La passerelle – Espace culturel à Trévoux – Pierre Vurpas et Associés Architectes

La Passerelle, Agence Vurpas & Associés, Trévoux - © © Benoit Ravier-Bollard - Studio Erick Saillet
photo n° 1/10
Zoom sur l'image La passerelle – Espace culturel à Trévoux – Pierre Vurpas et Associés Architectes

Le nouvel espace culturel de Trévoux, “La Passerelle” s’inspire de son riche patrimoine littéraire et architectural pour créer un lieu qui rassemble une école de musique, une médiathèque, un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP), une apothicairerie, une salle d’exposition et une salle polyvalente équipée pour être un cinéma. Le projet s’inscrit en continuité, entre la mise en valeur de l’ancien Hôpital et l’utilisation d’un langage contemporain pour le nouvel équipement. Du point de vue urbain, l’objectif est de retrouver l’alignement des remparts pour créer un front continu le long des bords de Saône.
L’école de musique s’installe dans l’aile sud du bâtiment historique réhabilité. Par cette implantation, elle garde son indépendance tout en conservant une grande visibilité. Le rez-de-chaussée accueille les fonctions administratives et une petite salle de répétition alors que les deux niveaux supérieurs hébergent des salles de cours. La médiathèque qualifie tout le projet avec sa façade incandescente, nouveau rempart du XXIsiècle. Elle occupe l’aile est de l’hôpital et pour sa partie neuve, tout l’espace entre les deux bâtiments. Lisibilité et fluidité ont guidé sa conception qui se caractérise par trois grands plateaux ouverts abondamment éclairés d’une lumière naturelle. Le Dictionnaire de Trévoux est mis en scène au centre du rez-de-chaussée où il rejoint les collections patrimoniales. Il jouxte le CIAP et l’apothicairerie. L’ensemble appelé Carré des patrimoines tient la vitrine de la façade nord en lien avec la ville historique. Le Pavillon des arts fait le pendant à la médiathèque. Très fermé côté quai, très ouvert côté place, il abrite une salle d’expositions visible de l’extérieur et une salle polyvalente, équipée de gradins rétractables. Les architectes ont privilégié des formes simples et des matériaux peu nombreux en s’inspirant de tout ce qui fait le site et le patrimoine de Trévoux : la tonalité générale de la ville ancienne minérale et unitaire, le “doré” des tranches des livres anciens, la monnaie, le fil métallique précieux, les bois de noyer de l’apothicairerie, la qualité du graphisme du dictionnaire et cette lumière particulière, amplifiée par les reflets sur la Saône. La réponse se fait par le choix des matériaux comme enduits, pierres, sol de béton teinté, galets, choisis dans les tonalités “sable”. Tout est rehaussé par l’accroche de la lumière sur les parties dorées et le jeu des reflets qui se créent. Opaque ou transparente, la matière des façades est travaillée avec précision pour former différentes peaux qui décrivent le projet. Aucun mimétisme patrimonial n’est recherché : le contact permanent entre l’ancien et le moderne se fait sans heurts et dégage une ambiance calme et sereine.

 

  • Lieu : Trécoux (Ain)
  • Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes Dombes Saône Vallée
  • Maîtrise d'œuvre : Pierre Vurpas & Associés Architectes ; Recbat, Bet structure ; Auberger Favre, Bet fluides ; Acouphen Ingénierie, acousticien ; Sophie Mallebranche Material Design Group, création des panneaux de façades
  • Programme : espace culturel composé d'une médiathèque, d'une école de musique, d'un centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine, d'une salle d'exposition et de cinéma
  • Surface : 2800 m² Shon (dont 1150 en réhabilitation et 1650 en extension)
  • Calendrier : septembre 2013
  • Coût : 4,7 M€ HT (démolitions, désamiantage, travaux) ; 470000 € HT (mobilier, scénographie, signalétique)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité de ses aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels qu’hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital