Le vocabulaire signé Nathalie Crinière

Nathalie Crinière, dont l'agence fête ses 20 ans cette année, vient de signer dans un esprit muséal la galerie Dior, à Paris. Son vocabulaire ? Le « feuilletage », principe de superposition de l'objet générateur de volume ; l'« élévation », exploitation de toute la hauteur d'un espace ; et la « vitrine-ruban », dispositif continu de présentation qui traverse une exposition.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
PHOTO - 29305_1715006_k2_k1_3943718.jpg - © Kristen Pelou
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Le vocabulaire signé Nathalie Crinière

Articles Liés

Arquitectura-G scénographie une boutique Acne, sur les ruines d'une banque braquée

L'EXERCICE DE LA SCÉNOGRAPHIE

Dossier détails : escaliers scénographiques

Paris, le 6 mars 2022. En pleine Fashion Week de la saison automne-hiver 2022-2023, la planète mode a rendez-vous au 30, avenue Montaigne à Paris pour la réouverture du site historique de Dior. Après plus de deux ans de travaux, le mythique hôtel particulier s'est métamorphosé en un temple du luxe de 10 000 m2 : immense boutique, salons d'essayage, ateliers de couture et de joaillerie, restaurant, café, jardins, etc. A l'angle du bâtiment, a ouvert la galerie Dior - musée qui ne dit pas son nom -, dont l'aménagement a été confié à la scénographe Nathalie Crinière. L'histoire de la marque est contée sur 2 000 m2 par le biais, notamment, d'une ribambelle de mannequins présentés à hauteur d'homme ou d'une salle arborant les maquettes de ses robes. Outre le bureau de Christian Dior, les visiteurs peuvent, à […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital