Le musée du Bauhaus de Dessau par Addenda Architects vient d’ouvrir

Le 9 septembre 2019, le musée du Bauhaus de Dessau a ouvert ses portes en Allemagne. Il fait suite au musée minimaliste en béton de Weimar conçu par l’architecte Heike Hanada et inauguré en avril dernier.

Musée du Bauhaus la nuit, Addenda Architects, Dessau, Allemagne, 2019 - © Stiftung Bauhaus Dessau / Photo : Thomas Meyer / OSTKREUZ, 2019
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Le musée du Bauhaus de Dessau par Addenda Architects vient d’ouvrir

Articles Liés

Le nouveau musée du Bauhaus à Weimar par Heike Hanada

Conférence sur deux anciens étudiants du Bauhaus à la maison de l’architecture en[...]

Le 100e anniversaire du Bauhaus en 2019 est l’occasion pour le pays de se doter de lieux d’exposition valorisant les collections d’objets de ce courant artistique. Et pas n’importe où puisque si Weimar est la ville qui a vu la création de l’école de Walter Gropius en 1919, c’est Dessau qui l’a ensuite accueillie en 1925 après la dissolution de la première par les conservateurs d’extrême-droite au pouvoir. C’est ainsi qu’après un premier musée Bauhaus construit à Weimar par l’architecte Heike Hanada, un second voit le jour à Dessau, cette fois-ci conçu par la jeune agence barcelonaise Addenda Architects – Roberto González, Anne Hinz, Cecilia Rodríguez, Arnau Sastre, José Zabala. En effet, son esquisse s’est fait remarquer parmi les 830 propositions internationales au concours en 2015 avec un immense bloc de béton enveloppé de verre.

Un bâtiment peut en cacher un autre

A l’extérieur, les façades jouent la transparence pour laisser passer le regard ou s’opacifient en reflétant les environs en fonction de la luminosité. A l’intérieur, le cœur du musée est un cube fermé en béton qui abrite de la lumière naturelle les pièces fragiles parmi les presque 50 000 présentées dans les 1 500 mètres carrés d’espaces d’exposition au premier étage. Etendue sur 100 mètres de long par 18 mètre de large, cette boîte repose sur des échasses à cinq mètres du sol : à l’instar d’un pont, elle ne repose que sur deux cages d’escaliers espacés de 50 mètres et sans soutien intermédiaire. Au rez-de-chaussée, les bureaux et espaces de livraison des œuvres d’art se concentrent au nord afin de libérer de grands volumes vides au sud pour accueillir le hall, la billetterie, la boutique, le café ainsi que des événements (danse, théâtre, musique, performances, conférences, films, etc) et activités éducatives. Pour l’architecte Roberto González de l’agence Addenda Architects, le musée Bauhaus de Dessau devait être « un grand espace modulable pour que les expositions et les ateliers puissent se dérouler sans aucune contrainte de la part de l’architecture ».

L’héritage du Bauhaus

La structure du bâtiment suit une trame de 2,10 mètres visible dès la façade. Un choix délibéré de « répétition pour structurer la conception tout en garantissant une flexibilité maximale » selon les concepteurs de ce musée de 105 mètres de long, 25 mètres de large et 12 mètres de haut au total. Ils n’auraient d’ailleurs pas pu se passer de l’inspiration du Bauhaus : « Notre bâtiment est axé sur les proportions, le positionnement et l’espace. Notre musée montre que, avec la bonne combinaison de matériaux, d’espaces et de couleurs, vous pouvez obtenir un résultat exceptionnel avec des ressources limitées. C’est très Bauhaus de tirer le meilleur parti d’un investissement minimal. […] Il existe également des parallèles plus immédiats avec le bâtiment Bauhaus à Dessau ; la boîte repose sur l’escalier comme un pont à l’image de l’école. Les deux bâtiments ont également deux portes sur les côtés opposés qui permettent d’entrer d’un côté et de sortir de l’autre. Pour nous, ces décisions ont toutes trait à la flexibilité et au fonctionnement » raconte Roberto González.

 

  • Lieu : Dessau, Allemagne
  • Maîtrise d’ouvrage : Fondation Bauhaus Dessau
  • Maîtrise d'oeuvre : Addenda Architects
  • Programme : musée du Bauhaus de Dessau
  • Surface : 5 500 mètres carrés de surfaces intérieures totales
  • Calendrier : construction entre mai 2017 et décembre 2018, ouverture au public le 9 septembre 2019
  • Coût : 28 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Réhabilitation et extension d'une maison à Prosito (Suisse), Andrea Frapolli architecte

Une maison dans les montagnes du Tessin, par […]

24/09/2020

300 Dans le Tessin suisse, l'architecte Andrea Frapolli investit deux petites étables en ruine pour y loger une maison. Il joue avec la matière brute et les lignes franches du bâti, pour construire un imaginaire rural contemporain. A Prosito, village montagnard du Tessin situé au pied des Grisons […]

Wicker Pavilion, Didzis Jaunzem architecte, festival Annecy Paysages

Au festival Annecy Paysages, un parasol de 259 […]

23/09/2020

300 A l’occasion de la troisième édition du festival Annecy Paysages, l’architecte et scénographe letton Didzis Jaunzems a conçu le Wicker Pavilion (pavillon d’osier), installation qui offre un espace ombragé de détente et de méditation au cœur des jardins de l’Europe, à visiter jusqu'au 27 septembre […]

Carlo Grispello et Nadine Lebeau, architectes, agence Graal

Graal - Portrait

23/09/2020

300 Fondée en 2011 par Nadine Lebeau et Carlo Grispello, diplômés de l’Ensa Paris-La Villette et anciens collaborateurs de Nasrine Seraji et Renzo Piano, l’agence Graal s’intéresse à l’architecture autant qu’aux stratégies urbaines. C’est par l’enquête territoriale et la dimension économique du projet […]

Gravity boutique, Fundamental (Chipperfield et Jürgen Mayer H), Boutique du Centre Pompidou

Paris Design Week 2020, retour en images dans les […]

22/09/2020

300 La Paris Design Week, qui s'est tenue ce mois-ci (du 2 au 12 septembre) 2020, a été l’occasion de traverser la capitale en quête de nouveautés, avec permission exceptionnelle de voir et de tester. Extrait de ces visites suivant deux grandes orientations, l'efficacité et la préciosité. Septembre a […]

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

L’œuvre de Tony Garnier inscrite à l’Unesco? - […]

22/09/2020

300 L’exposition «Tony Garnier… et maintenant? L’œuvre bâtie de Tony Garnier à Lyon, photographies Anne-Sophie Clémençon» est la dernière manifestation du cycle célébrant le 150e anniversaire de la naissance de l’architecte. Pour la prolonger a lieu, le 25 septembre 2020, une table ronde sous forme de […]

Projet non retenu pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, Groupe 6 et Vincent Lavergne architectes

Paris 2024: le projet (non retenu) de Groupe 6 et […]

21/09/2020

300 Finaliste malheureux de la compétition pour la conception, la réalisation et l'exploitation de l'Arena Porte de la Chapelle à Paris, remportée par Bouygues Bâtiment Île-de-France, SCAU et NP2F, le groupement mené par Vinci construction, associé à l'agence d'architecture Groupe 6 et à l'architecte […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital