La promesse d’un bureau moelleux, flexible… ou mort, selon Barber & Osgerby

Avec un humour décomplexé, le duo Jay Osgerby et Edward Barber annonçait la mort du bureau, « The Desk is Dead », le 11 septembre. C’est pour cela qu’ils se sont adressés au fabricant il y a quelques années, en lui proposant un nouveau développement de mobilier. Un rendez-vous chez Vitra de la Paris Design Week.

Soft Work, Vitra par Barber & Osgerby - © Vitra
photo n° 1/5
Zoom sur l'image La promesse d’un bureau moelleux, flexible… ou mort, selon Barber & Osgerby

Jay Osgerby et Edward Barber voulaient une idée dans l’esprit d’une nouvelle manière de vivre, non un concept figé. Le Studio britannique d’architectes a élu Vitra comme l’accompagnateur de leur révolution du travail, capable de matérialiser leur envie sur la base d'un investissement solide, et de deux ans de recherches. Leur devise, « Desk is dead », car « il y a près de dix ans, l’arrivée des outils portables et depuis miniaturisés avait initié ce processus, suivi du crash économique qui a lancé l’explosion du métier d’indépendant », résume Edward.

 

L'absence d'espace de travail approprié

Si bien, reprend Jay amusé, « qu’il n’existe plus d’espace de travail approprié, y compris dans les co-working ». Ils se sont donc penchés sur le sujet. Pour l'anecdote, leur chaise remarquable Tip Ton a été imaginée « presque par accident », suite à l’observation du mouvement des étudiants à leur table, imaginant un balancier exempt de mécanisme. Des espaces de travail existant, ils ne ne retiennent que la vision « d’un monde déprimant » ; ils s'étaient il y a quelques années interrogés sur « la nécessité pour un fauteuil d’avoir l’air d’une machine », c'est-à-dire qui affiche son ergonomie, pour meubler l’espace au final de « monstres » (dixit). Leur réponse à cette tragédie avait été la Pacific Chair, où l’attention a été mise sur le masquage de la technologie.

 

Rompre l’ennui du bureau

Convaincus qu’il fallait « rompre l’ennui et l’esprit de territoire », ils amènent « de la sensibilité au bureau avec les canapés modulables Soft Work ». C’est un système, avec un décroché de piètement qui paraît faire léviter les assisses et leurs dossiers à différents niveaux. Une série de modules à déplacer et à reconfigurer ou à faire évoluer. L’électricité, et les branchements sont intégrés, avec discrétion. La géométrie variable est le pivot de cette famille moelleuse au soutien fort du travailleur moderne. Cette déclinaison se fait « le reflet de notre société, où tout se mêle » sans frontière, ajoutent-ils, sans plus de spécificité de lieu entre un hall d’hôtel, un café, un aéroport... ou chez soi. Cette typologie mixte est prévue pour l’entreprise moderne, agile, faite pour suivre ses évolutions : maigrir ou grossir (« shrink and grow »). Une ligne d’espace partagé qui va déjà s’installer à Harvard.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 31228_1825717_k2_k1_4216420.jpg

Dossier détails : surélévations

09/12/2022

300 En milieu urbain, face à la rareté et à l'étroitesse du foncier, les opérations de surélévation sont devenues fréquentes. Quelle que soit l'échelle du projet, la démarche est souvent avantageuse : gagner de la surface à moindres frais, en se jouant des contraintes réglementaires. Plus généralement, […]

PHOTO - 31228_1825666_k2_k1_4216226.jpg

Le renouveau du site Richelieu de la BNF, par […]

08/12/2022

300 A Paris, le site Richelieu de la BNF rouvre enfin ses portes. Après douze ans de travaux menés par l'Atelier Gaudin, les bâtiments moult fois remaniés au cours des trois derniers siècles forment désormais un ensemble cohérent autour d'un jardin aménagé par Gilles Clément. Au cœur du IIe […]

Maison à Tassin-la-Demi-Lune (Rhône), VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, architectes

Une villa de verre et d'acier suspendue dans un […]

07/12/2022

300 Située dans le bourg de Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon, la Villa Béa est conçue comme un pavillon de jardin. Le projet imaginé par les agences VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, se trouve dans un site d’environ 3 000 m2 sans vis-à-vis avec l’espace public, et entouré d’un […]

PHOTO - 30893_1803479_k10_k9_4154612.jpg

Kam Bava - Portrait

08/12/2022

300 Kam Bava a étudié l'architecture à l'université de Manchester et à la London Metropolitan University, obtenant son diplôme en 2012. Entre 2009 et 2013, Kam Bava a travaillé au sein des agences David Chipperfield Architects de Berlin, Londres et Shanghai. Puis il a été l'un des associés de Witherford […]

PHOTO - 31228_1825711_k12_k1_4216395.jpg

Référence : Le cimetière du parc à Clamart, par […]

06/12/2022

300 Qu'il traverse le cimetière du parc à Clamart, la cité de la Plaine qui lui fait face ou encore Neufchâtel-en-Bray en Normandie, le passant le moins averti remarquera l'empreinte de Robert Auzelle (1913-1983). Reconnu pour son activité féconde, l'architecte, urbaniste, chercheur et enseignant s'est […]

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital