Le lac du Rotsee en Suisse équipé par AFGH

A quelques kilomètres de Lucerne en Suisse, le lac du Rotsee accueille depuis plusieurs années des compétitions internationales d'aviron, dont notamment la coupe du monde. Ayant la gestion du site, l'association Naturarena a récemment fait appel aux architectes suisses Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler pour moderniser certaines infrastructures. Retour en images sur la tour d'arrivée des courses installée à même le lac.

La tour d'arrivée de la Naturarena Rotsee, réalisée par AFGH en 2018 - © Valentin Jeck
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Le lac du Rotsee en Suisse équipé par AFGH

Le lac du Rotsee en Suisse est mondialement connu pour ses compétitions d'aviron. Dans un souci de moderniser les installations, il a entre autres fait l'acquisition d'une tour de bois, implantée sur le lac à l'arrivée des courses.

Le temple de l'aviron

Comprise dans un projet global de requalification de la zone naturelle protégée du Rotsee, la tour d'arrivée des courses fait partie de la première phase d'intervention des architectes suisses Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler. Simultanément à elle, un centre d'aviron a été réalisé au niveau de la rive. Composé de deux étages, il répond aux besoins des entrainements quotidiens ainsi que ceux, plus exceptionnels, des régates. Quant à elle, la tour, haute de trois étages, est l'endroit idéal pour suivre et chronométrer les performances des athlètes durant les compétitions. Elle repose sur une plateforme de béton sur pilotis permettant l'accès depuis l'eau et la rive. En combinaison avec l'escalier à l'arrière, cette dernière l'ancre près du bord du lac. Composés de cette même matérialité bois-béton, ils forment un ensemble architectural minimaliste au service du décor végétal environnant.

Une sculpture habitable

Utilisée uniquement au moment des régates d'aviron, la tour prend vie trois semaines chaque été. Le reste de l'année, elle demeure volets fermés. Le projet devait impérativement prendre en compte cette temporalité si particulière, en prévoyant l'intégration paysagère lors de la totale fermeture du bâtiment. Les architectes ont alors opté pour une structure hybride bois-béton, en rappel du double usage fonctionnel et paysager de la tour. Immobile à la surface de l'eau, elle prend, grâce à son enveloppe homogène et ses volets fermés, l'allure d'une sculpture de bois à la surface de l'eau, changeant d'aspect en fonction de la position de l'observateur.

Un traitement innovant

La construction en bois de la tour d’arrivée se compose d’éléments préfabriqués, ce qui a permis des économies de temps et d’argent. Utilisé pour la façade, le bois est une pinède spécialement traitée. Une méthode innovante basée sur l'emploi de la pression du matériau a participé à l'efficacité du projet en réduisant considérablement sa capacité d'absorption. Le bois est ainsi devenu stable sur le plan dimensionnel et extrêmement durable.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

« Station Blocpark », projet lauréat de Réinventer Paris 2, site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), The Wall-Arkose, porteur, Baehr & Landau architectes

Les lauréats de Réinventer Paris 2 (7/20): Station […]

13/02/2019

Le jury de Réinventer Paris 2 a sélectionné, sur le site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), le projet "Station Blocpark" porté par The Wall-Arkose et conçu par Baehr & Landau architectes. Indispensables artères […]

AMC n°40-octobre 1976, couverture

Dans les archives d'AMC: 1976, l'atelier Ciriani […]

13/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus