LAN et Clément Vergély livrent une résidence étudiante de 1082 places sur le campus de Saclay

Dans la ZAC du Moulon, sur l’îlot B du cluster Paris-Saclay, cette résidence de 900 logements se joue de la compacité et de la mixité. Répartie entre des barres massives encadrant un parc et des cylindres qui le parsèment, elle induit le croisement et offre des espaces publics partagés.

La résidence étudiante, signée LAN et Clément Vergély à Gif-sur-Yvette, 2018 - © Fabrice Fouillet
photo n° 1/12
Zoom sur l'image LAN et Clément Vergély livrent une résidence étudiante de 1082 places sur le campus de Saclay

Articles Liés

Coup d'œil sur Saclay #4 : La résidence SérendiCity, livrée par LAN et Clément Vergély

Paris-Saclay : RPBW, OMA et Gigon Guyer, Dominique Lyon, LAN et Clément Vergély réunis

Dans la ZAC du Moulon, les logements étudiants ont pour voisins l’école CentraleSupélec d’OMA, investie depuis la rentrée 2017, et l’Ecole normale supérieure de Renzo Piano, actuellement en chantier. « Mais au moment du concours, il n’y avait que des champs », raconte Clément Vergély. Les architectes se focalisent alors sur ce qui caractérise un campus : les espaces verts. Ils savent que l’un des côtés de leur parcelle rectangulaire sera occupé par des bâtiments de logements confiés à une autre agence. « Il fallait définir une périphérie partagée avec ce troisième arrivant. Nous avons raisonné sur un véritable îlot avec une limite nette, en choisissant de densifier les contours pour libérer le centre et développer un parc », expose Umberto Napolitano. « C’était le parti architectural le plus pertinent pour répondre à la demande de très forte densité, dans la tendance des bâtiments puissants et identifiables de la phase 1 de Saclay », précise Clément Vergély. Des porches monumentaux et des failles entre les barres favorisent l’échange entre l’intérieur et l’extérieur et laissent passer les deux axes déterminés par le paysagiste Michel Desvigne, chargé du plan d’aménagement global du plateau.

 

Le Sarcophage des Muses

Les architectes s’accordent sur un vocabulaire commun : des façades tramées en béton lasuré – noir pour l’immeuble d’angle de LAN, gris pour ceux de Vergély –, des menuiseries identiques et des loggias pour créer du relief. S’ensuivent de discrètes variations, notamment dans le dessin de la trame, verticale ou horizontale. Le budget est serré mais les deux agences ont l’expérience des résidences étudiantes. « Nous ne nous sommes pas épuisés sur des choses impossibles ; en revanche, nous nous sommes battus pour obtenir des fenêtres généreuses », rapporte Clément Vergély. Au rez-de-chaussée du bâtiment d’angle, l’Agora offre aux étudiants un beau volume, agrémenté d’un bar et de grandes tables pour se retrouver ou faire la fête.


Cinq cylindres préfabriqués, de même hauteur et de même diamètre, ponctuent le coeur de l’îlot. « Nous les avons traités comme des fabriques de jardin du XVIIIe siècle, jusqu’au caractère décoratif que l’on peut trouver dans ces architectures paysagères », explique Umberto Napolitano. Leur plan circulaire optimise la place occupée par les distributions en regroupant au centre les circulations verticales et horizontales, ce qui évite les couloirs sans fin. Les chambres de 18,50 m2 en forme de trapèze, qui s’élargissent jusqu’à 4 m, s’avèrent plus agréables que le modèle standard, grâce à leur coin jour décollé du lit. Ici aussi, les deux agences jouent sur d’infimes différences : des fenêtres en hauteur ou en largeur, des modénatures en relief ou en creux. Pour attiser la curiosité des étudiants et probablement atténuer l’austérité de l’ensemble, ils décorent la surface des cylindres avec les muses de la mythologie grecque. Avec l’accord du musée du Louvre, ils prennent une photographie 3D du Sarcophage des Muses, afin de créer par photogravure des matrices pour chaque élément de façade préfabriqué. « Comme le motif est inscrit en profondeur dans le béton, l’image générée par l’ombre apparaît ou disparaît, selon le point de vue ou la météo. Il y a un effet cinétique », fait valoir Umberto Napolitano. Chargés du parc, les paysagistes berlinois de Topotek ont joué également sur la forme circulaire avec d’immenses bancs en béton, lieux de rassemblement pour les étudiants.

 

  • Lieu : Gif-sur-Yvette (Essonne)
  • Maîtrise d’ouvrage : Linkcity
  • Maîtrise d'oeuvre : LAN, architecte mandataire ; Clément Vergély Architectes, architecte associé ; Topotek, paysagiste ; Undo-Redo, graphiste signalétique ; Franck Boutté Consultants, BE HQE, bureaux d’études intégrés de Bouygues
  • Programme : 900 logements pour 1 082 étudiants
  • Surface : 25 346 m2 SP
  • Calendrier : concours 2014, début du chantier 2015, livraison 2017 (première phase) et 2018 (seconde phase)
  • Coût : 40 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

« Memphis, Plastic Field », exposition au MADD de Bordeaux

MEMPHIS sur le devant de la scène à Bordeaux – […]

18/10/2019

Le musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux ne pouvait pas mieux choisir que la figure tutélaire d'Ettore Sottsass, fondateur du groupe Memphis, pour illustrer la liberté, thème de la saison culturelle de la ville cette année. […]

Group ludic, L’imagination au pouvoir Xavier de la Salle, David Roditi, Simon Koszel. Introduction de Vincent Romagny

Des aires de jeux réinventées

18/10/2019

Actif de 1968 à 1990, le collectif Group Ludic – composé de trois artistes et architectes – a développé un regard singulier sur la place de l’enfant dans la ville en proposant des aires de jeux pensées comme des espaces habitables et […]

FlatMates, mobilier conçu et produit par CUTWORK

Coliving abordable à Ivry pour startupper parisien

17/10/2019

Habitat collectif abordable à Ivry pour les startuppers parisiens, FlatMates est le pendant domestique de l'espace pour travail de la Station F à Paris, il leur est d'ailleurs exclusivement réservé. Xavier Niel poursuit ainsi les expérimentations […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'achitecture, du 18 au 24 octobre

17/10/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Hommage à Notre-Dame de Paris Le 18 octobre, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris Projection du documentaire les […]

Hors-série Habitat 2019

Le hors-série habitat vient de paraître

16/09/2019

Au sommaire du hors-série Habitat d'AMC qui vient de paraître, 20 projets denses, mixtes ou décarbonés, signés : Sophie Delhay, Emmanuelle Colboc, Frundgallina, Peter Barber, Jean et Aline Harari, MAO et JTB, MSA et […]

Référence La Tour Totem, Michel Andrault et Pierre Parat - AMC N°272 - Octobre 2018

La tour totem de Michel Andrault et Pierre Parat

16/10/2019

En octobre 2018, AMC consacrait sa référence à la Tour Totem à Paris (XVe arrondissement) de Michel Andrault et Pierre Parat, disparu le 8 octobre.

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus