Le palais de justice d’Ignacio Prego à Pointe-à-Pitre cache bien son jeu

A quelques mètres seulement de la mer et face à la sous-préfecture, le nouveau palais de justice de Pointe-à-Pitre conçu par l’agence Ignacio Prego Architectures allie élégance et légèreté. Une illusion pour dissimuler un bâtiment résistant aux séismes, cyclones et intenses rayonnements solaires caribéens.

Entrée principale, Palais de Justice, Ignacio Prego Architectures, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, 2018 - © Laure Vasconi
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Le palais de justice d’Ignacio Prego à Pointe-à-Pitre cache bien son jeu

Articles Liés

Ignacio Prego - Portrait

Pour l’architecte Ignacio Prego, le principal enjeu du nouveau palais de justice de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, était de concevoir «un bâtiment familier et pratique pour réconcilier les citoyens avec l’autorité de la magistrature». En effet, à travers un bâtiment bas très vitré, loin des imposants monolithes opaques – néoclassiques mais aussi contemporains –, les concepteurs ont cherché à créer un bâtiment qui n’intimide pas le riverain.

 

Transparence et opacité

Ce nouveau bâtiment regroupe l’ensemble des services du tribunal de grande instance, auparavant dispersés sur plusieurs sites. Il abrite trois salles d’audience, alors que l’ancien palais de justice n’en comportait qu’une, et multiplie sa surface de plancher par trois. Mais malgré ses presque 6000 m2 au total, l’édifice n’est pas un empilement d’étages: il se développe dans la longueur. Et les façades se veulent ouvertes et transparentes, comme un affranchissement des codes autoritaires de l’architecture judiciaire, agrémentées de pare-soleil pour notamment respecter l’intimité des salles d’audience. Ignacio Prego souhaitait «conférer à cette construction une forme de sérénité et de force au travers d’une vaste intériorité ouverte sur la ville, un espace creux, profond et préservé. A la fois avec une ouverture symbolique sur l’espace urbain et le nécessaire retrait qu’implique l’action judiciaire». De l’extérieur, c’est donc une série de lamelles dorées qui se donnent à voir, une teinte qui répond aux façades ocres de la sous-préfecture de Pointe-à-Pitre située en face.

 

Contexte hostile

Le nouveau palais de justice apparaît ouvert et léger mais c’est pour mieux cacher sa complexité constructive. En effet, bâtir à Pointe-à-Pitre n’est pas un long fleuve tranquille: séismes, explosions volcaniques, cyclones ou encore fortes pluies, intensité des rayonnements solaires et salinité corrosive de l’air marin rendent le travail délicat. De plus, l’île ne dispose que d’une réserve limitée de matériel pour la construction. Ignacio Prego a donc fait le choix d’une ossature en béton armé continue entre le toit et les infrastructures, afin d’assurer le transfert des secousses sismiques jusqu’aux fondations. Une charpente métallique couvrant les espaces publics –salles d’audience et des pas perdus– vient compléter cette structure en béton. Les façades, également porteuses pour assurer le contreventement, sont en béton armé et châssis vitrés en aluminium. Les pare-soleil en aluminium doré –en finition anodisée afin d’être plus résistant– recouvrent l’ensemble des façades vitrées mais aussi les murs et toitures afin de les protéger de l’intense soleil caribéen ainsi que des chocs en cas de cyclone.

 

 

  • Lieu : Pointe-à-Pitre, Guadeloupe
  • Maîtrise d’ouvrage : Agence publique pour l'immobilier de la Justice
  • Maîtrise d'oeuvre : Ignacio Prego Architectures (Ignacio Prego et Rémi Souleau)
  • Programme : tribunal de grande instance
  • Surface : 5893 m2 SP
  • Calendrier : concours en 2011, chantier 2015-2018, ouverture en octobre 2018
  • Coût : 24,2 M€ HT
  • Entreprises : EGIS (BET TCE), Mazet & Associés (économiste), Vivié & Associés (acousticien), Plan 02 (BET HQE)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 31799_1855995_k3_k1_4291384.jpg

Jeux de briques à Lille : un centre de recherche […]

30/01/2023

300 À Lille, JAQ conçoit un centre de recherche en cancérologie décomposé en deux parties, l'une publique, l'autre privée, à l'image des activités qu'il contient. À travers une masse compacte, JAQ use de diverses appareillages de briques pour signifier les niveaux et les fonctions de l'édifice. Un […]

Trophée Béton Écoles 11e édition : 1er prix PFE, Eloi RICHIERO, Ensa Strasbourg

Trophée Béton Écoles : la soirée de remise des […]

30/01/2023

300 Depuis 2012, le Trophée béton Écoles organisé par l’association Bétocib, le Centre d’information sur le ciment et ses applications (CIMbéton) et la Fondation École Française du béton, sous le patronage du ministère de la Culture, révèle les jeunes talents des écoles d’architecture françaises, à […]

PHOTO - 9330_588386_k2_k1_1426985.jpg

Dossier détails : Nez de dalle

27/01/2023

300 A rebours de la mode des enveloppes continues, nombre d'architectes exhument un élément de modénature historique pour habiller leurs projets : les corniches. Mais ils ne se contentent pas d'apposer des éléments de décor en débord de la façade isolée. Epaissies, les corniches deviennent des […]

Latour ou le retour de la philosophie en […]

26/01/2023

300 Enquête dans le monde de l'architecture, pour prendre la mesure des apports de Bruno Latour (1947-2022) à cette discipline. Comment les architectes mobilisent-ils, dans leur pratique et recherche, les notions et outils de celui qui fut tout à la fois sociologue, anthropologue et philosophe des […]

Fauteuil avec Pilati, tapis Constellations avec une literie Mobilier national, PINTO

Maison & Objet et in the City, en bleu, or, et […]

26/01/2023

300 Malgré le froid, les grèves, le public s’est déplacé en nombre pour la semaine de célébration du design du 18 au 23 janvier 2023. Dans Paris ou jusqu’aux halls du Salon de Villepinte, parcours en couleurs. Retour sur ce qu'il faut retenir de cette édition 2023, où en dépit des teintes officielles à […]

Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018

L'indien Balkrishna Doshi, prix Pritzker, est […]

25/01/2023

300 Il était le premier Indien récompensé par la plus prestigieuse des distinctions en architecture, le prix Pritzker 2018. Balkrishna Doshi est décédé le 24 janvier 2023 à Ahmedabad (Inde), à l'âge de 95 ans. Son architecture explore à travers le modernisme, les relations entre les besoins fondamentaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital