Le Préhistomuseum de Ramioul, en Belgique, par l'atelier d’architecture AIUD

Objet d’une importante restructuration conduite par l’atelier d’architecture AIUD, le Préhistosite de Ramioul, en Belgique, rebaptisé "Préhistomuseum", a rouvert ses portes cette année sur la base d'un nouveau projet muséa : faire de la "pop archéologie".

Préhistomuseum de Ramioul, Belgique, atelier d'architecture AIUD - © www.alainjanssens.be
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Le Préhistomuseum de Ramioul, en Belgique, par l'atelier d’architecture AIUD

"La pop archéologie, c’est chercher à rendre le patrimoine accessible, compréhensible et utile à tout le monde", résume Fernand Collin, le directeur du Préhistomuseum, musée archéologique implanté sur le site de la grotte de Ramioul, témoin du passage des hommes de Néandertal.

Sur la base de ce projet muséal, le Préhistosite a été entièrement refondé. Le nouveau bâtiment, baptisé "Préhistomuseum", a absorbé l’ancien, un hall de distribution et d’accueil articulant le neuf et l’existant. Il se développe parallèlement au chemin qui mène à la grotte, un axe paysager structurant. L’accueil s'effectue par le foyer, volume indépendant ouvert sur le site par de grandes baies vitrées, et coiffé par les importants porte-à-faux de la toiture. Le musée lui-même est un écrin protecteur, qui assume dans son expression les fonctions qui lui sont assignées: la grande salle d’expositions temporaires, et le centre de conservation, d’études et de documentation archéologique dont on peut observer le fonctionnement de la chaîne opératoire à travers une paroi de verre.

 

Paille et terre crue

 

Par ses modes constructifs et ses matériaux, ce projet vise également à minimiser l’énergie grise et favoriser les cycles courts de consommation. Le hors-sol du bâtiment est entièrement réalisé en ossature bois remplie de paille, avec une finition des murs en terre crue côté intérieur et un bardage en Corten à l’extérieur. La terre crue participe naturellement à la stabilisation hydrique de l’ambiance et permet ainsi, avec l’inertie thermique et l’isolation, de réduire les besoins en climatisation. Le musée deviendra autonome en énergie de chauffage en utilisant une chaudière à broyat alimentée par le bois d’éclaircissement du site. Broyat que l’on retrouve dans tous les cheminements, pour l’économie de sa mise en œuvre et la facilité d’entretien.

 

 

  • Maîtrise d’ouvrage: commune de Flémalle et Préhistomuseum Asbl
  • Maîtrise d’œuvre: Atelier d’architecture AIUD, Gil Honoré architecte; Florence Grégoire, Johanne Hubin, iris Reuter, Gael Witoorski, collaborateurs; Greisch, BET structure et techniques spéciales; Mathilde Sauvillers, paysagiste; Pascal Payeur, scénographie; Jacques Fryns, scénographie; Werner Moron, artisite; Marie Martinez, chorégraphe
  • Surface: 3800 m2, dont 600 m2 existants
  • Calendrier: 2011, concours; 2015, réception; février 2016, ouverture au public

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Réhabilitation d'un immeuble de bureaux, Brenac & Gonzalez et associés, Boulogne-Billancourt

Réhabilitation d'un immeuble de bureaux - Brenac & […]

28/06/2017

Les architectes de l’agence Brenac & Gonzalez profitent de la restructuration d’un immeuble de bureaux des années 1990 pour en transformer l’image. Grâce à un travail soigné sur la façade, mené en collaboration avec le bureau […]

Atelier Brenac & Gonzalez et associés

Brenac & Gonzalez

28/06/2017

L’Atelier d’architecture Brenac & Gonzalez a été créé en 1981 par Olivier Brenac et Xavier Gonzalez. Brenac & Gonzalez regroupe aujourd’hui une trentaine de personnes et les fondateurs sont accompagnés de deux associés, Jean-Pierre […]

Conservatoire de danse et de musique, Joly & Loiret architectes, Versailles

Conservatoire de danse et de musique - Joly & […]

27/06/2017

Greffé à un groupe scolaire existant, le pôle de danse et de musique du conservatoire à rayonnement régional de Versailles Grand Parc conçu par Joly & Loiret se signale par sa silhouette déhanchée à la tonalité laiteuse. […]

La Bourse de commerce, nouveau musée de la collection Pinault à Paris ; Tadao Ando, NeM, Pierre-Antoine Gatier, architectes ; image de synthèse, le promenoir et l’oculus, au sommet du cylindre

Tadao Ando s'empare de la Bourse de Commerce à […]

27/06/2017

Accompagné de l’architecte japonais Tadao Ando, François Pinault a dévoilé les premières images du futur musée parisien dédié à sa collection d’art contemporain. Il sera aménagé au cœur du quartier des […]

L'observatoire du Parc du Peuple de l'herbe, AWP architectes et HHF architects, Carrières-sous-Poissy, Yvelines

Le Parc du peuple de l'herbe inauguré entre Seine […]

26/06/2017

Après plusieurs années de travaux menés par les paysagistes de l'agence Ter, le Parc du Peuple de l’herbe a officiellement ouvert au grand public. Imaginé comme un lieu de découvertes, de promenades et de loisirs, axé sur la préservation de […]

Pavillon 2017 de la Serpentine Gallery par l'architecte Francis Kéré, Londres

Le pavillon de la Serpentine selon Kéré

26/06/2017

Le pavillon éphémère conçu par l'architecte burkinabé Diébédo Francis Kéré pour la très sélecte Serpentine Gallery a ouvert ses portes dans les jardins de Kensington, à Londres. Il est visitable […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus