Le siège social WWF, au Pré-Saint-Gervais, de NeM architectes

Pour son nouveau siège social, la Fondation WWF France a chargé l'agence NeM Architectes de la restructuration d'un ancien bâtiment industriel avec pour volonté de réaliser un lieu démonstrateur de ses activités.

Nem architectes - Siège social, au Pré-Saint-Gervais - © Daisy Reillet
photo n° 1/7
Zoom sur l'image Le siège social WWF, au Pré-Saint-Gervais, de NeM architectes

Pour son nouveau siège social, la fondation WWF France a choisi un bâtiment industriel à recycler dans le respect absolu de ses propres principes, durables, autour de cinq axes répondant au « One Planet Living », qui prévoit notamment le zéro déchet ou le zéro carbone. L’enveloppe bioclimatique privilégie ainsi la passivité, la récupération de l’eau (chasses d’eau, arrosage) et de l’énergie (par des panneaux solaires et cellules photovoltaïques). Les matériaux naturels recyclables, voire recyclés, sinon biosourcés étaient requis. Le concepteur s’est donc servi d’une partie de ceux issus de la démolition et a opté pour un mobilier issu du réemploi avec M Maximum et Emmaüs Défi. En lieu et place de l’espace sous verrière originel, un patio central ouvert avec un jardin à rez-de-chaussée apporte la lumière du jour au coeur de l’îlot, entièrement bâti entre mitoyens sur trois niveaux. Autre principe : une organisation verticale optimisée. Au niveau 0, où est aménagé l’accueil du public, s’ajoutent deux étages de bureaux ouverts avec des salles mutualisées autour du patio, puis une surélévation partielle en bois côté rue, en retrait, qui accueille un grand espace de convivialité partagé. Enfin, un toit-terrasse a été développé en prolongement, à la manière d’un relais de biodiversité avec un potager, du compost, des plantations, des nichoirs. Pour l’architecte Lucie Niney, « cette réalisation illustre que la réflexion, fruit d’une approche intégrée et portée par des choix sobres, désirables et efficaces, permet d’atteindre une qualité architecturale et des performances dans un budget raisonnable ». Surtout quand l’entreprise générale joue le jeu, avec maîtrise.

 

  • Lieu : Pré-Saint-Gervais
  • Maîtrise d’ouvrage : WWF France ; Aktis Partners, AMO
  • Maîtrise d'oeuvre : NeM Architectes, Lucie Niney et Thibault Marca ; Batiserf, BET structure ; Franck Boutté, BET Fluides et HQE
  • Programme : Siège social WWF France
  • Surface : 2137 m2
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Coût : 7,3 M€ (acquisition et travaux)
  • Entreprises : Rabot Dutilleul
  • Produits : Métisse

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Vue aérienne de lotissements en France

Grand débat national: les audacieuses propositions […]

20/03/2019

L’Académie d’architecture, les principaux syndicats d'architectes et de grandes associations professionnelles se sont rassemblés pour apporter leur contribution au grand débat national, sous forme de 73 propositions. Après la déroute du vote de la […]

AMC n°50-décembre 1979, couverture

Dans les archives d'AMC: 1979, hommage à Carlo […]

20/03/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Coedition, aménagement intérieur par Luca Nichetto

Coedition, le premier showroom d’un jeune […]

20/03/2019

L’ouverture du showroom Coedition à Paris est une aventure franco-italienne. L’éditeur est un duo père-fils qui fabrique ses meubles en Lombardie et collabore avec des designers des deux côtés de la frontière, et au-delà. Samuel Coriat, le […]

Extension d'école maternelle, LT2A architectes, Paul Emmanuel Lambert et Foucault Tiberghien architectes, Loos (Nord)

Extension d'école en site occupé, par LT2A […]

19/03/2019

La jeune agence parisienne LT2A, fondée par les architectes Paul Emmanuel Lambert et Foucault Tiberghien, livre la rénovation et l'extension d'une école maternelle à Loos (Nord). Le marché lancé pour l’extension de cette école maternelle […]

Centre technique municipal du Blanc-Mesnil (André Lurçat, arch., 1963), octobre 2018

Au Blanc-Mesnil, on rase André Lurçat

19/03/2019

Après-guerre, la ville du Blanc-Mesnil s'enorgueillissait d'une vingtaine de bâtiments signés André Lurçat. Aujourd'hui, elle a fait le choix de démolir le centre technique municipal, construit en 1962 par l'architecte. En […]

Journée-débat:

Quelle place pour le genre en architecture? […]

19/03/2019

Le vendredi 22 mars 2019 au 11 Conti-Monnaie de Paris (VIe arr.), la journée-débat "Genres et espaces" réunira chercheurs, associations, collectifs et enseignants des écoles d'architecture, proposant une réflexion inclusive dans leurs travaux. De la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus