Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en juin dernier. Elle est à découvrir jusqu'au 6 octobre 2019.

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019 - © Norbert Tukaj
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

Articles Liés

Diébédo Francis Kéré, en pleine nature à la Serpentine Gallery

L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery

Si Oscar Niemeyer, Jean Nouvel, Rem Koolhaas, Frank Gehry et d'autres grands noms de l'architecture contemporaine internationale se sont succédés dans les jardins de Kensington, à Hyde Park, c'est depuis quelques années le tour d'étoiles montantes de la discipline. C'est ainsi qu'après Frida Escobedo, Smiljan Radic et Diébédo Francis Kéré, le talentueux Junya Ishigami a été l'invité de la Serpentine Gallery et Hans Ulrich Obrist, son célèbre directeur artistique.

Tapis volant

Après une exposition monographique présentée à la fondation Cartier à Paris vue par 110 000 personnes, l'architecte japonais invite une fois encore les visiteurs à découvrir sa vision poétique de la discipline. Pour ce pavillon temporaire, il s'inspire de l’architecture traditionnelle afin de mettre en œuvre une construction comme nouvelle composante du parc royal. Composée uniquement d'un toit d'ardoise, la structure ondule au dessus du sol avec autant de simplicité que de prouesse. Par son dessin de colline, cette surface de pierre devient aussi léger qu'un tapis volant, porté par une forêt de poteaux, aussi fins que blancs.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

La bibliothèque du campus de Saint-Aignan à Rouen, 1964-1969. Architectes Pierre Noël et André Guerrier.

A Rouen, le campus de Mont-Saint-Aignan promis à […]

26/05/2020

300 Fin janvier 2020, un permis de démolir a été délivré par la Préfecture de Seine-Maritime, malgré l’avis défavorable de la municipalité de Mont-Saint-Aignan, pour l’un des premiers bâtiments du campus rouennais, le Bâtiment des sciences, édifié à partir de 1959 par l’architecte Pierre Noël et son […]

Carré Sénart, vue aérienne nord-ouest, OIN Sénart

L'EPA Sénart recrute urbanistes et paysagistes

26/05/2020

300 L’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) recrute cinq équipes pluridisciplinaires d’urbanistes et de paysagistes afin de coordonner 23 projets urbains, répartis sur l'ensemble du territoire de l’opération d’intérêt national de Sénart et au-delà, en Seine-et-Marne et en Essonne. A […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital