Laboratoires universitaires à Nanterre par Pascal Gontier

Conçu par l'architecte Pascal Gontier, le bâtiment de laboratoires en sciences humaines et sociales de l'université Paris Ouest-Nanterre La Défense cache bien son jeu: entièrement réalisé en structure bois, il est passif, sans climatisation car ventilé naturellement grâce à 25 cheminées de 3,70 m de haut.

Laboratoires en sciences humaines et sociales de l'université de Paris Ouest-Nanterre La Défense, Pascal Gontier architecte - © Hervé Abbadie
photo n° 1/16
Zoom sur l'image Laboratoires universitaires à Nanterre par Pascal Gontier
Comme le sont souvent les réalisations de l'architecte Pascal Gontier, l'immeuble Max-Weber, qui abrite les laboratoires en sciences humaines et sociales de l'université Paris-Ouest Nanterre La Défense, est un bâtiment pionnier: ses 5 niveaux sont réalisés en structure bois, y compris les cages d’ascenseurs et d’escaliers. Derrière sa volumétrie simple et son bardage en aluminium tout en retenue, ses généreuses ouvertures laissent entrevoir ce caractère atypique. A la texture brillante et lisse de la peau extérieure répond celle mate, organique et chaleureuse du bois utilisé pour les espaces intérieurs.

Ventilation naturelle assistée et contrôlée

Le programme établi par l’université Paris Ouest-Nanterre La Défense comprenait le regroupement des différents laboratoires de recherche en sciences humaines et sociales. A partir de ce cahier des charges -assimilable à celui d’un bâtiment de bureaux-, la maîtrise d’ouvrage demandait un ouvrage capable de valoriser l’image et l'attractivité des laboratoires ainsi que les échanges entre les chercheurs. Le bâtiment Max-Weber a été conçu de façon à éviter, grâce à une ambition environnementale forte, la banalisation des espaces de travail. Entièrement réalisé en bois, il est doté d’une ventilation naturelle assistée et contrôlée qui évite les surconsommations liées à l'utilisation d'une ventilation mécanique double flux. Les couloirs ne sont pas aveugles mais éclairés naturellement et bénéficient de vues sur l’extérieur. Les trois cages d’escalier en bois baignent elles aussi dans la lumière naturelle. Les grandes fenêtres des bureaux se composent de deux ouvrants, ce qui permet à leurs occupants de personnaliser la gestion de leur ambiance. Les sols en béton brut, recouverts de linoléum, contribuent à l’inertie et au confort d’été.

Flexibilité maximum

Conçue en poteaux-dalle, la structure permet une flexibilité et une évolutivité maximum. Ainsi, le bâtiment peut s’adapter aux transformations et se prêter, à plus long terme, à un éventuel changement de destination sans qu’il soit nécessaire d’effectuer des travaux trop lourds qui dégraderaient l’identité architecturale. Dans cette logique, les bureaux sont disposés de part et d’autre des circulations selon une trame de 16 m2, ce qui permet de créer des bureaux de 16 m2, 32 m2, ou 48 mm2 en fonction des besoins. L’intégration des réseaux fait l’objet d’une organisation spatiale spécifique: les plafonds en bois massif s’interrompent tous les 3,50 m, ménageant une cavité d’une trentaine de centimètres de large destinée à accueillir les différents câbles électriques et les luminaires.
 

 

 
  • Lieu: Nanterre, Hauts-de-Seine
  • Maîtrise d’ouvrage: université Paris Ouest-Nanterre La Défense; Icade Promotion, mandataire de la maîtrise d’ouvrage; SLH ingénierie, assistance à maîtrise d’ouvrage HQE
  • Maîtrise d’œuvre: Atelier Pascal Gontier, architecte; Inex, BET fluides; Batiserf, BET structure; Cabinet MIT, économiste; J.P. Lamoureux, acousticien; Paule Green, paysagiste
  • Programme: laboratoires de sciences humaines et sociales, 2 grandes de salles de réunion au RDC, 1 amphithéâtre, 4 salles de convivialité, 124 bureaux, 25 places de parking
  • Surface: 4904 m2 surface de plancher, 5339 m2 Shon
  • Calendrier: concours, 2012; APS-APD-DCE, août 2012- juillet 2013; chantier, 16 mois (mai 2014-février 2016)
  • Coût de la construction: 11,7 M€ HT
  • Entreprises: SNRB, entreprise générale; Houot, sous-traitant bois
  • Matériaux: panneau bois CLT, caisson Kerto Ripa, isolation en laine de bois, sol en linoleum et parquet frêne, escalier en CLT et parquet chêne, menuiserie extérieure en bois/aluminium, toiture végétalisée intensive

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Généalogie du bâti industriel - Livre

05/05/2021

300 Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478036_k5_k1_3420501.jpg

Référence: Gottfried Böhm, déconstructiviste avant […]

04/05/2021

300 Emblématique du renouveau architectural en Allemagne de l'Ouest dans l'après-guerre, l'œuvre de Gottfried Böhm est influencée par l'esthétique brutaliste des années 1960, puis par le courant postmoderne. Premier lauréat germanique du prix Pritzker en 1986, l'architecte désormais centenaire est […]

PHOTO - 24961_1477805_k2_k1_3420135.jpg

Mars - Portrait

04/05/2021

300 Julien Broussart, Raphaël Renard et Sylvain Rety fondent Mars Architectes en 2012 à Paris. Ajap 2014, ils viennent de livrer un bâtiment d'habitation emblématique tout en bois (Paris XIIe ). L'agence Mars réalise une surélévation d'immeuble et une résidence étudiante (Paris XIIIe et XVe ). Elle […]

Architecture Studio - Bureaux - Buenos Aires - Argentine

Les pistes de l’AFEX pour renforcer la présence […]

03/05/2021

300 En novembre 2020, l’AFEX a lancé une étude sur l’exportation de l’architecture française dans le monde, permettant d’actualiser des informations indispensables sur la profession, les dernières données datant de 1998. Avec 4,2 % du chiffre d’affaires global des agences réalisé à l’étranger, la France […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital