Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en service cet été

La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été.

La reconstruction du pont de Gênes (Italie) - © Salini Impregilo
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en service cet été

Articles Liés

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre

Équerre d'argent 2017: Renzo Piano, le plus parisien des architectes italiens

Au pied du TGI, la Maison des avocats signée Renzo Piano enfile sa robe de verre et[...]

Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août 2018, la ville italienne s'apprête à inaugurer son nouveau franchissement. L'assemblage de la charpente mêlant acier et béton s'est achevé fin avril 2020. Mis en œuvre par le consortium PerGenova réunissant les entreprises de construction navale et d'infrastructures Fincantieri et Salini-Impregilo, les travaux ont été menés tambour battant, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. De telle sorte qu'en plein cœur de la crise sanitaire qui les a confinés plusieurs mois, les italiens ont pu découvrir le profil du nouveau pont franchissant la rivière ­Polcevera, conçu par le Génois Renzo Piano.

Tel un bateau de béton et d'acier

Pour ce pont urbain au tracé elliptique, l'architecte s'est inspiré des coques de bateau, comme un hommage au port de Gênes. Pas grand chose à voir avec le pont originel inauguré en 1967, conçu par l'ingénieur Riccardo Morandi (1902-1989) et doté de chevalets encastrés dans des piles en V et de tabliers en cantilever ­soutenus par quatre tirants de faisceaux de câbles noyés dans une gaine de béton. Dans le dessin plus minimal de Renzo Piano, 18 piles de béton armé supportent un tablier métallique de 1067 mètres de long dont le profil est affiné aux extrémités pour limiter son impact visuel. Constant, le pas de la structure est de 50 mètres, à l'exception des trois travées centrales qui traversent le ruisseau Polcevera et les zones ferroviaires où il atteint 100 mètres. Une barrière de verre anti-chute et anti-vent mesurant 2,50 mètres de haut, bordera l'ouvrage. Elle atténuera encore davantage l'impact visuel de l'infrastructure dans la vallée. D'un point de vue structurel et sismique, le tablier est isolé des piles grâce à l'utilisation de dispositifs de support qui permettent à la structure de "respirer" sans aucune influence sur sa stabilité et sa résistance. Au total, 67000 m3 de béton et 17400 tonnes d'acier ont été nécessaires pour bâtir l'infrastructure. Coût total de la conception et de la réalisation du nouveau viaduc: 202 millions d'euros.

 
 
 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Richard Klein, architecte, professeur d'histoire de l'architecture à l'ENSAP Lille, président du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA)

«Nous qualifions des candidats, sans postes de […]

16/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa. Rencontre avec Richard Klein, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477815_k6_k1_3420158.jpg

Enseignement de l'architecture: comment […]

15/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa, reflétant une profession en […]

PHOTO - 24961_1477803_k2_k1_3420134.jpg

David Chipperfield - Portrait

14/04/2021

300 Après ses études à l'université Kingston et à l'AA School, David Chipperfield crée son agence à Londres en 1985. David Chipperfield donne rapidement un développement international à son agence, construisant au Japon, aux Etats-Unis ou en Espagne. C'est à Berlin qu'il développe sa maîtrise des lieux […]

AMC n°295 - avril 2021, couverture

Le numéro d'avril d'AMC est paru

14/04/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°295-avril 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'enseignement de l'architecture et les débats qui agitent les enseignants des Ensa, un dossier sur l'habitat pour séniors, des détails "cloisons mobiles" et une matériauthèque […]

Abonnés AMC

Place et commerce, Bauchet & de La Bouvrie, Antogny-le-Tillac

Refaire place : esplanade publique et petit […]

13/04/2021

300 A Antogny-le-Tillac, bourg de campagne situé entre Tours et Poitiers, la mairie a fait l'acquisition d'une ancienne ferme, voisine d'une vaste zone de stationnement bitumée. L'ensemble, idéalement placé sur la rue principale, est désigné pour devenir le nouvel espace public central. C'est la jeune […]

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital