Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en juin dernier. Elle est à découvrir jusqu'au 6 octobre 2019.

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019 - © Norbert Tukaj
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le free space de Junya Ishigami installé à la Serpentine Gallery

Articles Liés

Diébédo Francis Kéré, en pleine nature à la Serpentine Gallery

L'architecte mexicaine Frida Escobedo réalisera le pavillon 2018 de la Serpentine Gallery

Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery

Si Oscar Niemeyer, Jean Nouvel, Rem Koolhaas, Frank Gehry et d'autres grands noms de l'architecture contemporaine internationale se sont succédés dans les jardins de Kensington, à Hyde Park, c'est depuis quelques années le tour d'étoiles montantes de la discipline. C'est ainsi qu'après Frida Escobedo, Smiljan Radic et Diébédo Francis Kéré, le talentueux Junya Ishigami a été l'invité de la Serpentine Gallery et Hans Ulrich Obrist, son célèbre directeur artistique.

Tapis volant

Après une exposition monographique présentée à la fondation Cartier à Paris vue par 110 000 personnes, l'architecte japonais invite une fois encore les visiteurs à découvrir sa vision poétique de la discipline. Pour ce pavillon temporaire, il s'inspire de l’architecture traditionnelle afin de mettre en œuvre une construction comme nouvelle composante du parc royal. Composée uniquement d'un toit d'ardoise, la structure ondule au dessus du sol avec autant de simplicité que de prouesse. Par son dessin de colline, cette surface de pierre devient aussi léger qu'un tapis volant, porté par une forêt de poteaux, aussi fins que blancs.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition « CONQUÊTES SPATIALES- Où vivrons-nous demain ? »  au CAUE de haute-Savoie.Ambiance privée urbaine Pascal Häusermann et Claude Costy, s.d.

Les visions anticipatrices de Chanéac, Häusermann […]

18/09/2020

300 Au CAUE de Haute-Savoie, à Annecy, l'exposition "Conquêtes spatiales" invite à redécouvrir les travaux des architectes Jean-Louis Chanéac, Pascal Häusermann et Claude Costy en les mettant en perspective avec l'ouvrage du critique d'art et d'architecture Michel Ragon, paru en 1963, "Où vivrons-nous […]

Perraudin architecture, WYSWYG architecture, maison à Montélimar

De pierre et de lumière, une maison dans la Drôme […]

17/09/2020

300 Pierre calcaire brute de sciage, bois local et composition moderne, la maison imaginée dans la Drôme par l'architecte Gilles Perraudin constitue un manifeste de son approche architecturale, attentive aux ressources matérielles disponibles autant qu'aux ambiances qu'elles peuvent générer. Cette […]

RENA DUMAS, Une architecture intérieure.

Rena Dumas de l’intérieur - Livre

17/09/2020

300 Dans cette monographie consacrée à Rena Dumas, grande papesse de l'aménagement intérieur, riche en témoignages et en illustrations, se dessine le portrait d’une femme à la personnalité exceptionnelle, et celui d'une œuvre à part entière que l’on redécouvre. «Rena ne s’est pas simplement occupée des […]

Bas Smets, payagiste

Entretien avec Bas Smets: "Ne pas imiter la […]

16/09/2020

300 Le Bruxellois Bas Smets s’impose parmi les paysagistes européens les plus présents dans l’urbanisme. En France, il livre cette année l’aménagement paysager de la Part-Dieu à Lyon, d’une partie de la dalle de La Défense, du quartier Chapelle international à Paris et, l’an prochain, le jardin de la […]

AMC N°288-289 septembre 2020, couverture

Le numéro de septembre d'AMC est paru

16/09/2020

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°288-289 septembre 2020) et disponible en format numérique: un entretien avec le paysagiste belge Bas Smets, une rencontre avec le sociologue Richard Sennett, un dossier sur les logements pavillonnaires, des détails "façades pliées" et une […]

Joly & Loiret, gymnase à Villepreux  (78)

Ni urbain, ni rural, un gymnase signé Joly &Loiret

15/09/2020

300 A Villepreux (Yvelines), l’agence Joly & Loiret tire parti d’une parcelle prise entre un espace rural et l’extension en cours de la ville pour concevoir un élégant gymnase de l’entre-deux. D’un côté, il se fond par sa matérialité et la simplicité de son volume dans un environnement terrien et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital