LAN - 40 logements à loyers libres, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, les 40 logements à loyers libres conçus pour le compte d'ICF Habitat Novedis à Paris (XVIIe arrodissement) ont été réalisés par l'agence LAN (Umberto Napolitano et Benoît Jallon architectes).

Nominés à l'Equerre d'argent 2015, catégorie Habitat, 40 logements à loyers libres à Paris (XVIIe), LAN (architectes), ICF Habitat Novedis (maître d'ouvrage) - © Julien Lanoo
photo n° 1/5
Zoom sur l'image LAN - 40 logements à loyers libres, nominés à l'Equerre d'argent 2015

Impossible de ne pas remarquer le sombre immeuble posé par l’agence LAN (Umberto Napolitano et Benoît Jallon) en lisière de la ZAC Clichy-Batignolles. Bureaux ? Logements ? La façade lisse dessinée au cordeau est énigmatique. Pas de balcons mais des loggias percées dans la profondeur de la trame dont l’intérieur révèle la vocation domestique du programme : là où on imaginait le siège social d’une entreprise, ce sont en réalité 40 logements qu’abrite la construction. Les architectes ont dessiné le bâtiment en rendant possible sa totale mutabilité en bureaux, une ambition qui a séduit le maître d’ouvrage ICF Novedis. "La conception du projet explore deux notions, la densité et la flexibilité, qui caractérisent selon nous le type architectural de l’immeuble haussmannien", expliquent les concepteurs. Inspirée de ce modèle, la structure du bâtiment est déportée en façade et contreventée par le noyau de circulations verticales. La hauteur de dalle à dalle est agrandie à 3,20 m et la façade, tramée sur 1,35 m pour que les vitrages atteignent 2,70 m de large, soit les dimensions d’un module de bureau. Le bâtiment est réalisé à partir d’une seule menuiserie en aluminium laqué noir à ouvrant caché et de trois formats de panneaux de prémurs dont les faces extérieures sont en béton poli. Luxe des matériaux et perfection de la mise en œuvre conduisent à l’épure formelle qui confère sa monumentalité au bâtiment dont l’austérité est délicatement rehaussée par deux rubans dorés, soulignant ce qu’aurait pu être l’étage noble haussmannien. La répartition des loggias, indéniables plus-values spatiales de 5 à 12 m², permet de rationaliser le plans des logements et les dégagements biscornus qui subsistent sont judicieusement placés pour devenir hall d’entrée, petit bureau… Les loggias sont l’occasion d’apporter un peu de lumière naturelle dans les pièces de services qui n’ont pas eu droit aux gigantesques fenêtres.

 

  • Lieu : Paris XVIIe
  • Maîtrise d’ouvrage : ICF Habitat Novedis
  • Maîtrise d'œuvre : LAN, Umberto Napolitano, Benoît Jallon, architectes mandataires ; Bollinger-Grohmann, BET structure ; Agence Franck Boutté, consultant HQE ; LBE, BET fluides ; JP Tohier & Associés, économie
  • Programme : 40 logements locatifs et locaux d’activités
  • Surface : 3 700 m² Shon ; 2 900 m² SP
  • Coût : 5,9 M€ HT, travaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus