Le Frac Centre-Val de Loire célèbre la scène expérimentale espagnole

Le Frac Centre-Val de Loire présente jusqu'au 24 février 2019 la première exposition consacrée à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980. «Madrid, octobre 68» revient sur l’incroyable aventure du Centre de calcul de l’université de Madrid, qui réunit artistes, architectes, ingénieurs, scientifiques et intellectuels autour des possibilités offertes par le calcul automatique généré par informatique. Ces pionniers forment une communauté dont l’expérience collective de la rencontre entre art et informatique affirme une autre forme de production artistique, à la croisée des disciplines.

José María Yturralde, Estructura volante II, 1976. Exposition « Madrid, Octobre 68 » au Frac Centre-Val de Loire - © IVAM, Institut Valencià d’Art Modern, Generalitat Valenciana. Gift of the artist.
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le Frac Centre-Val de Loire célèbre la scène expérimentale espagnole

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / NOMINÉ - JAKOB+MACFARLANE - FRAC CENTRE

En 1968, le premier ordinateur fait son apparition dans l’enseignement supérieur espagnol, marquant le début des activités du centre de calcul de l’université de Madrid. Après des décennies d’isolement culturel, des artistes, des architectes et des musiciens se lancent alors dans une réflexion sur l’exploitation de l’ordinateur dans leurs processus créatifs. Le Centre de calcul devient l’espace de liberté créatif le plus dynamique de la fin de la dictature, s’affirmant comme une structure d’expérimentation collective, dans un contexte où le rassemblement avait une signification particulière, presque subversive. L’immunité assurée par l’aura de la technologie, en apparence non idéologique, permet au centre d’impulser un élan sans précédent à l’innovation espagnole, longtemps restée en gestation. S’ensuit une double rupture: l’effondrement du bloc culturel imposé par le régime politique et la disparition des frontières entre les différents champs de la création, ouvrant l’expérimentation à de nouvelles voies d’expression.

1960-1980, années prospectives

En jetant des ponts entre un monde virtuel et imaginaire et un monde réel, le Centre de calcul ouvre l’écriture à d’autres horizons, tels que la musique et les arts plastiques, tout en s’inspirant des nouvelles théories linguistiques de Noam Chomsky (les grammaires génératives) et celles de l’information de Max Bense, autant que de la poésie expérimentale espagnole. L’exposition "Madrid, octobre 68", présentée au Frac Centre-Val de Loire, déploie de manière exhaustive l’œuvre de Javier Segui de la Riva, et forme le corpus nécessaire pour comprendre le contexte de l’époque et relier les œuvres des architectes et des artistes. Elle introduit la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980 dans un paysage européen et américain de la radicalité, de la prospective et de l’utopie en architecture: l’architecture radicale en Italie, l’architecture visionnaire en Autriche, la pop architecture en Angleterre ou la prospective en France.

 

 

  •  «Madrid, octobre 68. La scène expérimentale espagnole»
    Jusqu’au 24 février 2019
    Frac Centre-Val de Loire, 88 rue du Colombier, 45000 Orléans
    Commissariat: Monica García Martinez et Abdelkader Damani

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus