Les folies architecturales de la maya-mania envahissent le Quai Branly

Au musée du Quai Branly, l’installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique met à l'honneur l'engouement américain pour ces bâtiments graphiques, esseulés en pleine jungle. Leur qualité et leur beauté nourrissent encore aujourd'hui l'imaginaire des architectes et se complait, à travers des œuvres évocatrices, d'une histoire précolombienne. Spécialiste de la culture Tiki, Sven Kirsten revisite la reviviscence de la culture et de l’iconographie «Maya» dans la Californie de la fin du XIXe et du XXe siècle.

Maya Chapel: exterior - © ALA Art, Design & Architecture Museum; University of California, Santa Barbara.
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Les folies architecturales de la maya-mania envahissent le Quai Branly

L’installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique évoque la puissance inspiratrice de l’archéologie et la fascination pour les cultures englouties. En quête des origines de son existence, l’homme contemple avec émerveillement la grandeur et la décadence des civilisations, et puise dans son imagination pour recréer en pensée la splendeur des palais et des temples. Ainsi, dans les débuts de l’archéologie méso-américaine, la découverte de villes mystérieuses enfouies sous les lianes et la végétation tropicale a nourri l’imagination de l’Occident.

De Robert Stacy-Judd à Frank Lloyd Wright

Les Américains ont longtemps souffert d’un manque d’identité historique et envié l’Ancien Monde pour ses grandes civilisations, en particulier les empires romain et grec. Avec leurs prouesses architecturales et artistiques, les civilisations mayas et aztèques semblaient pouvoir rivaliser avec celles de ces prédécesseurs européens. L’Amérique du Nord pouvait enfin se vanter d’avoir trouvé ses racines. Cette philosophie resta très présente jusque dans les années 1920. Au moment même où l’archéologie maya bénéficiait dans les médias d’une popularité sans précédent, l’architecte Robert Stacy-Judd annonçait avec la construction de son Aztec Hotel à Monrovia (Californie) le premier exemple d’une architecture 100% américaine. L’usage impropre du terme « aztèque », appliqué à un bâtiment qui arbore principalement des éléments de style maya, est symptomatique de l’interprétation tous azimuts des sources artistiques méso-américaines qui avait cours à l’époque. Durant cette courte période qui va du milieu des années 1920 à la fin des années 1930, l’architecture et l’esthétique mayas deviennent incontournables aux Êtats-Unis. Cette exposition présente un échantillon de ce phénomène unique dans la culture pop, qui se décline depuis des interprétations accomplies comme celles de Frank Lloyd Wright jusqu’à des expressions plus populaires dans le milieu du XXe siècle.

 

  • Installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique

  • Du 20 juin au 8 octobre 2017

  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 75007 Paris

  • www.quaibranly.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PCA-Stream, restructuration du 52 Champs

Philippe Chiambaretta reconfigure un fleuron des […]

17/07/2018

Fleuron des Champs-Elysées, le paquebot Art déco qui abritait l’ancien Virgin Megastore se transforme. Une restructuration lourde conduite sur dix-huit mois de chantier par l’agence PCA-Stream. Avec une nouvelle programmation, un patrimoine valorisé, une […]

Hachler Fuhrimann

Andreas Fuhrimann Gabrielle Hächler Architekten

17/07/2018

Tous deux diplômés de l’ETH de Zurich, Gabrielle Hächler et Andreas Fuhrimann débutent leur collaboration en 1995. Jouant du conflit entre concept et contexte, qu’il soit physique ou culturel, ils recherchent sans cesse cet équilibre entre […]

Le 37 Sainte-Croix Atrium en cours de chantier DATA Architectes

À Paris, DATA fait sortir le BHV de ses murs

16/07/2018

Si la Fondation du groupe Galeries Lafayette, conçue par OMA dans le Marais (Paris IVe), a suscité l'enthousiasme général lors de son inauguration en mars, il faudra attendre le printemps 2019 pour prendre la mesure de ce bâtiment-machine qui s'inscrit dans […]

Appel à candidatures pour l'Annuel AMC 2018

Annuel AMC 2018: les candidatures sont ouvertes

03/07/2018

La rédaction d'AMC sélectionne les 100 bâtiments qui ont marqué 2018 pour les publier dans son numéro spécial "Une année d'architecture en France". Proposez vos réalisations avant le 28 septembre 2018 en remplissant le […]

Lauréat 2017 du prix Innovation et architecture pour la mer de la Fondation Jacques Rougerie - Currents for Currents par Alam Deo Alrashid

Participez au concours de la fondation Jacques […]

16/07/2018

Le concours international d’architecture de la fondation Jacques Rougerie invite les architectes, ingénieurs, designers, étudiants et professionnels à s'intéresser aux nouveaux cadres de vie, d’équipement, de mobilité et […]

Valérie Jouve Sans titre (les Façades), 2017/8

Valérie Jouve dialogue avec le territoire […]

13/07/2018

Dans le cadre de son 30e anniversaire, le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne accueille « Formes de vie », la première exposition à Saint-Étienne de l’artiste photographe et vidéaste Valérie Jouve, originaire de la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus