Le palais de justice d’Ignacio Prego à Pointe-à-Pitre cache bien son jeu

A quelques mètres seulement de la mer et face à la sous-préfecture, le nouveau palais de justice de Pointe-à-Pitre conçu par l’agence Ignacio Prego Architectures allie élégance et légèreté. Une illusion pour dissimuler un bâtiment résistant aux séismes, cyclones et intenses rayonnements solaires caribéens.

Entrée principale, Palais de Justice, Ignacio Prego Architectures, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 2018 - © Laure Vasconi
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Le palais de justice d’Ignacio Prego à Pointe-à-Pitre cache bien son jeu

Articles Liés

Ignacio Prego - Portrait

Pour l’architecte Ignacio Prego, le principal enjeu du nouveau palais de justice de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, était de concevoir «un bâtiment familier et pratique pour réconcilier les citoyens avec l’autorité de la magistrature». En effet, à travers un bâtiment bas très vitré, loin des imposants monolithes opaques – néoclassiques mais aussi contemporains –, les concepteurs ont cherché à créer un bâtiment qui n’intimide pas le riverain.

 

Transparence et opacité

Ce nouveau bâtiment regroupe l’ensemble des services du tribunal de grande instance, auparavant dispersés sur plusieurs sites. Il abrite trois salles d’audience, alors que l’ancien palais de justice n’en comportait qu’une, et multiplie sa surface de plancher par trois. Mais malgré ses presque 6000 m2 au total, l’édifice n’est pas un empilement d’étages: il se développe dans la longueur. Et les façades se veulent ouvertes et transparentes, comme un affranchissement des codes autoritaires de l’architecture judiciaire, agrémentées de pare-soleil pour notamment respecter l’intimité des salles d’audience. Ignacio Prego souhaitait «conférer à cette construction une forme de sérénité et de force au travers d’une vaste intériorité ouverte sur la ville, un espace creux, profond et préservé. A la fois avec une ouverture symbolique sur l’espace urbain et le nécessaire retrait qu’implique l’action judiciaire». De l’extérieur, c’est donc une série de lamelles dorées qui se donnent à voir, une teinte qui répond aux façades ocres de la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre située en face.

 

Contexte hostile

Le nouveau palais de justice apparaît ouvert et léger mais c’est pour mieux cacher sa complexité constructive. En effet, bâtir à Pointe-à-Pitre n’est pas un long fleuve tranquille: séismes, explosions volcaniques, cyclones ou encore fortes pluies, intensité des rayonnements solaires et salinité corrosive de l’air marin rendent le travail délicat. De plus, l’île ne dispose que d’une réserve limitée de matériel pour la construction. Ignacio Prego a donc fait le choix d’une ossature en béton armé continue entre le toit et les infrastructures, afin d’assurer le transfert des secousses sismiques jusqu’aux fondations. Une charpente métallique couvrant les espaces publics –salles d’audience et des pas perdus– vient compléter cette structure en béton. Les façades, également porteuses pour assurer le contreventement, sont en béton armé et châssis vitrés en aluminium. Les pare-soleil en aluminium doré –en finition anodisée afin d’être plus résistant– recouvrent l’ensemble des façades vitrées mais aussi les murs et toitures afin de les protéger de l’intense soleil caribéen ainsi que des chocs en cas de cyclone.

 

 

  • Lieu : Pointe-à-Pitre, Guadeloupe
  • Maîtrise d’ouvrage : Agence publique pour l'immobilier de la Justice
  • Maîtrise d'oeuvre : Ignacio Prego Architectures (Ignacio Prego et Rémi Souleau)
  • Programme : tribunal de grande instance
  • Surface : 5893 m2 SP
  • Calendrier : concours en 2011, chantier 2015-2018, ouverture en octobre 2018
  • Coût : 24,2 M€ HT
  • Entreprises : EGIS (BET TCE), Mazet & Associés (économiste), Vivié & Associés (acousticien), Plan 02 (BET HQE)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Marc-Antoine Richard-Kowienski et Anne-Julie Martinon architectes, agence Maaj

Maaj architectes - Portrait

02/06/2020

300 Anne-Julie Martinon et Marc-Antoine Richard-Kowienski ont étudié à Paris-Belleville. Ils ont fondé l’agence Maaj en 2011. La première réalisation de l'agence Maaj, un chalet en mélèze à Arêches-Beaufort (Savoie), réinterprétation des fermes de la région, a été lauréat du palmarès des lauriers de la […]

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-Bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité des aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels que les hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé, donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Equerre d’argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital