Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France a ouvert à Nantes

Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France après Rungis s’est installé à Rezé, en bordure de la rocade sud de Nantes. Conçu par l'agence Erik Giudice architecture, le projet compense son échelle monumentale par des éléments architecturaux forts, comme sa charpente en nid-d’abeilles, ou son implantation en lanière, qui allège les masses.

Le MIN, réalisé par Erik Giudice à Rezé (Nantes) - 2019 - © Julien Lanoo
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Le deuxième marché d'intérêt national (MIN) de France a ouvert à Nantes

Com_EGA_NantesLeMin_C-JulienLanoo_20190220

Articles Liés

Erik Giudice - EGA

Le numéro de mai d'AMC est paru

Un bâtiment industriel dont la conception, très normée, est dominée par la fonctionnalité peut-il revendiquer une qualité architecturale ? Comment proposer aux usagers qui y travaillent et aux riverains qui le côtoient les signes d’une hospitalité et d’une générosité ? Déplacé de l’île de Nantes vers la bordure du périphérique sud sur la commune de Rezé, le nouveau marché d’intérêt national (MIN) de Nantes aurait précisément pu être réduit à sa seule fonction : une monumentale plateforme logistique de 92 000 m2 regroupant des espaces de stockage pour denrées alimentaires et fleurs, des bureaux, des espaces de vente – les fameux carreaux – sur une emprise au sol de 20 ha. Un site de commerce de gros, abritant une centaine d’entreprises agroalimentaires et un millier d’emplois, principalement en activité la nuit.
 

Fragmentation

Face à l’ampleur du programme, l’agence Erik Giudice architecture (EGA) a répondu par la fragmentation des masses bâties : le MIN se développe en lanière dans un alignement de trois halles (350 m de long), implantées parallèlement les unes aux autres. Les accès camions et les quais de déchargement sont rejetés à l’extérieur des bâtiments, irrigués par deux dessertes secondaires et un cadran principal avec un sens de rotation unique. Pour répondre à ces aspects logistiques, les architectes se sont entourés d’un bureau d’études tout corps d’état, OTE ingénierie, associé à un spécialiste de l’agroalimentaire, Sefial process. « La qualité architecturale doit servir le projet au quotidien mais aussi ouvrir le champ à des usages futurs possibles », précise l’architecte. La réversibilité du bâti et sa modularité ont donc été anticipées dès la phase de conception.
 
De dimensions imposantes (350 x 130 m), le bâtiment central se distingue néanmoins par sa légèreté et sa luminosité. Elément phare de l’opération, cette halle de 11 m de haut au faîtage se compose d’une vaste rue centrale éclairée naturellement grâce à des puits de lumière triangulaires dissimulés dans la géométrie de la charpente. 
 
La résille spectaculaire de la charpente en bois et deux travées de fins poteaux (8,50 m de hauteur), disposés en quinconce (entraxe de 16 m), humanisent un espace hors normes. En porte-à-faux de 8 m, l’auvent habillé d’une maille d’acier allège l’entrée principale au nord. Traitée par une dalle industrielle au sol, la nef centrale est bordée de part et d’autre par les carreaux, ces traditionnelles vitrines où les grossistes exposent leurs marchandises.

 

  • Lieu : Nantes
  • Maîtrise d’ouvrage : Nantes Métropole ; Loire Océan Métropole Aménagement, maîtrise d’ouvrage déléguée
  • Maîtrise d'oeuvre : EGA Erik Giudice Architecture, architecte mandataire ; OTE Ingénierie, BET TCE ; Otelio, BET HQE ; BEGC, BET cuisine ; Sefial Process, BET agroalimentaire ; Exit, paysagiste ; Socotec, contrôleur technique ; Socotec, coordinateur SPS ; Ateliers 5, signalétique
  • Programme : galerie, agence d’architecture et appartement
  • Surface : 92 000 m2, bâtiments ; 19,3 ha, terrain ; 30 866 m2, panneaux photovoltaïques
  • Calendrier : livraison, 2019
  • Coût : 100 M€ HT (travaux) ; 150 M€ HT (coût global de l’opération)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Bâtiment neuf et réhabilitation, LIN Architects Urbanists, Logements sociaux et étudiants, Caserne de Reuilly, Paris, 2019

Coup d'œil sur la caserne de Reuilly #4 : LIN, […]

22/10/2019

La caserne de Reuilly, dans le 12e arrondissement de Paris, est une importante opération de transformation, qui mobilise sept équipes d’architectes. Aux cinq bâtiments conservés et réhabilités viennent s'ajouter six immeubles, […]

Martin Belou, Demain les chiens, 2019. Tente, aimants, fleur d’agaves, lampes, mitres de cheminées, bancs, tissus, drisse, bois, laiton, terre cuite, acier

Futur, ancien, fugitif, la nouvelle exposition du […]

22/10/2019

Jusqu'au 5 janvier 2020, le Palais de Tokyo accueille l'exposition «Futur, ancien, fugitif. Une scène française», qui rassemble des artistes ou collectifs basés en France ou à l'étranger mais liés au pays, de manière provisoire […]

Dia a Dia, un quotidien pour la 12e Biennale d'Architecture de São Paulo

Dia a Dia, un journal pour la Biennale de São […]

22/10/2019

Projet éditorial performatif, le quotidien Dia a Dia sera produit, édité et imprimé in situ à la XIIe Biennale d’Architecture de São Paulo 2019 par le collectif 614. Composé d'architectes, d'artistes et de graphistes français, le […]

338 logements, Petitdidierprioux, Paris 19e, janvier 2019

Petitdidierprioux livre deux projets de logements […]

21/10/2019

En janvier 2019, l'agence Petitdidierprioux livre 156 logements étudiants et 182 logements collectifs en accession, rue Curial dans le 19e arrondissement de Paris. Un projet qui suit de peu la résidence sociale de 71 logements boulevard du fort de Vaux (17e arr.), livrée en […]

Concours PRIMA de micro-architecture

Concours Prima de microarchitectures en pierre, […]

21/10/2019

En collaboration avec l'atelier 37.2, le groupe CB lance Prima, un concours destiné aux écoles d'architecture et de design européennes. Les étudiants sont invités à concevoir une microarchitecture en pierre, béton ou acier. Date limite de […]

« Memphis, Plastic Field », exposition au MADD de Bordeaux

MEMPHIS sur le devant de la scène à Bordeaux – […]

18/10/2019

Le musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux ne pouvait pas mieux choisir que la figure tutélaire d'Ettore Sottsass, fondateur du groupe Memphis, pour illustrer la liberté, thème de la saison culturelle de la ville cette année. […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus