Des premiers croquis de Rem Koolhaas pour l'Exposition universelle de 1989 sur le secteur Bercy-Tolbiac à la redécouverte du patrimoine industriel qui ponctue le site dans les années 1990 -comme avec l'école d'architecture de Paris-Val de Seine, installée dans la halle aux compresseurs de la Sudac-, en passant par la théorisation de l'îlot ouvert par Christian de Portzamparc en 1995, l'exposition offre une plongée dans ce qui fait office de laboratoire architectural par son échelle et sa complexité -programmatique, économique, technique avec la construction d'une dalle au-dessus des voies ferrées. Avec des documents de conception, des maquettes historiques, les campagnes de mobilisation des riverains, des interviews avec les urbanistes et une efficace chronologie de tous les bâtiments construits, c'est la fabrique de la ville, ses problématiques, ses outils et ses acteurs qui sont mis en valeur.

Tour et périphérique

 

L'exposition est également l'occasion de découvrir le dernier épisode du feuilleton des appels à projets urbains innovants orchestrés par la mairie de Paris: «Inventer Bruneseau», consultation pour désigner l'équipe chargée d'aménager le secteur Bruneseau de la ZAC Paris Rive Gauche, à la limite d'Ivry-sur-Seine. C'est le projet Nouvel R, porté par Les Nouveaux Constructeurs avec AG Real Estate, Icade et Nexity, et conçu par les architectes Youssef Tohme, Hardel et Le Bihan, David Adjaye et Buzzo et Spinelli, avec les paysagistes Bassinet Turquin, qui remporte le gros lot. Il faut reconnaître que leur projet porte bien son nom: c'est effectivement une nouvelle ère pour l'aménagement de la ZAC et de la capitale, dont les clés sont désormais confiées aux promoteurs privés. Au-delà de révéler l'aspect expérimental de l'aménagement du secteur, l'exposition du pavillon de l'Arsenal met donc surtout en évidence que l'élaboration de Paris Rive Gauche est un sismographe de l'histoire politique et économique de Paris. Bruneseau verra donc, d'ici cinq à six ans, la construction de près de 95000 m2, dont 25000 de bureaux, 50000 de logements et 20000 de commerces et d'activités. Huit édifices ponctueront le site, dont une tour de 180 m de haut, répartis entre les bretelles d'accès au périphérique.

 

  • Exposition "Paris Rive Gauche, histoires et actualités d'un quartier"
  • Jusqu'au 19 mai 2019
  • Pavillon de l'Arsenal, 21, boulevard Morland, 75004 paris
  • pavillon-arsenal.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

9 logements sociaux, MGAU Michel Guthmann architecture urbanisme, Paris XXe arr.

Logements sociaux en tissu faubourien, par MGAU […]

24/04/2019

L'agence MGAU Michel Guthmann architecture et urbanisme livre une opération de 9 logements sociaux dans les pentes de la colline de Belleville, à Paris (XXe arr.). Sur les pentes de la colline de Belleville (Paris XXe), neuf logements sociaux ont pris possession d’une […]

7eme braderie de l’architecture à Lille, 15 juin 2019

L'archi, en mode braderie à Lille

24/04/2019

Bradeux et chineurs architectes, la septième édition de la braderie de l'architecture se tiendra à Lille le samedi 15 juin 2019. La location de stands est ouverte. Des dizaines de stands tenus par des architectes, des étudiants et même des particuliers […]

11 logements sociaux, Maast architecture, Amiens (Somme)

11 logements sociaux bas carbone, par Maast

23/04/2019

Premiers de la région à être certifiés «Bâtiment bas carbone», ces logements conçus par l'agence Maast à Amiens se composent d'une structure mixte béton-bois, préfabriquée. Implantés au sud d’Amiens, […]

Clément Berton, architecte

Clément Berton, architecte - portrait

23/04/2019

Diplômé de l’école d'architecture de Lille en 2010, Clément Berton a créé son activité libérale en 2015. Avant de se lancer en son nom propre, Clément Berton a travaillé chez Lalou+Lebec, puis Tank, agence au sein de […]

Plongée dans les dédales de la recherche […]

19/04/2019

En quoi l’architecture pourrait-elle se prévaloir d’une forme de recherche scientifique objective? Pour tenter de répondre à cette question ancestrale, les étudiants de «l’Atelier recherche» de l’école d’architecture de […]

Appel à projets scénographique, festival We love green 2019.

Appel à projets scénographiques pour le festival […]

19/04/2019

Avis aux architectes amateurs de musique: le festival We love green, qui se tiendra les 1er et 2 juin 2019 dans le bois de Vincennes à Paris, est en quête de projets scénographiques. Date limite d'envoi des propositions: le 22 avril 2019. Chaque année, le festival de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus