Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France a ouvert à Nantes

Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France après Rungis s’est installé à Rezé, en bordure de la rocade sud de Nantes. Conçu par l'agence Erik Giudice architecture, le projet compense son échelle monumentale par des éléments architecturaux forts, comme sa charpente en nid-d’abeilles, ou son implantation en lanière, qui allège les masses.

Le MIN, réalisé par Erik Giudice à Rezé (Nantes) - 2019 - © Julien Lanoo
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France a ouvert à Nantes

Com_EGA_NantesLeMin_C-JulienLanoo_20190220

Articles Liés

Erik Giudice - EGA

Le numéro de mai d'AMC est paru

Un bâtiment industriel dont la conception, très normée, est dominée par la fonctionnalité peut-il revendiquer une qualité architecturale ? Comment proposer aux usagers qui y travaillent et aux riverains qui le côtoient les signes d’une hospitalité et d’une générosité ? Déplacé de l’île de Nantes vers la bordure du périphérique sud sur la commune de Rezé, le nouveau marché d’intérêt national (MIN) de Nantes aurait précisément pu être réduit à sa seule fonction : une monumentale plateforme logistique de 92 000 m2 regroupant des espaces de stockage pour denrées alimentaires et fleurs, des bureaux, des espaces de vente – les fameux carreaux – sur une emprise au sol de 20 ha. Un site de commerce de gros, abritant une centaine d’entreprises agroalimentaires et un millier d’emplois, principalement en activité la nuit.
 

Fragmentation

Face à l’ampleur du programme, l’agence Erik Giudice architecture (EGA) a répondu par la fragmentation des masses bâties : le MIN se développe en lanière dans un alignement de trois halles (350 m de long), implantées parallèlement les unes aux autres. Les accès camions et les quais de déchargement sont rejetés à l’extérieur des bâtiments, irrigués par deux dessertes secondaires et un cadran principal avec un sens de rotation unique. Pour répondre à ces aspects logistiques, les architectes se sont entourés d’un bureau d’études tout corps d’état, OTE ingénierie, associé à un spécialiste de l’agroalimentaire, Sefial process. « La qualité architecturale doit servir le projet au quotidien mais aussi ouvrir le champ à des usages futurs possibles », précise l’architecte. La réversibilité du bâti et sa modularité ont donc été anticipées dès la phase de conception.
 
De dimensions imposantes (350 x 130 m), le bâtiment central se distingue néanmoins par sa légèreté et sa luminosité. Elément phare de l’opération, cette halle de 11 m de haut au faîtage se compose d’une vaste rue centrale éclairée naturellement grâce à des puits de lumière triangulaires dissimulés dans la géométrie de la charpente. 
 
La résille spectaculaire de la charpente en bois et deux travées de fins poteaux (8,50 m de hauteur), disposés en quinconce (entraxe de 16 m), humanisent un espace hors normes. En porte-à-faux de 8 m, l’auvent habillé d’une maille d’acier allège l’entrée principale au nord. Traitée par une dalle industrielle au sol, la nef centrale est bordée de part et d’autre par les carreaux, ces traditionnelles vitrines où les grossistes exposent leurs marchandises.

 

  • Lieu : Nantes
  • Maîtrise d’ouvrage : Nantes Métropole ; Loire Océan Métropole Aménagement, maîtrise d’ouvrage déléguée
  • Maîtrise d'oeuvre : EGA Erik Giudice Architecture, architecte mandataire ; OTE Ingénierie, BET TCE ; Otelio, BET HQE ; BEGC, BET cuisine ; Sefial Process, BET agroalimentaire ; Exit, paysagiste ; Socotec, contrôleur technique ; Socotec, coordinateur SPS ; Ateliers 5, signalétique
  • Programme : bâtiments pouvant accueillir la vente de produits alimentaires, restaurants, stationnements
  • Surface : 92 000 m2, bâtiments ; 19,3 ha, terrain ; 30 866 m2, panneaux photovoltaïques
  • Calendrier : livraison, 2019
  • Coût : 100 M€ HT (travaux) ; 150 M€ HT (coût global de l’opération)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27054_1596036_k8_k1_3684085.jpg

La recherche en agence (5/5) : offrir un cadre […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Immeuble tertiaire, Babin+Renaud, Lille

Sur les rives de la Deûle, Babin+Renaud utilise la […]

27/10/2021

300 Au sein de l'écoquartier des Rives de la Haute Deûle, à Lille, l'îlot conçu par Babin+Renaud accueille trois volumes de bureaux et d'activité de 5 700 m2, identifiables par l'unité des façades en briques qui font écho aux usines voisines. Réparti en un R+4 et deux R+2, le programme d'espaces de […]

PHOTO - 27054_1596048_k2_k1_3684118.jpg

Composition re-composition, un centre pédagogique […]

26/10/2021

300 Située à Gooik, à l'ouest de Bruxelles, cette ancienne ferme a fait l'objet d'une restructuration par l'architecte flamand Jo Taillieu avec l'ajout d'une structure de verre inspirée des serres agricoles. Elle abrite désormais un pôle pédagogique, résolument tourné vers le paysage. Avec un contenu […]

Christian de Portzamparc

Équerre d'argent 2021: Christian de Portzamparc, […]

26/10/2021

300 Les vingt réalisations en lice pour le prix de l'Équerre d'argent 2021 et les cinq pour celui de la Première Œuvre 2021 seront dévoilées dans quelques jours. Les nommés présenteront leurs projets devant un jury présidé par le lauréat du prix Pritzker, Christian de Portzamparc. Annonce du palmarès le […]

Rénovation de maison, côté jardin, Joinville, Ramses Salazar Architecte

Bain de soleil pour ex-maison des sixties, par […]

25/10/2021

300 À Joinville, à l’est de Paris, le soleil a réinvesti une maison des années 1960 pour proposer à un foyer de quatre personnes un écrin moderne, hautement fonctionnel. Un renouvellement des lieux par Ramsès Salazar. L’intervention de Ramsès Salazar élargit et anoblit par l’ouverture à la lumière […]

PHOTO - 27054_1596036_k9_k1_3684086.jpg

La recherche en agence (4/5) : faire évoluer la […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital