En bord de Seine, les entrepôts Point P d'Elisabeth Veit dialoguent avec Paris

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes.

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit - © Antoine Mercusot
photo n° 1/6
Zoom sur l'image En bord de Seine, les entrepôts Point P d'Elisabeth Veit dialoguent avec Paris

En bord de Seine, à proximité du parc André Citröen à Paris, Elisabeth Veit conçoit une nouvelle relation entre l'industrie portuaire et la ville pour le dernier entrepôt Point P de la capitale. Cherchant la rupture avec l'écriture générique des programmes équivalents, l'architecte privilégie des matériaux nobles et pérennes. C'est donc sous une peau de bois et d'acier Corten que le nouvel entrepôt prend forme. Au caractère hermétique et inerte des façades industrielles traditionnelles, il mise sur davantage de transparence : des claires-voies de bois, disposées verticalement, donnent alors à voir la nature de l'installation. Pour autant, la volumétrie globale du programme rappelle par sa grande simplicité les impératifs fonctionnels d'un tel espace.

Une simplicité vertueuse

Les exigences environnementales du Plan climat de la Ville de Paris corrélées à celles, encore plus exigeantes, de la maîtrise d'ouvrage ont conduit à une conception vertueuse. Le magasin, bien isolé, est étanche à l’air et dispose d'équipements de ventilation adaptés. De leur côté, les entrepôts, pensés comme de simples abris étanches, ne requièrent aucun dispositif particulier : ils se targuent uniquement d'être réalisés à partir de matériaux ne nécessitant pas d’entretien et dont le vieillissement, même sur un lieu de crue, est un embellissement. Intégrant des fenêtres en aluminium thermolaquées, les façades du magasin consistent en de véritables panneaux sandwich, à l'inverse de celles des espaces techniques essentiellement composées d'une paroi de polycarbonate translucide. Public ou privé, le tout est habillé de claustras de bois lamellé-collé, posé au-dessus d’un socle d’acier autopatinable. Ce dernier élément permet une continuité matérielle avec les différents portillons qui assurent un accès limité des piétons pendant la journée.

 

  • Lieu : Paris 15e
  • Maîtrise d’ouvrage : Point P Ile-France (groupe Saint-Gobain)
  • Maîtrise d'oeuvre : Elisabeth Veit, architecte mandataire ; Jean Poisson : architecte associé
  • Programme : création d’un magasin de vente et d’entrepôts et de stockage
  • Surface : 1895 m2 SP

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus