Les folies architecturales de la maya-mania envahissent le Quai Branly

Au musée du Quai Branly, l’installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique met à l'honneur l'engouement américain pour ces bâtiments graphiques, esseulés en pleine jungle. Leur qualité et leur beauté nourrissent encore aujourd'hui l'imaginaire des architectes et se complait, à travers des œuvres évocatrices, d'une histoire précolombienne. Spécialiste de la culture Tiki, Sven Kirsten revisite la reviviscence de la culture et de l’iconographie «Maya» dans la Californie de la fin du XIXe et du XXe siècle.

Maya Chapel: exterior - © ALA Art, Design & Architecture Museum; University of California, Santa Barbara.
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Les folies architecturales de la maya-mania envahissent le Quai Branly

L’installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique évoque la puissance inspiratrice de l’archéologie et la fascination pour les cultures englouties. En quête des origines de son existence, l’homme contemple avec émerveillement la grandeur et la décadence des civilisations, et puise dans son imagination pour recréer en pensée la splendeur des palais et des temples. Ainsi, dans les débuts de l’archéologie méso-américaine, la découverte de villes mystérieuses enfouies sous les lianes et la végétation tropicale a nourri l’imagination de l’Occident.

De Robert Stacy-Judd à Frank Lloyd Wright

Les Américains ont longtemps souffert d’un manque d’identité historique et envié l’Ancien Monde pour ses grandes civilisations, en particulier les empires romain et grec. Avec leurs prouesses architecturales et artistiques, les civilisations mayas et aztèques semblaient pouvoir rivaliser avec celles de ces prédécesseurs européens. L’Amérique du Nord pouvait enfin se vanter d’avoir trouvé ses racines. Cette philosophie resta très présente jusque dans les années 1920. Au moment même où l’archéologie maya bénéficiait dans les médias d’une popularité sans précédent, l’architecte Robert Stacy-Judd annonçait avec la construction de son Aztec Hotel à Monrovia (Californie) le premier exemple d’une architecture 100% américaine. L’usage impropre du terme « aztèque », appliqué à un bâtiment qui arbore principalement des éléments de style maya, est symptomatique de l’interprétation tous azimuts des sources artistiques méso-américaines qui avait cours à l’époque. Durant cette courte période qui va du milieu des années 1920 à la fin des années 1930, l’architecture et l’esthétique mayas deviennent incontournables aux Êtats-Unis. Cette exposition présente un échantillon de ce phénomène unique dans la culture pop, qui se décline depuis des interprétations accomplies comme celles de Frank Lloyd Wright jusqu’à des expressions plus populaires dans le milieu du XXe siècle.

 

  • Installation Aztec Hotel. Le style néo-maya en Amérique

  • Du 20 juin au 8 octobre 2017

  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 75007 Paris

  • www.quaibranly.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus

Oyapock

17/10/2018

Issus de l’agence Brenac & Gonzalez et du studio brésilien Arthur Casas, Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus créent Oyapock en 2015. Leur nom fait référence au fleuve qui sépare la France (Guyane) et le […]

L'ISMO, Institut des sciences moléculaires d’Orsay, par KAAN Architecten

KAAN et FRES réalisent le nouvel écrin de […]

16/10/2018

Dès la rentrée universitaire de 2018, l’ISMO, Institut des sciences moléculaires d’Orsay, s’est installé sur le plateau de Saclay, dans ses nouveaux locaux, signés KAAN Architecten. Derrière son apparence massive et stricte, le […]

L'artiste Brusk s'invite sur le chantier des Ateliers Gaité, de l'agence MVRDV

Arrêt sur chantier : Brusk s'invite aux Ateliers […]

16/10/2018

En attendant le lancement des Ateliers Gaité dans le quartier Montparnasse à Paris, l'opérateur Unibail-Rodamco-Westfield invite des artistes contemporains à investir le chantier en cours. La fresque du street-artiste Brusk est à découvrir sur la […]

Exemple de mobilier développé lors la première édition de Forme publique, 2012

Et si vous dessiniez le futur mobilier urbain de […]

16/10/2018

Jusqu’au 19 novembre 2018, La Défense de Paris invite des équipes de créateurs et d’industriels pour imaginer le mobilier urbain de demain. Pour la quatrième édition de la manifestation biannuelle Forme publique, architectes et designers devront […]

Le musée des Beaux-Arts des Grisons livré en 2016 à Chur, par Barozzi Veiga

Le monolithe du musée des Beaux-Arts de Coire, […]

15/10/2018

Après un premier travail de restauration dirigé par Peter Zumthor, le musée des Beaux-Arts a chargé les architectes barcelonais Fabrizio Barozzi et Alberto Veiga de réaliser son extension. Depuis, l'historique Villa Planta du XIXe siècle est […]

Paul Andreu

Paul Andreu, spécialiste de l'architecture […]

15/10/2018

Ingénieur et architecte, Paul Andreu s'est éteint à l'âge de 80 ans, le jeudi 11 octobre 2018 à Paris. Entre autres distinctions, Grand Prix national d'architecture de 1977, il restera célèbre pour ses nombreuses réalisations […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus