Le Frac Centre-Val de Loire célèbre la scène expérimentale espagnole

Le Frac Centre-Val de Loire présente jusqu'au 24 février 2019 la première exposition consacrée à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980. «Madrid, octobre 68» revient sur l’incroyable aventure du Centre de calcul de l’université de Madrid, qui réunit artistes, architectes, ingénieurs, scientifiques et intellectuels autour des possibilités offertes par le calcul automatique généré par informatique. Ces pionniers forment une communauté dont l’expérience collective de la rencontre entre art et informatique affirme une autre forme de production artistique, à la croisée des disciplines.

José María Yturralde, Estructura volante II, 1976. Exposition « Madrid, Octobre 68 » au Frac Centre-Val de Loire - © IVAM, Institut Valencià d’Art Modern, Generalitat Valenciana. Gift of the artist.
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le Frac Centre-Val de Loire célèbre la scène expérimentale espagnole

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / NOMINÉ - JAKOB+MACFARLANE - FRAC CENTRE

En 1968, le premier ordinateur fait son apparition dans l’enseignement supérieur espagnol, marquant le début des activités du centre de calcul de l’université de Madrid. Après des décennies d’isolement culturel, des artistes, des architectes et des musiciens se lancent alors dans une réflexion sur l’exploitation de l’ordinateur dans leurs processus créatifs. Le Centre de calcul devient l’espace de liberté créatif le plus dynamique de la fin de la dictature, s’affirmant comme une structure d’expérimentation collective, dans un contexte où le rassemblement avait une signification particulière, presque subversive. L’immunité assurée par l’aura de la technologie, en apparence non idéologique, permet au centre d’impulser un élan sans précédent à l’innovation espagnole, longtemps restée en gestation. S’ensuit une double rupture: l’effondrement du bloc culturel imposé par le régime politique et la disparition des frontières entre les différents champs de la création, ouvrant l’expérimentation à de nouvelles voies d’expression.

1960-1980, années prospectives

En jetant des ponts entre un monde virtuel et imaginaire et un monde réel, le Centre de calcul ouvre l’écriture à d’autres horizons, tels que la musique et les arts plastiques, tout en s’inspirant des nouvelles théories linguistiques de Noam Chomsky (les grammaires génératives) et celles de l’information de Max Bense, autant que de la poésie expérimentale espagnole. L’exposition "Madrid, octobre 68", présentée au Frac Centre-Val de Loire, déploie de manière exhaustive l’œuvre de Javier Segui de la Riva, et forme le corpus nécessaire pour comprendre le contexte de l’époque et relier les œuvres des architectes et des artistes. Elle introduit la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980 dans un paysage européen et américain de la radicalité, de la prospective et de l’utopie en architecture: l’architecture radicale en Italie, l’architecture visionnaire en Autriche, la pop architecture en Angleterre ou la prospective en France.

 

 

  •  «Madrid, octobre 68. La scène expérimentale espagnole»
    Jusqu’au 24 février 2019
    Frac Centre-Val de Loire, 88 rue du Colombier, 45000 Orléans
    Commissariat: Monica García Martinez et Abdelkader Damani

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Argyroglo Martin - La Courneuve - Cité des 4000 - 40 X 50 - Tirage 5:30

La photo d'archi s'engage : vente d'œuvres au […]

01/07/2022

300 Ce samedi 2 juillet 2022, l'association Photographes et Architecture et la Galerie d'architecture organisent à Paris, une vente de tirages au profit des populations ukrainiennes. Les photographes de l'architecture se mobilisent pour l'Ukraine. Ce samedi 2 juillet 2022, l’association Photographes et […]

PHOTO - 28011_1645183_k3_k1_3793506.jpg

S'ancrer dans le paysage : un centre technique […]

30/06/2022

300 Conçu par l'agence grenobloise Brenas Doucerain, ce centre technique multifonctionnel s'intègre dans le grand paysage isérois en s'inspirant des bâtisses agricoles. Il fabrique une architecture située, magnifiant sans emphase des matériaux à faible impact environnemental. A forte dominante […]

PHOTO - 28011_1644869_k3_k1_3792535.jpg

Une ferme devenue équipement culturel dans le […]

29/06/2022

300 Dans un petit village du Nord, l'architecte Pierre Audat et l'agence KLV2D transforment cet ancien corps de ferme archétypale en équipement culturel. L'intervention affirme une écriture contemporaine qui n'écrase pas, mais souligne les qualités simples de l'existant. A Ennevelin (Nord), La Marque […]

Projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris, Bas Smets, Grau, Neufville-Gayet, vue aérienne du parvis

Bas Smets, Grau et Neufville-Gayet au chevet de […]

28/06/2022

300 C’est l’équipe menée par le paysagiste Bas Smets, et composée notamment des urbanistes de GRAU et de l’agence d’architecture Neufville-Gayet, qui a été choisie pour reaménager le parvis de Notre-Dame de Paris. À l'issu d'un dialogue compétitif entamé à l'automne 2021, qui permis à quatre équipes […]

PHOTO - 28011_1644917_k3_k1_3792654.jpg

Travelling sur l'Adour, un cinéma à Biarritz par […]

28/06/2022

300 L'architecte Farid Azib réhabilite et étend un cinéma à Biarritz, offrant à l'équipement une nouvelle façade manifeste et des terrasses ouvertes sur l'Adour. À Biarritz, le volume vide d'un ancien garage en bord d'Adour accueille la troisième salle du cinéma l'Atalante, qui profite de l'opération […]

PHOTO - 28011_1644872_k4_k1_3792567.jpg

À Niort, une usine devenue office de tourisme, par […]

27/06/2022

300 À Niort (Deux-Sèvres), l'ancien séchoir de l'usine de chamoiserie et ganterie Boinot fermée en 2005, devient un office du tourisme sous la houlette de Phytolab et Franklin Azzi. Le site, de 25 000 m2, doit son nom à l'ancienne usine de chamoiserie et ganterie Boinot, fermée en 2005. Dix ans plus […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital