Le pavillon à la Triennale de Milan 2019: expression d'une pensée française

La XXIIe édition de la Triennale de Milan, festival de création contemporaine, se tiendra du 1er mars au 1er septembre 2019 sous le commissariat de Paola Antonelli, avec pour thématique "Broken Nature: Design Takes on Human Survival". Le pavillon français a été confié à l'historienne et critique Catherine Geel. Il réunira neuf projets de chercheurs et designers.

Plateforme d'exposition de la section française à la Triennale de Milan 2019, par Block Architectes, «De la pensée au visible: design as a large ring» - © Karl Nawrot
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Le pavillon à la Triennale de Milan 2019: expression d'une pensée française

Articles Liés

Salon du meuble de Milan 2018 : le In et le Off en images

Salon du meuble de Milan 2018 : les talents à suivre

La XXIIe édition de la Triennale de Milan suggère l'idée d’une discipline, le design, comme éclairage puissant sur l’homme et son environnement. Une vision restauratrice capable, si ce n’est de soutenir son existence -pour les plus pessimistes-, de lui assurer une fin plus élégante.

Colorants cellulaires, cellulose pétrifiée

Le pavillon français a été confié à l’historienne de l’art et critique Catherine Geel. Il réunira neuf projets sous le titre "De la pensée au visible: design as a large ring". C’est l'agence d'architecture Block qui assurera la scénographie de cette exposition conceptuelle: une maquette-surface accueillera une diversité de pièces -des photos, de rares objets-, des processus, enfin, une vidéo par intervenant pour en faciliter l’abord. Parmi les propositions: l’agence TVK interroge le sol au-delà de la notion de pellicule, comme "une surface d’échange entre deux épaisseurs"; le designer Samy Rio évalue les possibilités du bambou comme matériau duquel extraire des éléments semi-finis qui intégreraient l’industrie; Pili explore une production de colorants écologiques sur un mode cellulaire; Emile de Visscher étudie une machine-outil de pétrification, pour transformer la cellulose en roche...

"Une priorité de notre diplomatie culturelle"

L’élaboration du concept collectif est originale sur son principe, puisque chaque œuvre est le fruit d’allers et retours entre participants, assortis de votes. Une aventure "à la française", qui reconnaît une tradition d’excellence, met en débat la recherche et la création, questionne ses champs d’investigation sans toujours y répondre. Le design est "une priorité de notre diplomatie culturelle", a déclaré lors de la présentation du projet Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Souhaitons que cette pensée de "French Theory" soit lisible. A cette fin, sur des étagères intégrées au dispositif scénographique, des exemplaires du catalogue seront mis à la disposition des visiteurs.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Serpentine Pavilion 2019, Junya Ishigami architecte

Cet été, Junya Ishigami enchantera la Serpentine […]

20/02/2019

C’est l’architecte japonais Junya Ishigami, dont les œuvres aériennes étaient exposées à l’été 2018 à la Fondation Cartier, à Paris, qui réalisera le Pavillon Serpentine 2019. Installation à […]

Junya Ishigami architecte, par Tasuko Amada

Junya Ishigami architecte - portrait

20/02/2019

Né en 1974, l'architecte japonais Junya Ishigami, formé à la National University of Fine Arts and Music de Tokyo, fonde son agence dans la capitale japonaise en 2004. Lauréat du Global Award for Sustainable Architecture en 2010, il réalisera le pavillon de […]

AMC n°44-février 1978, couverture

Dans les archives d'AMC: 1978, rencontre avec […]

20/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe […]

19/02/2019

Parmi les 7 réalisations françaises encore en lice pour obtenir le prix Mies van der Rohe 2019, seule l'opération Grand Parc, de transformation de 530 logements conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, reste […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Jardins d'hiver et balcons en extension, la […]

19/02/2019

Seule réalisation française sélectionnée parmi les finalistes du prix Mies van der Rohe 2019, l'opération Grand Parc conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin expérimente le béton […]

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr.

Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager […]

19/02/2019

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus