Le pavillon à la Triennale de Milan 2019: expression d'une pensée française

La XXIIe édition de la Triennale de Milan, festival de création contemporaine, se tiendra du 1er mars au 1er septembre 2019 sous le commissariat de Paola Antonelli, avec pour thématique "Broken Nature: Design Takes on Human Survival". Le pavillon français a été confié à l'historienne et critique Catherine Geel. Il réunira neuf projets de chercheurs et designers.

Plateforme d'exposition de la section française à la Triennale de Milan 2019, par Block Architectes, «De la pensée au visible: design as a large ring» - © Karl Nawrot
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Le pavillon à la Triennale de Milan 2019: expression d'une pensée française

Articles Liés

Salon du meuble de Milan 2018 : le In et le Off en images

Salon du meuble de Milan 2018 : les talents à suivre

La XXIIe édition de la Triennale de Milan suggère l'idée d’une discipline, le design, comme éclairage puissant sur l’homme et son environnement. Une vision restauratrice capable, si ce n’est de soutenir son existence -pour les plus pessimistes-, de lui assurer une fin plus élégante.

Colorants cellulaires, cellulose pétrifiée

Le pavillon français a été confié à l’historienne de l’art et critique Catherine Geel. Il réunira neuf projets sous le titre "De la pensée au visible: design as a large ring". C’est l'agence d'architecture Block qui assurera la scénographie de cette exposition conceptuelle: une maquette-surface accueillera une diversité de pièces -des photos, de rares objets-, des processus, enfin, une vidéo par intervenant pour en faciliter l’abord. Parmi les propositions: l’agence TVK interroge le sol au-delà de la notion de pellicule, comme "une surface d’échange entre deux épaisseurs"; le designer Samy Rio évalue les possibilités du bambou comme matériau duquel extraire des éléments semi-finis qui intégreraient l’industrie; Pili explore une production de colorants écologiques sur un mode cellulaire; Emile de Visscher étudie une machine-outil de pétrification, pour transformer la cellulose en roche...

"Une priorité de notre diplomatie culturelle"

L’élaboration du concept collectif est originale sur son principe, puisque chaque œuvre est le fruit d’allers et retours entre participants, assortis de votes. Une aventure "à la française", qui reconnaît une tradition d’excellence, met en débat la recherche et la création, questionne ses champs d’investigation sans toujours y répondre. Le design est "une priorité de notre diplomatie culturelle", a déclaré lors de la présentation du projet Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Souhaitons que cette pensée de "French Theory" soit lisible. A cette fin, sur des étagères intégrées au dispositif scénographique, des exemplaires du catalogue seront mis à la disposition des visiteurs.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Patrick Bouchain, sur le site de Nature & Découverte à Versailles, le 23 juin 2018

Grand Prix de l'urbanisme 2019: Patrick Bouchain, […]

18/04/2019

C'est à Patrick Bouchain, architecte et scénographe engagé, que le Grand Prix de l'urbanisme 2019 est décerné. Il lui sera remis par Jacqueline Gourault, la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités […]

L’architecture, les aventures spatiales de la raison Henri Raymond, préface de Jean-Pierre Frey, Collection Eupalinos/A+U, Editions Parenthèses

Le non-conformisme d’Henri Raymond - Livre

18/04/2019

Relire le grand sociologue de l’architecture que fut Henri Raymond (1921-2016) est une entreprise à saluer, due à Jean-Pierre Frey, professeur émérite à l’Ecole d’urbanisme de Paris. La réédition de L’architecture, les […]

Archi5 et Tecnova architecture, complexe sportif à Antony

Un complexe sportif minéral et cuivré, par Archi5 […]

17/04/2019

Pour répondre aux désirs politiques d’une nouvelle ambition urbaine pour le quartier La Fontaine d’Antony (Hauts-de-Seine), l’agence Archi5 a conçu cet équipement sportif comme un nouvelle centralité. Dans un contexte […]

AMC n°54-55-septembre 1981

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de […]

17/04/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

La cathédrale Notre-Dame de Paris, ce mardi 16 avril 2019, au matin

Notre-Dame de Paris: sans toit ni flèche, mais […]

16/04/2019

Réveil difficile sur l'île de la Cité. Après une nuit de lutte contre le feu, les pompiers de Paris ont annoncé avoir maîtrisé l'incendie qui ravageait depuis hier soir la cathédrale Notre-Dame. Place, maintenant, au diagnostic des […]

Qui a dit?

Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite […]

16/04/2019

Une citation, trois possibilités. Qui a dit: "Je trouve dans l'architecture dite populaire une rigueur qui fait défaut à certaines architectures de représentation"? Patrick Bouchain, André Ravéreau ou Bernard Rudofsky? La réponse, en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus