La RATP explore la mixité fonctionnelle et sociale

Un centre de bus, 30 000 m2 de bureaux, un collège et une crèche : tel est le programme initié par la RATP sur l’emprise de l’un de ces dépôts de bus dans le 20e arrondissement. Une opération complexe qui prend l'aspect d'un grand vaisseau caréné, réalisé par l’architecte Brigitte Métra.

Centre-bus, bureaux, collège et crèche, Métra & Associés Architectes, Paris 20e
photo n° 1/15
Zoom sur l'image La RATP explore la mixité fonctionnelle et sociale

Depuis une vingtaine d’années, la RATP s’est engagée dans une stratégie de valorisation de son foncier. Si elle ne dispose pas d’un seul m² de libre dans la capitale, elle possède en revanche un ensemble de sites industriels. Leur modernisation déclenche ces projets immobiliers. Dépôts de bus et ateliers de maintenance du métro sont reconstruits en infrastructure, ce qui permet d’accueillir d’autres programmes en surface. Une stratégie payante à tous les niveaux : la RATP maintient ainsi son outil industriel dans Paris intramuros, participe activement à la production de logements, de bureaux et d'équipements, et met en pratique la mixité fonctionnelle et sociale chère à la Ville. Mieux, le dessus finance le dessous par la vente des charges foncières.

Le Garance, ensemble immobilier de plus de 80 000 m² réalisé par l’architecte Brigitte Métra dans le 20e arrondissement, illustre à la lettre cette politique. Derrière un mur en pierre meulière, la RATP disposait depuis un siècle d’une emprise de plus d’un hectare affectée à un dépôt de bus qui devait s’agrandir pour accompagner l’accroissement de ce mode de transport dans la capitale. Le maintenir sur place s’avérait la solution la plus économique en termes de coûts d’exploitation, l’objectif étant de raccourcir au maximum "le haut le pied" (trajet entre le départ du bus et le premier voyageur).

Première européenne

En concertation avec la Ville, soucieuse de rééquilibrer l’emploi à l’est de Paris, elle y a adjoint un programme de bureaux (30 000 m² confiés à l’opérateur privé Icade Promotion) ainsi que l’extension d’un collège et une crèche. L’ensemble s’organise par strates horizontales au-dessus d’un atelier de maintenance à rez-de-chaussée, éclairé naturellement, de deux niveaux de remisage pour 190 bus et d’un parking enfouis en sous-sol. Cette mixité fonctionnelle est, selon la RATP, une première européenne.

Le plafond du PLU a dicté l’épure de cette pièce urbaine, complexe dans son montage juridique. Comprenant des installations classées ICPE (en raison de la présence des cuves de gas-oil), elle est également répertoriée dans une catégorie d’immeubles spécifiques, les Cinaspic (constructions sur installations nécessaires au service public et d’intérêt collectif). Complexe également dans ses aspects techniques, la trame structurelle des bureaux devant se superposer à celle du dépôt de bus, en intégrant des gaines de 15 m² pour assurer la ventilation des sous-sols. L’excavation a duré un an, rappelle aussi l’architecte, qui compare volontiers cette réalisation à un ouvrage de génie civil. 

Polychromie

Pour exprimer cette logique de stratification, l’architecte a caréné ce grand vaisseau de bandeaux polychromes en acier laqué brillant, verre transparent ou sérigraphié. C’est par ce jeu de couleurs – du bordeaux et rouge vif au blanc en passant par le beige ou blanc –, que s’opère selon Brigitte Métra l’accroche contextuelle aux immeubles HBM en brique, aux façades de béton rosé du lycée Hélène-Boucher et aux enduits de l’habitat faubourien. Le hall d’entrée, grande échancrure implantée dans un angle du bâtiment, et des failles toute hauteur assurent la perméabilité de ce morceau de ville, laissant entrevoir le jardin déjà foisonnant du cœur d’îlot et les coursives jardinées des bureaux. De même, une venelle, séparant les bureaux du collège et de la crèche, sera ouverte au public le jour, facilitant la traversée de l’îlot.

L’emménagement de sept directions centrales du ministère de l’Intérieur est en cours. Mais il faudra attendre 2017 pour la livraison du collège et de la crèche dont les travaux doivent démarrer sous peu.

 

  • Lieu : Paris 20e
  • Maîtrise d’ouvrage : Icade Promotion-RATP et Ville de Paris
  • Maîtrise d'œuvre : Métra+associés architecte; Arcoba, structure et fluides et maîtrise d'œuvre d'exécution; Arcora + Peletier, façades; S'pace Environnement + Optime, HQE ; Axce Sécurité, sécurité; Apsys, ICPE; Spooms, cuisine; Michel Desvignes, paysagiste; Marie Maillard, graphiste
  • Programme : centre de bus, bureaux, collège, crèche
  • Surfaces : 35000m², remisage des bus + 30 000 m², bureaux
  • Calendrier : novembre 2005, concours; décembre 2007, permis de construire; 2015, livraison du centre de bus, des bureaux et des parkings; 2017, livraison de la crèche et du collège
  • Coût : 137 000 000 euros HT
  • Entreprises : Eiffage Construction Ile-de-France

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

La bibliothèque du campus de Saint-Aignan à Rouen, 1964-1969. Architectes Pierre Noël et André Guerrier.

A Rouen, le campus de Mont-Saint-Aignan promis à […]

26/05/2020

300 Fin janvier 2020, un permis de démolir a été délivré par la Préfecture de Seine-Maritime, malgré l’avis défavorable de la municipalité de Mont-Saint-Aignan, pour l’un des premiers bâtiments du campus rouennais, le Bâtiment des sciences, édifié à partir de 1959 par l’architecte Pierre Noël et son […]

Carré Sénart, vue aérienne nord-ouest, OIN Sénart

L'EPA Sénart recrute urbanistes et paysagistes

26/05/2020

300 L’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) recrute cinq équipes pluridisciplinaires d’urbanistes et de paysagistes afin de coordonner 23 projets urbains, répartis sur l'ensemble du territoire de l’opération d’intérêt national de Sénart et au-delà, en Seine-et-Marne et en Essonne. A […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital