Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en juin dernier. Elle est à découvrir jusqu'au 6 octobre 2019.

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019 - © Norbert Tukaj
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

Articles Liés

Diébédo Francis Kéré, en pleine nature à la Serpentine Gallery

L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery

Si Oscar Niemeyer, Jean Nouvel, Rem Koolhaas, Frank Gehry et d'autres grands noms de l'architecture contemporaine internationale se sont succédés dans les jardins de Kensington, à Hyde Park, c'est depuis quelques années le tour d'étoiles montantes de la discipline. C'est ainsi qu'après Frida Escobedo, Smiljan Radic et Diébédo Francis Kéré, le talentueux Junya Ishigami a été l'invité de la Serpentine Gallery et Hans Ulrich Obrist, son célèbre directeur artistique.

Tapis volant

Après une exposition monographique présentée à la fondation Cartier à Paris vue par 110 000 personnes, l'architecte japonais invite une fois encore les visiteurs à découvrir sa vision poétique de la discipline. Pour ce pavillon temporaire, il s'inspire de l’architecture traditionnelle afin de mettre en œuvre une construction comme nouvelle composante du parc royal. Composée uniquement d'un toit d'ardoise, la structure ondule au dessus du sol avec autant de simplicité que de prouesse. Par son dessin de colline, cette surface de pierre devient aussi léger qu'un tapis volant, porté par une forêt de poteaux, aussi fins que blancs.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Argyroglo Martin - La Courneuve - Cité des 4000 - 40 X 50 - Tirage 5:30

La photo d'archi s'engage : vente d'œuvres au […]

01/07/2022

300 Ce samedi 2 juillet 2022, l'association Photographes et Architecture et la Galerie d'architecture organisent à Paris, une vente de tirages au profit des populations ukrainiennes. Les photographes de l'architecture se mobilisent pour l'Ukraine. Ce samedi 2 juillet 2022, l’association Photographes et […]

PHOTO - 28011_1645183_k3_k1_3793506.jpg

S'ancrer dans le paysage : un centre technique […]

30/06/2022

300 Conçu par l'agence grenobloise Brenas Doucerain, ce centre technique multifonctionnel s'intègre dans le grand paysage isérois en s'inspirant des bâtisses agricoles. Il fabrique une architecture située, magnifiant sans emphase des matériaux à faible impact environnemental. A forte dominante […]

PHOTO - 28011_1644869_k3_k1_3792535.jpg

Une ferme devenue équipement culturel dans le […]

29/06/2022

300 Dans un petit village du Nord, l'architecte Pierre Audat et l'agence KLV2D transforment cet ancien corps de ferme archétypale en équipement culturel. L'intervention affirme une écriture contemporaine qui n'écrase pas, mais souligne les qualités simples de l'existant. A Ennevelin (Nord), La Marque […]

Projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris, Bas Smets, Grau, Neufville-Gayet, vue aérienne du parvis

Bas Smets, Grau et Neufville-Gayet au chevet de […]

28/06/2022

300 C’est l’équipe menée par le paysagiste Bas Smets, et composée notamment des urbanistes de GRAU et de l’agence d’architecture Neufville-Gayet, qui a été choisie pour reaménager le parvis de Notre-Dame de Paris. À l'issu d'un dialogue compétitif entamé à l'automne 2021, qui permis à quatre équipes […]

PHOTO - 28011_1644917_k3_k1_3792654.jpg

Travelling sur l'Adour, un cinéma à Biarritz par […]

28/06/2022

300 L'architecte Farid Azib réhabilite et étend un cinéma à Biarritz, offrant à l'équipement une nouvelle façade manifeste et des terrasses ouvertes sur l'Adour. À Biarritz, le volume vide d'un ancien garage en bord d'Adour accueille la troisième salle du cinéma l'Atalante, qui profite de l'opération […]

PHOTO - 28011_1644872_k4_k1_3792567.jpg

À Niort, une usine devenue office de tourisme, par […]

27/06/2022

300 À Niort (Deux-Sèvres), l'ancien séchoir de l'usine de chamoiserie et ganterie Boinot fermée en 2005, devient un office du tourisme sous la houlette de Phytolab et Franklin Azzi. Le site, de 25 000 m2, doit son nom à l'ancienne usine de chamoiserie et ganterie Boinot, fermée en 2005. Dix ans plus […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital