Abonnés AMC

"Le rapport au politique a été notre obsession pendant 40 ans", rencontre avec les fondateurs d'Arc en Rêve

Avec la création du centre d'architecture Arc en rêve à Bordeaux en 1980, Francine Fort et Michel Jacques ont fait œuvre de pionniers. En quarante ans, les deux fondateurs ont accueilli sur les bords de Garonne les plus grands noms de l'architecture, de Tadao Ando à Massimiliano Fuksas, de Zaha Hadid à Junya Ishigami, tout en associant ateliers pédagogiques, expositions et expérimentations de terrain. Alternant approches locale et globale, ils ont contribué à faire découvrir la scène des pays émergents - souvent avec une longueur d'avance - et à diffuser les débats contemporains. Alors qu'ils s'apprêtent à passer la main, le duo revient sur les débuts de cette aventure, ses moments clés, ainsi que sur les rapports avec les institutions locales et la scène architecturale bordelaise.

Michel Jacques et Francine Fort, cofondateurs d'Arc en rêve, le centre d'architecture de Bordeaux
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Le rapport au politique a été notre obsession pendant 40 ans, rencontre avec les fondateurs d'Arc en Rêve

Articles Liés

ARC EN RÊVE À LILLE DESIGN

INservitude : Arc en rêve en totale liberté

Office, la radicalité belge envahit Arc en rêve

Arc en rêve a officiellement ouvert ses portes en janvier 1981.  Pouvez-vous revenir sur les circonstances de sa création et sur la signification de ce nom ? Francine Fort :  Ayant étudié la psychologie, mon projet initial était de créer une école parallèle pour les enfants autistes et psychotiques. Je souhaitais les faire travailler avec d'autres jeunes non malades autour de l'espace. On m'a conseillé d'aller rencontrer Michel et Philippe Jacques, étudiants à l'école d'architecture, qui avaient une vision de l'exercice de la profession autre que la pratique libérale. Philippe se destinait à la bande dessinée et Michel s'intéressait aux ateliers publics. Finalement, je n'ai pas réalisé mon projet, ni eux le leur, mais nous avons créé Arc en rêve ! Cette proposition de nom formulée par Michel […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital